« Les cœurs brisés ont la main verte » d’Abbi WAXMAN

cover123024-medium.png

Résumé :

Amitié, amour et bouturage, rien de tel qu’un cours de jardinage pour réparer le cœur brisé d’une jeune mère de famille ! Plein de charme, d’authenticité et de douceur, un roman que l’on voudrait ne jamais refermer.

Californienne de trente-quatre ans, mère de deux adorables chipies et illustratrice pour une super maison d’édition, Lili semble mener une vie rayonnante. Pourtant, derrière son sourire et son grand sens de l’autodérision, la jeune femme peine à se remettre du décès accidentel de son mari, trois ans plus tôt. Depuis, et au grand dam de Rachel, sa sœur cadette qui s’évertue à placer de sémillants célibataires sur son chemin, le cœur de Lili est en stand by.
Mais un vent nouveau s’apprête à souffler. Chargée d’illustrer une encyclopédie de botanique, la jeune femme se voit imposer des cours de jardinage, le samedi matin, au beau milieu d’un parc de L.-A. L’heure est venue pour la jeune femme de troquer pyjama et télé contre une paire de bottes et du compost ! Mais comment tisser des liens avec des inconnus ? Lili est-elle vraiment prête à quitter sa zone de confort ?
Amour, amitié et rempotage ! En compagnie de ses deux filles, de Rachel et d’autres âmes esseulées, Lili va vite découvrir les vertus du jardinage pour délier les langues et réparer les cœurs…

Mon avis :

Un roman feel good qui fait du bien au moral !

L’histoire est touchante, rondement racontée, malgré quelques longueurs. Tout le monde peut se reconnaître dans ces personnages hauts en couleurs, qui nous attendrissent, avec leurs problèmes, leurs drames. Des tranches de vie banales, mais racontées avec tellement de justesse et de vérité. On porte tous en nous une partie de Lili, Rachel, Leah ou les autres.

Lili, qui ne se prend pas au sérieux, tente de survivre après la mort accidentelle de son mari. Elle se doit de garder la tête hors de l’eau pour ses filles, mais se refuse à vivre, et surtout, à retomber amoureuse. Elle aurait l’impression de trahir son défunt mari. Elle a mis sa vie en pause depuis sa mort. Malgré les efforts de sa sœur, Rachel, croqueuse d’hommes à ses heures, qui tente de « caser » Lili, avec moults efforts qui tournent à la catastrophe.

Le tout saupoudré de cours de jardinage, entre deux chapitre, une petite page nous explique comment faire pousser un légume différent. Et le stage en lui-même, faisant du potager un personnage à part entière, ou comment la thérapie du jardinage peut tisser des liens d’amitié, voir plus…

Une lecture agréable, un petit cocon de douceur, idéal en ce temps hivernal.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s