« Riquet à la houppe » d’Amélie NOTHOMB

 

sans-titre.png

Résumé :

Voilà ce que l’on trouve sur le quatrième de couverture : « L’art a une tendance naturelle à privilégier l’extraordinaire ». Autant dire que l’on vogue vers l’inconnu….

Mon avis :

L’histoire de Déodat, garçon affreusement laid mais intelligent et Trémière, fillette très jolie mais idiote.
Amour, différence, rejet, cruauté, regard des autres, autant de sujets sensibles traités par la patte d’Amélie.
A chaque lecture d’Amélie, j’ai l’impression de plonger dans une bulle à part, une parenthèse agréable. J’aime beaucoup la plume d’Amélie, j’ai eu l’occasion de sortir mon dico (morganatique, gibbosité, déréliction), on se laisse porter, un livre qui se déguste comme un met raffiné.

Acheter via Bookwitty

Une réflexion sur “« Riquet à la houppe » d’Amélie NOTHOMB

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s