Zoom sur la rentrée littéraire 2018 des Editions Belfond

Résumé :

Derrière la trame littéraire, derrière les pointillés, c’est presque toujours l’indicible qui s’écrit et se lit. C’est le cas pour les trois romans de notre rentrée.

Mon avis :

Trois titres font la rentrée littéraire chez Belfond, exclusivement féminine :

  • « Je voudrais que la nuit me prenne » d’Isabelle Desesquelles
  • « Le fou de Hind » de Bertille Dutheil
  • « Comment t’écrire adieu » de Juliette Arnaud

Chaque livre est proposé avec un large extrait et une petite bio de l’auteur.

J’ai noté :

  • « Je voudrais que la nuit me prenne » d’Isabelle Desesquelles

Loin du bruit du monde, Clémence, bientôt huit ans, grandit auprès de parents rivalisant de fantaisie. Mais elle n’a pas la voix d’une petite fille et ses mots sont ceux d’un mystère cruel. Que s’est-il passé pour que l’innocence se borde ainsi de noir ? Plongée vertigineuse et poétique dans le monde de l’enfance, Je voudrais que la nuit me prenne raconte le danger du bonheur. Entre trouble et éclairs de joie, Isabelle Desesquelles explore le lien fragile et inaltérable qui nous unit à nos plus proches. Et la redoutable force du souvenir.

J’ai découvert Isabelle avec « les âmes et les enfants d’abord », poignant et délicat. J’ai hâte de plonger à nouveau dans l’univers de cette auteure qui ose nous parler de choses qui nous bousculent dans notre cœur.

Je-voudrais-que-la-nuit-me-prenne

La petite PAL qui monte, qui monte, qui monte….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s