« Hier encore » de Luca TAHTIEAZYM

Informations :

Titre : hier encore

Auteur : Luca Tahtieazym

Editeur : autoédition

Nombre de pages : 304 pages

Format  et prix : broché  15.90 € / numérique  3.99 €

Date de publication : 15 novembre 2018

Genre : drame

Résumé :

Des gosses qui dansent au bord du précipice.
Une fugue.
Une odyssée.

Et vingt ans plus tard, les fantômes du passé qui viennent réclamer leur dû.

Mon avis :

On passe la première partie du récit en 1958 en compagnie d’Elise, de son petit frère Simon et d’un copain orphelin, Romain. Tous trois décident de fuguer pour échapper à un destin qui s’annonce bien noir sur fond de présent plus que sombre.

En effet, Elise et Simon sont battus comme plâtre par leur père, devant leur mère indifférente et alcoolique. Romain, lui, ne supporte plus la vie à l’orphelinat. Les voilà donc partis, à pied, sac à dos remplis de victuailles, direction le Sud et le maquis. Et l’espoir d’une vie meilleure, apaisée et heureuse.

On va suivre leur périple qui sera plus un long chemin de croix qu’une promenade de santé. Leur détermination ne leur fera pourtant jamais défaut. C’est l’histoire d’une amitié, d’un combat, d’une quête, d’un espoir. D’une cavale, la peur au ventre et la mort aux trousses.

Je me suis attachée à ces trois gamins, à la personnalité bien campée. Elise, la sœur protectrice prête à tout pour Simon, son petit frère chétif mais qui pourtant s’est endurci, on aura l’occasion de s’en rendre compte, et Romain, qui sous sa carapace de dur est secrètement amoureux d’Elise. Lorsque Dégage, un chien errant les rejoint, cela m’a rappelée mes heures de lecture passées avec « Le club des 5 ». Mais avec beaucoup plus d’émotion !!

La seconde partie du roman, quant à elle, nous entraîne à la fin des années 70. Je ne veux pas gâcher votre plaisir, mais c’est un revirement total de situation, de narration et de personnages. Deux histoires qui ne font qu’une, où le passé et le présent se mêlent pour nous livrer une fin  à la hauteur du reste, inédite et terrifiante.

J’apprécie beaucoup la plume de Luca, il nous emmène toujours dans des histoires totalement innovantes, et l’alternance de passages très très rudes et d’autres remplis de tendresse met le lecteur à l’épreuve. Je ne suis pas restée insensible à ce récit, et ma gorge s’est serrée à plusieurs reprises.

Tous les ingrédients sont là pour passer de belles heures de lecture : de l’émotion, du rythme, du suspense, de la violence, des personnages attachants, et une fin très bien amenée. Je vous le conseille !

Merci Luca pour cette lecture !

20181208_1600291840587186.jpg

2 réflexions sur “« Hier encore » de Luca TAHTIEAZYM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s