« Viens on le fait… » de Nicolas CARTERON

Informations :

Titre : viens on le fait

Auteur : Nicolas Carteron

Editeur : Librinova

Nombre de pages : 285 pages

Format  et prix : broché   18.90 € / numérique  5.99 €

Date de publication : 23 novembre 2018

Genre : littérature française

Résumé :

Qui n’a jamais rêvé de dîner avec son écrivain préféré ?
William James, l’énigmatique romancier à succès, a pensé à tout pour satisfaire ses lecteurs.
Caché dans l’un des six cent mille exemplaires de son nouveau livre, un unique ticket attend un heureux gagnant.
À la clé, une soirée en tête-à-tête avec lui.
Anna s’évade de sa routine, partagée entre ses enfants, son mari et son travail, grâce à la lecture.
Elle ignore que le roman qu’elle vient d’acheter s’apprête à bouleverser sa vie.
Il ne devait s’agir que d’un dîner, une rencontre furtive entre deux inconnus.
Il suffira d’un secret partagé pour tout faire basculer.

Mon avis :

Ce livre est une véritable bulle hors du temps. On l’ouvre, confortablement installé, et on se laisse emporter par les mots, l’histoire et l’amour. C’est une lecture calme, douce, au tempo apaisant.

Le fait que c’est William qui parle directement au lecteur donne de l’épaisseur au récit, on a l’impression d’être son confident, ce qui nous le rend encore plus sympathique et touchant. William et Anna sont devenus mes amis le temps des 285 pages. J’ai vibré avec eux, je me suis délectée avec un certain voyeurisme de la naissance de leur amour. William, cet écrivain connu et reconnu qui se livre, nous offre sa vie, son histoire. Avec sa mysophobie (peur de la saleté), il partage avec le lecteur ses tocs, ses frénésies de nettoyage, ses séances avec sa psy. Je me suis questionnée sur cet « incident » dont il parle souvent, mystérieux et tellement traumatisant pour lui.

On touche du doigt également le monde de l’édition, l’autre côté du miroir. Comment se déroule la vie d’un écrivain, la promotion de son livre, que peut ressentir un auteur lors d’une séance de dédicaces, par exemple. Tous ces points abordés étaient passionnants, imprégnant encore une peu plus le lecteur  dans la vie de William.

Et que dire d’Anna ? Mis à part que toutes les femmes se reconnaitront en elle, cette passion et cette envie de vivre qui la pousseront à faire l’impensable. Toute la question de l’adultère est disséquée, analysée. Et même si le raisonnement d’Anna n’est pas le mien, je ne peux que la comprendre et la pousser à vivre sa vie.

Le fait que William ne soit pas connecté, les correspondances avec Anna se font par lettres, contribuant à l’ambiance si reposante et si particulière de ce roman. A l’heure des geeks de plume et de poil, ce retour aux sources était appréciable.

Les personnages secondaires sont assez discrets, mais malgré tout, assez présents pour qu’ils puissent tous nous agacer. Eléonore, la femme de William, particulièrement.  Elle est suffisamment effacée et froide pour se fondre dans le décor mais malgré tout, le peu que j’en ai vu, cela ne m’a pas donné envie de m’en faire une copine !

Ah oui, autre chose : ne vous imaginez pas que vous allez « juste » suivre une romance. En effet, une enquête se profile bien vite à l’horizon, sous jacente et intrigante, ajoutant du rythme et du suspense à l’ensemble. Et cette facette de l’histoire saura vous tenir en haleine, sa construction est sans faille jusqu’au twist final, que vous n’aurez jamais vu venir.

L’écriture est fine, agréable, poétique. Les lettres écrites par William sont justes sublimes, quelle femme ne rêve pas de recevoir de tels mots ? Le rythme est changeant, sans jamais être ennuyeux. On passe par des moments de calme à d’autres plus intenses, comme une mélodie, apportant son lot d’émotions.

Une très belle lecture et un nouvel auteur que je découvre.

viens on le fait1050649021..jpg

 

 

2 réflexions sur “« Viens on le fait… » de Nicolas CARTERON

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s