« Pour que le jour de votre mort soit le plus beau de votre vie » de Lionel ABBO

Informations :

Titre : Pour que le jour de votre mort soit le plus beau de votre vie

Auteur : Lionel Abbo

Editeur : Plon

Nombre de pages : 220 pages

Format  et prix : broché   17  € / numérique 11.99  €

Date de publication : 11 avril 2019

Genre : humour

Résumé :

Adolphe Goldstein est un homme d’affaires à succès. Son commerce a de l’avenir : son créneau, c’est la mort. Un être humain décède toutes les cinquante-quatre secondes en France. Un eldorado ! Jusqu’à présent, le trépas demeurait un sujet tabou, ne s’accommodant pas de la liberté du commerce. Mais demain, grâce à Adolphe, organiser sa fin sera considéré comme un acte aussi évident que préparer son mariage. C’est la loi de l’offre et de la demande. Tout le monde meurt. Il va alors proposer à ses clients le moment et la façon dont ils quitteront ce monde. Pourquoi craindre cet instant inéluctable, pourquoi le subir alors que l’on peut décider du moindre détail de son départ ? Choisir sa mort comme on choisit sa vie. Porté par cette mission qu’il juge d’utilité publique, jusqu’où ira Adolphe pour convaincre et évangéliser le monde ?

images

Mon avis :

En route pour suivre les péripéties d’Adolphe, installé à Paris avec l’amour de sa vie, la ravissante Eva, qui court les castings afin de réaliser son rêve : devenir une star de cinéma. Adolphe a non seulement un prénom dur à porter, mais en plus, il est de confession juive. Ça commence bien pour lui, et pour nous aussi, par la même occasion !

« Tout le monde ne se marie pas, mais tout le monde meurt ». Partant de cette très fine déduction, Adolphe a choisi de devenir Death Planer, comprenez, croque-mort en version améliorée. La mort changera sa vie. Ce personnage sans scrupule nous raconte son projet, qu’il trouve bien entendu formidable, même s’il est totalement dépourvu d’éthique.

Je me suis régalée avec ce roman, j’ai ris aux larmes !! Sa devise publicitaire, déjà, donne le ton : « Faites de vos funérailles le bouquet final de votre vie ». Ça, c’est du slogan, non ?

« Il n’y a rien de pire que de mourir d’ennui à un enterrement »

La première partie est totalement jouissive. C’est drôle, cynique et grinçant sans jamais tomber dans le glauque. La plume de l’auteur est légère et fluide, malgré le sujet tabou du business de la mort qui est disséqué sans aucun filtre.

La seconde partie tend à devenir bien plus grave. On entre dans le vif du sujet, celui de comment meurt-on. Le chapitre consacré au cannibalisme m’a fait penser à un très bon thriller, je me suis régalée (sans jeu de mots aucun, vous me connaissez n’est-ce pas ?). La tension monte progressivement au fil des pages, c’est que ce roman est addictif, on a hâte de savoir comment tout cela va se terminer. Et la chute, non mais quelle chute !!! Démentielle ! J’ai adoré.

Une lecture à l’apparence légère, qui ne l’est pas tant que ça au final. Car nous sommes bien en présence d’un état des lieux de notre société de consommation, où l’appât du gain peut nous mener bien loin.

Je remercie NetGalley et le Editions Plon pour cette lecture.

#NetGalleyFrance

#ChallengeNetGalleyFR

#PourQueLeJourDeVotreMortSoitLePlusBeauDeVotreVie

pour que le jour de votre mort-1032x18351501223403..jpg

 

2 réflexions sur “« Pour que le jour de votre mort soit le plus beau de votre vie » de Lionel ABBO

    1. Oui, il faut se laisser tenter. C’est vrai que les résumé ne sont pas forcément de belles vitrines du contenu du livre. C’est dommage. On peut être rebutée à la lecture du résumé alors que le roman est top ! Tu me diras si tu te décides à le lire. Bon dimanche à toi. Bises.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s