« Les visages de Dieu » d’Amédée MALLOCK

 

sans-titre

Résumé :

Le désespoir et la mort constituent son quotidien. Pour le commissaire Mallock, les hommes sont abandonnés de Dieu. Et ce ne sont pas les visions qui l’habitent qui vont l’en dissuader. Ni cette cruelle affaire du Maquilleur, qu’il semble être le seul à pouvoir élucider.
Les cadavres – œuvres d’art monstrueuses – que sème aux quatre coins de paris ce tueur en série hors norme seraient-ils des reproductions corrompues d’images pieuses ? Pense-t-il, à travers ces mises en scènes macabres, parcourir son chemin de croix vers la rédemption ?
Comme si le Diable cherchait son Salut. Comme si, derrière l’horreur, se cachait le visage de Dieu…

Mon avis :
Les visages de Dieu est le premier roman qui met en scène le commissaire Mallock, dans ses  chroniques barbares.
Et de la barbarie, j’en ai trouvé dans cet opus ! Les meurtres sont nombreux, et leurs terribles mises en scène décrites avec moult détails. L’auteur ne nous épargne pas !
Le commissaire Mallock, personnage fort, tendre et bourru, en impose. Le rythme est intense, on entre dans le vif du sujet dès les premières pages, les descriptions, que ce soient des mises en scènes des meurtres ou des recettes de cuisine de Mallock, sont détaillées. J’ai adoré les termes techniques lors des autopsies.
Je ne connaissais pas cet auteur, sa plume est recherchée, riche atypique.
Même si j’ai trouvé qui était « le maquilleur » avant d’attaquer le dernier tiers, je me suis régalée !
Inutile de vous dire que j’ai plongé avec délectation sur le second tome…..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s