Le Roundup face à ses juges de Marie-Monique ROBIN

Informations :

Titre : le Roundup face à ses juges

Auteur : Marie-Monique Robin

Editeur : la découverte

Nombre de pages : 288 pages

Format  et prix : broché   18  € / numérique 12.99 €

Date de publication : 17 octobre 2017

Genre : documentaire

Résumé :

Le glyphosate, principe actif du Roundup, produit phare de la marque Monsanto, a été reconnu  » cancérogène probable  » pour l’homme en 2015. En octobre 2016, s’est tenu à La Haye le procès du puissant herbicide, ouvrant la voie juridique vers une reconnaissance du crime d' » écocide « . Dans ce livre choc, Marie-Monique Robin retrace le déroulement du procès et donne à comprendre les ressorts de l’un des plus grands scandales sanitaires et environnementaux de l’histoire moderne.

Depuis plusieurs années, l’inquiétude ne cesse de croître quant aux dangers du pesticide le plus utilisé au monde dans les champs et les jardins : le glyphosate. D’autant qu’en 2015, le Centre international de recherche sur le cancer l’a déclaré  » cancérigène probable  » pour l’homme, contredisant ainsi les agences de santé américaines ou européennes qui avaient assuré l’innocuité du Roundup de Monsanto, puissant herbicide dont le principe actif est le glyphosate.
Prolongeant son enquête retentissante de 2008 sur les dangers des produits toxiques de la firme américaine ( Le Monde selon Monsanto, livre et film), Marie-Monique Robin montre dans ce livre (et le film associé) que la dangerosité du glyphosate est plus grande encore qu’on le craignait. Dans le monde entier, il rend malades ou tue sols, plantes, animaux et humains, car l’herbicide est partout : eau, air, pluie, sols et aliments. Le produit, cancérigène, est aussi un perturbateur endocrinien, un puissant antibiotique et un chélateur de métaux. D’où autant d’effets délétères documentés ici par des entretiens très forts avec des victimes aux États-Unis, en Argentine, en France et au Sri Lanka, ainsi qu’avec de nombreux scientifiques.
Ce livre choc révèle l’un des plus grands scandales sanitaires et environnementaux de l’histoire moderne. Il montre que, face à l’impuissance ou l’absence de volonté des agences et des gouvernements pour y mettre fin, la société civile mondiale se mobilise : en octobre 2016, s’est tenu à La Haye le Tribunal international Monsanto, où juges et victimes ont instruit le procès du Roundup, en l’absence de Monsanto, qui a refusé d’y participer. Donnant son fil conducteur au livre, ce procès a conduit à un avis juridique très argumenté, qui pourrait faire reconnaître le crime d' » écocide « , ce qui permettrait de poursuivre pénalement les dirigeants des firmes responsables.

Mon avis :

Constat affligeant. A travers ce livre, on prend vraiment conscience de la manipulation et du pouvoir de Monsanto sur les politiques. Et oh combien le profit passe avant tout. La santé publique ? Késako ? Des gens sont gravement malades à cause du Roundup ? Impossible, les études (tronquées) garantissent son innocuité.

Dix ans après « Le monde selon Monsanto », Marie-Monique reprend son enquête et parcourt le monde à la recherche de témoignages, tous plus alarmants et bouleversants les uns que les autres.

Parce qu’il faut être clair et appeler un chat, un chat : le Roundup n’est pas un simple pesticide. Il a de multiples facettes, mais aucune n’est bienfaisante : cancérigène, perturbateur endocrinien, mutagène et chélateur de métaux. Rien que ça ! Et on se dirige tout droit vers un scandale sanitaire planétaire. Le Roundop est partout, terre, air, eau, on ne peut pas lui échapper. C’est un écocide, c’est à dire que la firme qui l’exploite et le vend se rend coupable d’un acte criminel consistant à détruire en totalité un écosystème. Malheureusement, ce crime n’est pas encore reconnu dans le droit international.

Le pire de tout, c’est qu’à force de jouer aux apprentis sorciers, vas-y que je modifie le code génétique de telle plante, vas-y que je balance des phytos en veux-tu en voilà, eh bien, le composé soi disant actif du Roundop, le glyphosate, ne fait même plus effet. Il sert uniquement à engraisser Monsanto. Oui, j’avoue que là, je suis un chouilla contrariée, mais avouez qu’il y a de quoi quand même !!

C’est le combat de Marie-Monique : faire reconnaître l’écocide, démontrer la dangerosité du Roundop, prouver ses effets néfastes sur l’homme, sur les animaux et sur notre environnement. Elle tire une sonnette d’alarme, et il est urgent d’agir. C’est un livre choc. Très bien documenté, riche, pointu et extrêmement technique tant sur le plan scientifique qu’en droit. Il faut le lire pour s’informer, savoir. Parce que non, nous ne sommes pas des moutons !

Quelle Terre allons-nous laisser à nos enfants ? Il est de notre devoir à tous d’avoir un réflexe responsable. Chez vous, dans votre jardin ou votre cour, vous préférez quoi ? Aucune mauvaise herbe mais par contre, vous avez une chance de développer, vous ou vos enfants, une maladie liée à l’emploi du Roundop, ou vivre avec quelques mauvaises herbes que vous prendrez la peine d’arracher à la main, mais qui vous permettra de préserver votre environnement et votre santé ? Perso, mon choix est fait depuis des années !!

Si vous souhaitez approfondir le sujet, il y  a un documentaire reprenant les lignes du livre qui est passé sur Arte. Voici le lien pour le regarder en replay :

émission roundup face à ses juges

il est disponible jusqu’au 12 octobre 2018. Le regarder après la lecture du livre permet de mettre des visages sur les personnes rencontrées au fil des pages. C’est encore plus poignant.

#leroundupfaceasesjuges #mariemoniquerobin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s