Calendrier de l’Avent littéraire – 21 décembre 2018

calendrier de l'avent littéraire

Coucou ! Les derniers préparatifs de Noël nous occupent jour et nuit (si, si, presque !), mais n’oublions pas de découvrir le défi de ce 21 décembre.

 

20181219_110702796651719.jpg

 

20181219_1107581142144762.jpg

Alors, voici ma lecture en cours : « l’affaire Creutzwald » de Thierry BERLANDA.

Résumé :

En 2019, une journaliste et une brigadière de la gendarmerie tentent de découvrir la vérité sur une affaire de disparitions entourées d’un voile de surnaturel, survenues en 2014. En reprenant l’enquête, qui avait d’ailleurs mené à l’arrestation d’un présumé coupable, elles vont retrouver la trace du véritable meurtrier et tenter de démêler cette étrange énigme.

20181220_102316-3096x2322-2322x1742-1741x13062094739786.jpg

Je vous propose ce petit extrait, où Alice suit Antoine (retrouvé mort dans la journée, tout de même…) dans le vieux puits de mine du Vernejoul, fermé depuis quelques années déjà…

« À mesure de sa progression dans la galerie, les lumières dévoilent à Alice un grand nombre de formes qu’elle n’identifie pas comme humaines, mais qui ne sont pas non plus, elle en est maintenant certaine, de simples reflets à la surface de la roche.

Antoine émet un petit rire qui la rassure un peu.

– Ah, ceux-là ? C’est les esprits des morts. Sois sans crainte. Ils ne sont pas méchants.

Commence alors une sorte de danse dont Alice est saisie de stupeur. Des êtres aux mouvements confus se détachent des parois avec des bruits de ventouse, retombent lourdement sur leurs pieds boueux puis remontent vers la plate-forme d’où s’élancent et se posent les ascenseurs. Et comme ils avancent vers leur montée au jour, Alice les voit se changer pas à pas, un par un, en imitations de mineurs. Les membres supérieurs se détachent d’un amas grumeleux se déplaçant sur deux pattes tordues, puis à mesure le corps s’affine, plus ou moins selon les cas, et la démarche devient plus assurée. C’est à peu près à ce stade de leur métamorphose que les lémures croisent Alice, blottie contre Antoine dans une encoignure en attendant que leur flux diminue. Leur tête rocheuse est la partie la plus lente à se structurer. Dans ce qui semble un feuilleté de schiste, la forme d’un cou apparaît d’abord, puis d’une écaille noire émerge ensuite un visage, aux éléments encore agglutinés, qui se différencient peu à peu et finiront de s’harmoniser pendant l’ascension.

– Tu veux savoir le secret de tout ça ? »

Ce secret, vous le découvrirez en vous plongeant dans ce roman. Je ne l’ai pas encore terminé, mais pour le moment j’adore !!

 

Et vous, quelle est votre lecture du moment ?

 

2 réflexions sur “Calendrier de l’Avent littéraire – 21 décembre 2018

  1. Je vais poser un extrait de POC de Stéphane Grisard que je viens de finir :
    « Moi, je crois qu’au final on meurt de son passé, de son enfance, de cette époque quand on n’a pas eu le matériel pour suturer les plaies »
    Très beau coup de coeur.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s