« La fée noire » de Pétronille ROSTAGNAT

Informations :

Titre : la fée noire

Auteur : Pétronille Rostagnat

Editeur : Incartades

Nombre de pages : 215 pages

Format  et prix : broché  19.90 € / numérique 4.99 €

Date de publication : 17 juin 2015

Genre : policier

Résumé :

Versailles, juillet 2000, trois amies d’enfance, Capucine, Emma et Louise, se retrouvent dans un bar pour fêter les résultats de leur baccalauréat. Autour d’une bière, elles font un pacte : avoir un enfant avant leur 30 ans. Comment peuvent-elles imaginer que ce pacte anodin, fait à 18 ans, va engendrer le meurtre de quatre personnes dont l’une d’entre elles… Douze ans plus tard, 19 juillet 2012, Capucine reçoit la visite d’Alexane Laroche, Commandant à la Brigade Criminelle de Paris. Son ami, Nathan, vient d’être retrouvé sauvagement assassiné et mutilé dans le parking de la place Vendôme. Une lettre P a été retrouvée gravée sur son annulaire gauche, son sexe a disparu. Cinq jours plus tard, Capucine reçoit un mystérieux message : « Nathan n’est plus. Tu as une seconde chance…P. »

Mon avis :

Pétronille a eu la gentillesse de participer aux Boennales, salon du livre que j’ai co-organisé mi-novembre. J’ai découvert un petit bout de femme toute gentille, et j’ai craqué pour la couverture de son roman « la Fée Noire ». Avouez que ça en jette ! Je me suis demandée ce qu une femme si charmante pouvait écrire comme livre avec une telle couverture !

Eh bien, mes aïeux, quelle claque ! J’en suis pas ressortie traumatisée, mais pas loin ! Alors, déjà, le premier ou la première qui me propose un pacte, quel qu’il soit, je lui dis d’aller se faire cuire un œuf !! C’est une histoire totalement déjantée mais bougrement bien amenée, construite et écrite !

La lecture est dynamique, nerveuse et rythmée, on a pas le temps de souffler. J’avoue que certaines scènes peuvent être difficile, mais bon, pour ma part, c’est très bien passé. Les âmes sensibles, attention à la nausée tout de même. L’écriture entrainante et charmeuse nous oblige à tourner les pages sans relâche, nous chahute et nous embarque. Je n’ai pas pu m’en défaire.

J’ai trouvé que l’organisation de l’intrigue était excellente, la progression de l’histoire pertinente.

Les personnages sont tous charismatiques. Bon, OK, j’ai détesté Nathan, mari infidèle, et dentiste de surcroit ! Je déteste les dentistes ! Alexane, notre commandante chargée de l’affaire, va tenter de dénouer ce sac de nœuds, trouver le lien, l’évidence. Divorcée, avec 2 enfants, mener de front vie familiale et professionnelle n’est pas de tout repos. Les femmes sont assez malmenées dans ce roman. Que ce soit Alexane ou les 3 amies, on ne peut pas dire qu’elles aient une vie bien rose. Et cela renforce notre attachement envers elles.

Tout au long de l’histoire, je me suis demandé qui était ce « P ». Jamais je ne me serais doutée que c’était….Les chutes finales augmentent encore un peu plus notre rythme cardiaque, j’ai été leurrée jusqu’au bout ! Plusieurs fois je me suis dit « elle n’a pas osé ». J’ai l’impression de m’être fait promener du début à la fin.

Une très belle lecture que je vous conseille. Pétronille, le contenu est largement à la hauteur de la couv’ !

Pétronille Rostagnat

 

 

3 réflexions sur “« La fée noire » de Pétronille ROSTAGNAT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s