« 3096 jours » de Natascha KAMPUSCH

index.jpg

Résumé :

Le 2 mars 1998, la jeune Natascha Kampusch va pour la première fois à l’école à pied. Elle est enlevée sur la route par Wolfgang Priklopil, un ingénieur électricien d’une trentaine d’années. Elle réussira à s’échapper après 3096 jours. Voici le récit de cette captivité terrible : pendant dix ans, elle restera enfermée dans une pièce de 5 mètres carrés, la plupart du temps dans le noir et pendant les six années suivantes elle sera son esclave domestique. Sous le joug de la violence et surtout d’un terrible harcèlement psychique de son agresseur, elle réussira à résister à sa séquestration et à s’enfuir.

Mon avis :

Un récit bouleversant qui ne laisse pas indifférent. On est séquestré avec Natascha dans ce cachot, on souffre avec elle, on essaie de résister avec elle. Avec des mots justes, Natascha a raconté une partie de son calvaire, traduisant ses peurs et ses craintes, mais aussi son combat pour garder l’espoir, un peu de dignité, et faire face à son bourreau.

La jeune Natascha était une petite fille qui manquait cruellement de confiance en elle. Pourtant, lors de ces 10 années de captivité, et elle a fait preuve d’une force de caractère étonnante. Elle s’est construit une bulle pour ne pas devenir folle, et a su saisir l’opportunité de s’enfuir. Elle a également su nous expliquer ce qu’elle ressentait vis à vis de Wolfgang, son seul repère. Elle réfute le fameux syndrome de Stockholm. S’attacher un tant soi peu à Wolfgang était une réaction normale, d’autant plus que celui-ci a fait preuve de compassion vis à vis d’elle. On comprend également que Natascha ne s’est pas épanchée sur les sévices qu’elle a pu subir…

Un témoignage débordant de sincérité, qui laisse sans voix, qui fait réfléchir également sur la notion de « prison », qu’elle soit dorée ou non. J’ai aimé également le fait de connaître la vie de Natascha avant son enlèvement, et l’après. Je crois qu’elle a écrit une suite, « 10 ans de liberté », je pense me laisser tenter prochainement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s