« Par accident » d’Harlan COBEN

Informations :

Titre : par accident

Auteur : Harlan Coben

Editeur : Belfond Noir

Nombre de pages :  320 pages

Format  et prix : broché  21.90 € / numérique 14.99 €

Date de publication : 4 octobre 2018

Genre : thriller

Résumé :

Gardez votre sang-froid, la nuit sera longue.

Il y a quinze ans, la vie de Nap Dumas a basculé : dernière année de lycée, son frère jumeau et la petite amie de celui-ci ont été retrouvés morts sur la voie ferrée.
Double suicide d’amoureux ?
Nap n’y a jamais cru.
Désormais flic, Nap voit ressurgir le passé : Rex, leur ami d’enfance, vient d’être sauvagement assassiné. Sur les lieux du crime, les empreintes d’une femme que Nap pensait disparue : Maura, son amour de jeunesse, dont il était sans nouvelles depuis quinze ans.
Le choc est total pour le policier. Celle qu’il aimait serait-elle une dangereuse psychopathe ? Où est Maura ? Et s’il était le prochain sur sa liste ?
La vérité est proche. Si proche. Bien plus terrible et dangereuse que tout ce que Nap imagine…
Puisant dans les légendes urbaines de la ville où il a grandi, le boss du thriller livre un jeu de fausses pistes effroyable.

20180928_175007[1]

Mon avis :

Ce livre était sorti en exclu chez France Loisirs il y a quelques mois. N’étant pas abonnée, j’ai donc patienté jusqu’à sa sortie nationale. C’est un one shot, on peut le lire indépendamment des autres, même si un passage avec Miron Bolitar est inclus dans son récit, même si l’humour de Nap se confond étrangement avec celui de Miron…

L’intrigue se déroule à Westbridge, aux Etats Unis. Il faudrait plutôt dire les intrigues.

Nous avons dans le désordre :

  • Une base militaire cachée durant la Guerre Froide, reprise ensuite dans les années 70 par le Ministère de l’Agriculture, son accès étant toujours autant surveillé et interdit, voire plus. Complot gouvernemental ? Hank, élève de terminale à l’époque, tentait de découvrir ce qu’il se cachait derrière tous ces mystères.
  • Maura Wells, quant à elle, est une adolescente disparue il y a 15 ans, sans laisser aucune trace. Sauf que ses empreintes réapparaissent de nos jour et pas n’importe où : sur une scène de crime.
  • Napoléon Dumas, officier de police français, était le petit ami de Maura à l’époque. C’est notre narrateur, au détail près qu’il ne s’adresse pas à nous, mais à son frère jumeau, Léo, mort déchiqueté par un train avec sa petite amie, Diana, la nuit de la disparition de Maura.
  • Rex, flic également, membre du petit groupe d’amis de l’époque, est tué sauvagement aujourd’hui, lors d’un simple contrôle routier.

Les balises sont posées,  il n’y a plus qu’à essayer de trouver les liens avec tout cela, le passé, le présent, les coïncidences étranges qui n’en sont peut être pas. Napoléon (Nap), le french, ne va avoir de cesse de comprendre comment et pourquoi son frère est mort. Sa quête de vérité va l’amener à tous les retournements de situation. N’ayant jamais accepté ce drame, sa ténacité sera sa thérapie pour tenter de faire son deuil et enfin tourner la page. J’ai apprécié Nap, on retrouve certains codes dans la construction des personnages d’Harlan Coben, la bienveillance en particulier. Ici, Nap déconseille aux gens qu’il croise de fumer.

La plume d’Harlan est toujours aussi rythmée et addictive. Le suspense et l’action sont au rendez-vous, les pages défilent et on a pas le temps de dire ouf que c’est déjà fini.

Je ne peux pas à proprement parler de coup de cœur, car je connais trop Harlan, sa façon d’écrire, sa manière de construire ses romans, il n’y a plus la magie des débuts, mais malgré tout, je n’en suis pas loin !

Pour les fans inconditionnels d’Harlan, allez-y. Et pour ceux qui souhaitent le découvrir, allez-y aussi ! C’est un livre qui se dévore comme une entrecôte, il est cuit à point ! Une fois la première bouchée avalée, vous ne pourrez plus lâcher !

Je remercie les Editions Belfond Noir et NetGalley pour cette lecture.

 

Harlan Coben fait partie de mes auteurs préférés, et j’ai eu l’immense chance de le rencontrer l’an dernier aux Quais du Polar de Lyon. Inutile de vous dire que j’ai réalisé l’un de mes rêves et que ce moment restera gravé dans mon esprit et dans mon cœur jusqu’à ma mort ! Un auteur très sympa et hyper abordable. Il est resté simple et cool malgré sa renommée internationale, et j’adore !

#paraccident

#NetGalleyFrance

9 réflexions sur “« Par accident » d’Harlan COBEN

  1. Je suis une inconditionnelle d’Harlan… mais je dois avouer que j’ai trouvé que certains codes qui marchent du tonnerre avec Myron ne marchait pas pour Nap. Et puis aussi, rodée à l’exercice, je n’ai pas eu de surprise sur l’identité de l’instigateur de la mort du frère de Nap. Pourtant, ça ne m’a pas du tout empêchée de passer un bon moment !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s