« La zone » de Markiian KAMYSH

1c82b0e7cfc84d741bfced66e18dd235

Résumé :

« La Zone est mon lieu de détente. Elle remplace la mer, les Carpates, les terrils, la Turquie enduite de mojito frais et parsemée de putes bronzées. Une vingtaine de fois par an, j’y pars en visiteur clandestin. Je suis un stalker, un piéton, un passant, un idiot, appelez-moi comme vous voulez. On ne me remarque pas, mais je suis là. J’existe, un peu comme le rayonnement ionisant. Je prépare mon sac à dos, je passe sous les barbelés puis je disparais dans la profondeur noire des forêts de Polésie, dans les trouées et les odeurs de pin. Je me fonds dans ces épaisseurs étourdissantes et personne jamais ne pourra m’y débusquer. »Markiyan Kamysh est un jeune Ukrainien, aventurier et journaliste. Né en 1988 deux ans après la catastrophe, il appartient à la « génération Tchernobyl ». Pour lui comme pour ses camarades d’errance, la Zone – cette Zone d’exclusion nucléaire où toute présence humaine est interdite sur un rayon de 30 kilomètres autour de la centrale – est devenue « une terre de paix, figée et hors du temps ». Depuis 2010, Markiyan Kamysh a passé plus de deux cents jours à explorer la Zone, « à renifler et toucher chaque débris de cette poubelle, chaque fragment du passé ». Il connaît les lieux comme sa poche et nous embarque à la découverte de « l’endroit le plus exotique du monde ».

Mon avis :

Markiyan, né en 1988, est fils d’un liquidateur. Il est obnubilé par la zone interdite qui encercle Tchernobyl.

Il y a aura passé 200 jours sur 5 ans, en 60 visites. Parcouru 7000 km à pied dans la zone. Les rayonnements ? Les radionucléides ? Le danger encouru ? Il s’en moque.

Un récit plein de légèreté, de spontanéité, de décontraction, où le dosimètre n’a pas sa place.

Markiyan ne sait pas lui même ce qui l’attire inexorablement dans la zone. Il relate ses promenades, ses cuites à la Vodka, dans ce milieu où la nature a repris ses droits.

Un témoignage décadent, marginal. Fort.

Une réflexion sur “« La zone » de Markiian KAMYSH

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s