« La princesse des glaces » de Camilla LACKBERG

20180302_112337

 

Résumé :

Erica Falck, trente-cinq ans, auteure de biographies installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise, découvre le cadavre aux poignets tailladés d’une amie d’enfance, Alexandra Wijkner, nue dans une baignoire d’eau gelée.
Impliquée malgré elle dans l’enquête (à moins qu’une certaine tendance naturelle à fouiller la vie des autres ne soit ici à l’œuvre), Erica se convainc très vite qu’il ne s’agit pas d’un suicide. Sur ce point – et sur beaucoup d’autres -, l’inspecteur Patrik Hedström, amoureux transi, la rejoint.
A la conquête de la vérité, stimulée par un amour naissant, Erica, enquêtrice au foyer façon Desperate Housewives, plonge clans les strates d’une petite société provinciale qu’elle croyait bien connaître et découvre ses secrets, d’autant plus sombres que sera bientôt trouvé le corps d’un peintre clochard – autre mise en scène de suicide.

Mon avis :

Bon, j’avoue, les polars nordiques ne m’ont jamais vraiment attirée. Trop mous, avec des noms imprononçables, et un auteur qui m’a dégoûté de ce côté du monde de par son comportement  (malheureusement…). Mais Camilla sera présente aux prochains Quais du Polar de Lyon, donc, cela m’a motivée pour lire le premier tome mettant en action son héroïne récurrente.

Un meurtre déguisé en suicide, un « couple » avide de découvrir la vérité, Erika, romancière amie d’enfance de la victime et Patrick, enquêteur. Voilà qui commence pas trop mal. Les noms sont faciles, ouf ! Un bon point !

Côtés personnages secondaires, ça fourmille pas mal : Anna, la sœur d’Erika, mariée à Lucas, violent qui bat sa femme régulièrement. Dan et Pernilla, couple atypique. La famille Lorentz, puissante et richissime, propriétaire d’une entreprise employant la moitié de la ville, avec Nelly, la matriarche, Nils, son fils disparu mystérieusement et Jan, adopté par la suite, au passé sombre. Julia, la sœur de la victime, considérée comme le vilain petit canard. Ajoutez-en d’autres qui gravitent tout autour de ce beau monde, ainsi qu’une bonne flopée d’enquêteurs, et vous cherchez une boussole pour ne pas perdre le Nord !!

Et cela vous fait une belle brochette de suspects potentiels.

Les deux premiers tiers du livre se passent sans encombres, à essayer de comprendre le rôle de chacun, ça manque un peu (beaucoup) de rythme et de vigueur, mais bon, c’est nordique….Je commence à désespérer, et puis enfin, ça s’agite, tout s’assemble, et la mayonnaise prend.

J’ai bien apprécié le personnage d’Erika, du coup, je lirai probablement les autres tomes, idéal pour faire une pause entre deux thrillers violents et rythmés à 100 à l’heure.

Une réflexion sur “« La princesse des glaces » de Camilla LACKBERG

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s