« Toutes les couleurs du soleil levant » de Deva PRASHNA

Informations :

Titre : toutes les couleurs du soleil levant

Auteur : Deva Prashna

Editeur : Librinova

Nombre de pages :  243 pages

Format  et prix : broché  14.90 € / numérique 4.99 €

Date de publication : 8 aout 2018

Genre : témoignage

Résumé :

La communauté spirituelle d’Osho – préalablement nommé Bhagwan Shree Rajneesh – a fait scandale dans les médias, dans les années 70-80.
Depuis la diffusion sur Netflix, le 16 mars 2018, de Wild Wild Country, son héritage est à nouveau durement controversé.
L’auteure, qui vécut dans ce ferment spirituel de 1976 à 1990, relate dans « Toutes les couleurs du soleil levant » sa propre expérience. Une autre facette faisant ressortir beauté, amour, la portée universelle de cette alternative spirituelle ainsi que la profondeur des enseignements du maître.

Mon avis :

Je ne crois pas vraiment en Dieu et tout ce qui va avec. Je vois la religion plutôt comme une philosophie de vie où je pioche tout ce qui pourrai m’aider à vivre mieux. Je suis bien plus ouverte au Boudhisme, ou encore à la méditation. Je suis donc partie avec beaucoup de motivation pour l’Inde, afin d’en apprendre davantage sur ce courant spirituel.

Entre 1964 et 1990, Rajneesh a voulu élever la conscience de milliers de personnes qui ont reconnu en lui un véritable maître en dépit de ses facéties. Au fil des pages, on va apprendre comment vit l’auteur dans cette communauté, installée d’abord à Poona en Inde, puis dans l’Orégon, où les disciples de Rajneesh vont construire une véritable oasis méditative, où la maxime « Régénérer plutôt que de détruire notre habitat planétaire » prend tout son sens.

L’auteur nous immerge dans la vie de ces sannyasins, nous fait partager leur errance acceptée, passant d’ashram en ashram, consacrant leur vie à la réalisation du Soi. Notre conscience s’éveille en même temps que celle de Deva, on grapille des petites astuces çà et là pour nous aider à mieux ressentir notre corps et notre âme et à connaître l’apaisement.

Cette lecture m’a tout de même troublée. En effet, les disciples sont totalement coupés du monde. Deva avoue ne pas savoir qui était président de la République. Ils vivent dans le monde créé et dirigé par Rajneesh. Leur dévotion et leur engagement envers lui est incroyable. Le travail de construction de l’oasis en Orégon est tout simplement faramineux. Je trouve que c’est un exemple de travail en équipe où chacun apporte sa petite contribution. Malgré tout, je trouve la communauté trop repliée sur elle même. Mais n’est ce pas le principe même d’une communauté, qu’elle soit religieuse ou spirituelle ?

Le récit est illustré de photos, permettant de visualiser de quoi on parle et de ne pas oublier que nous sommes en présence d’un témoignage.

Un glossaire des mots hindis est présent à la fin et je l’ai trouvé très complet et éclairant ma lanterne sur les nombreux mots employés au fil du récit.

Seul bémol : j’aurais aimé savoir ce qu’est devenu l’auteur et comment la communauté a survécu (ou pas) à la mort d’Osho.

Une lecture qui interpelle, qui mélange les émotions, qui pousse à vouloir en savoir plus. Je vous la recommande (sauf si vous êtes totalement réfractaire à la spiritualité !).

Je remercie les Editions Librinova pour cette lecture enrichissante !

 

 

Une réflexion sur “« Toutes les couleurs du soleil levant » de Deva PRASHNA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s