« Une forêt obscure » de Fabio MITCHELLI

 

sans-titre.png

Résumé :

Lorsqu’en mai 2010 le corps d’une adolescente de Juneau, en Alaska, est retrouvé aux abords de la légendaire forêt de Tongass, le capitaine de police Jake Nelson ne peut imaginer qu’il s’agit de celui de sa fille.
Deux ans plus tard, à Montréal, Luka Ricci torture des animaux et diffuse les images sur le Web. Porté par sa folie, il franchit alors une étape et assassine son amant à coups de pic à glace. Louise Beaulieu, une jeune enquêtrice borderline accro au poker, est en charge de l’affaire. Mais elle est loin de se douter qu’elle va devenir le pion d’un jeu d’échecs, manipulé par le tueur en série Daniel Singleton du fond de sa cellule.
En parallèle, à Juneau, deux jeunes filles sont découvertes en état de choc, comme pétrifiées, au bord de la route qui longe la forêt de Tongass. Sous les ordres de Jake Nelson, le lieutenant Carrie Callan prend en main le dossier et va très vite réaliser que certains secrets doivent rester enfouis à jamais. Les deux affaires finiront par se rejoindre, menant Louise et Carrie sur une seule et même piste : une terrifiante affaire de mœurs avec prostitution, pédophilie, tortures et séquestrations.
Un thriller psychologique choral, librement inspiré de l’escalade criminelle du tristement célèbre Luka Rocco Magnotta et du meurtre prémédité qu’il a commis en 2012, sur la personne de Lin Jun, un jeune étudiant chinois installé à Montréal, ainsi que des crimes effroyables du tueur en série Robert Christian Hansen qui a violé et assassiné dix-sept femmes dans les environs d’Anchorage, entre 1971 et 1983.

Mon avis :

Il ne m’aura pas fallu 24h pour le dévorer. Je viens de me prendre une claque phénoménale !
Moi qui attendait ce nouveau roman avec une impatience difficilement contenue depuis la découverte de cet auteur génial avec « la compassion du diable », j’ai été servie !
Une plongée en apnée, avec la playlist conseillée, je me suis engouffrée dans ce voyage, dans une bulle d’émotions terribles. J’ai ressenti la peur, la terreur, le dégout, la pitié, j’avoue être passée par toutes les couleurs. J’ai été oppressée dès les premières pages (ça commence très fort, moi qui suis joggeuse, en écoutant de la musique à fond dans les oreilles….), et cette sensation ne m’a plus quittée. C’est une descente aux enfers. Inéluctable. Glauque. Un page turner du tonnerre, plusieurs intrigues qui s’emboitent parfaitement et au milieu de toute cette noirceur et toute cette violence, il y a le personnage de Clara, tellement touchant.
Les conséquences psychologiques sont là : je ne pense pas faire un footing avant plusieurs semaines, je vais me contenter de la salle de sport, c’est moins risqué, et j’ai ôté de ma playlist musicale que j’écoute dans le train tous les matins « True faith » et «  »Teenage dream », allez donc savoir pourquoi…..
Je pourrai vous en parler pendant des heures. Foncez, ça vaut vraiment le coup.

 

3 réflexions sur “« Une forêt obscure » de Fabio MITCHELLI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s