Lectrice compulsive, moi ???

Coucou tout le monde ! Je suis en pleine lecture de services presses de la Rentrée Littéraire, je publie donc beaucoup moins de chroniques de mes lectures. Il n’empêche que je pense à vous !! Aujourd’hui, j’ai décidé de vous concocter un petit article sur la compulsivité littéraire. Vous vous sentez concernés vous aussi ? Ça tombe bien, c’est ici que ça se passe !

 

lectrice compulsive

 

Lecteur compulsif : LC

Wish list : WL

Pile à lire : PAL

Quels sont les symptômes ?

1- Le LC ne peut s’empêcher de noter TOUS les titres qui lui font envie. Cette manie s’accompagne régulièrement d’une passion pour les listes en tout genre : listes papier, liste informatisées, listes sous logiciel spécial ou sous excel, en vue de ne pas perdre de vue la liste faramineuse de titres qui lui font envie.

Sonia Boulimique : COUPABLE.

J’ai une liste de livres sous forme de notes sur mon téléphone, sous forme de photo des couvertures, toujours sur mon stmartphone, j’ai un tableau Excel sur mon ordi. Sauvegardé sur un disque dur externe, cela va de soi !

 

2- Le LC devrait, par principe, ne plus être admis dans les librairies. Il y vide régulièrement son portefeuille et ne peut s’empêcher d’être attiré par la grande majorité des livres qui s’offrent à lui. Il ressort rarement de ladite librairie les mains vides. Il fait la joie des libraires.

une librairie

Sonia Boulimique : COUPABLE.

Je suis attirée par les librairies, bouquinistes et autres rayons de livres dans les supermarchés. Je crois bien que je ne suis jamais ressortie de ces magasins sans un nouvel achat…

3- Le LC parle de son blog, de ses lectures, de ses copains de la blogosphère à tous ses amis. Certains le croient toqué et se posent des questions sur son état mental. Le LC s’en fout.

Sonia Boulimique : COUPABLE.

Archi coupable même !! J’adore parler de mon blog et de mes lectures. C’est mon sujet de discussion favori, au risque de gaver mon entourage ! Toutes les conversations dérivent insidieusement autour du livre.

sonia boulimique des livres1660468715..jpg

4- Le LC achète et note plus de livres qu’il ne pourra jamais lire dans toute sa vie.

Sonia Boulimique : COUPABLE.

Ma PAL est monstrueuse. J’ai failli avoir une crise d’angoisse l’autre jour en me disant que je n’aurais pas assez d’années de vie pour en venir à bout. Vous vous rendez compte ?? Comment choisir ses prochaines lectures ? Comment mettre de côté le livre qui me fait tant envie depuis quelques mois ? Au profit d’un autre qui me fait tout autant saliver ? C’est un casse tête, croyez-moi ! Le voilà, le drame de ma vie !!!

Effets sur la santé :

Pour les LC, force est de constater, soulignons-le d’abord, que la lecture ne relève pas d’une addiction, ni même d’une addiction positive. La lecture, de par sa nature même, est résistante au développement de comportement d’addiction. Elle a cependant une fonction positive, « auto-thérapeutique », permettant le maintien d’un équilibre psychique interne. Cette spécificité tiendrait essentiellement dans la façon que le LC a d’investir et d’expérimenter l’acte de lire.

Pour moi, lire est un besoin vital, au même titre que boire ou manger. Alors, oui, j’avoue, je suis une gourmande de livres invétérée, je lis probablement trop, mais je ne supporte pas l’ennui et ne rien faire. Dans les transports, certains se contentent de regarder défiler le paysage pendant une heure, moi je ne peux pas. Mettre à profit chaque minute de temps perdu pour lire, voilà ce que je fais au quotidien.

20181217_083253-1438x1078777282708.jpg

Lire me permet également de m’évader, de vivre une multitude de vies différentes. Cela m’apporte du rêve, de la fantaisie et fait pétiller ma vie. J’ai toujours été une grande rêveuse. Petite je m’imaginais toute une vie différente de la mienne. Je continue cela aujourd’hui encore à travers mes lectures.

Lire me permet d’affronter plus sereinement la vie au quotidien. Je pense que c’est ma bouée de sauvetage. Si j’ai un coup de blues ou une mauvaise nouvelle, je plonge dans un roman, je m’immerge dans cette bulle de sérénité et j’oublie tout le reste. Pour moi, un roman est le meilleur des anti-dépresseurs.

Pistes de sevrage :

1) Éviter les librairies et les bibliothèques.

Je vais devenir aussi malheureuse que les pierres. Mais bon, il n’est pas précisé les sites de ventes en numérique, kniark kniark 😉!

2) Relire tous les matins la phrase « le lecteur compulsif n’admet pas sur le moment son incapacité à lire tout ce qu’il a choisi… »

Oui, ben, alors, là, vous pouvez aller vous faire cuire un œuf, la méthode Cauet ne marche pas sur moi….

3) Arrêter de croire que sa PAL va diminuer. Il faut parfois faire le deuil d’idées fausses…

Je n’en ai pas l’intention. J’aime être entourée d’une PAL himalayenne, ça me rassure. Faudrait pas tomber en rade de lecture….

4) Se faire accompagner avant d’entrer dans une librairie soit par un non-lecteur, soit par une personne que l’on connaît peu afin de ne pas oser se livrer à des débordements nuisibles à notre réputation.

Ça non plus, c’est pas gagné…A moins de me confisquer ma carte bleue, je ne vois pas comment ladite personne, connue ou non, pourrait m’empêcher d’acheter des livres….

5) Sortir sans moyens de paiement.

FACILE !!! Celui-là, je veux bien le tenter !!! (Vous voyez, je fais de gros efforts…)

Pas de problème, je passe à la librairie, je photographie ou je note les livres qui m’intéressent, et je les achète en ligne dès mon retour 😉.

6) Ne pas avoir de stylo ni de papier lors de sa tournée des blogs livres.

Facile aussi celui-ci ! J’ai toujours l’appareil photo de mon smartphone😀 .

7) Relire sa WL régulièrement afin de procéder à un toilettage : des titres notés sous le coup de l’impulsion peuvent ne plus nous faire envie quelques mois plus tard. Or si on traite ce problème au niveau de la WL, on limitera les dégâts au niveau de la PAL, plus difficile à élaguer. Une fois les livres chez nous, on ose plus difficilement les mettre à la porte …

 

Bon, admettons….Je viens d’essayer. J’ai une WL de 28 livres. Après mûre réflexion, j’en ai ôté……tadam….roulement de tambour…..1 ! Personne ne se moque 😀!

Résultat de recherche d'images pour "j peux pas j ai lecture"

Je terminerai cet article avec cette citation d’Oscar Wilde, tout à fait adaptée à la situation :

« Le seul moyen de se délivrer d’une tentation, c’est d’y céder. »

Si c’est Oscar qui le dit, yapluka ! Non ?

Résultat de recherche d'images pour "citation wilde tentation"

 

 

 

9 réflexions sur “Lectrice compulsive, moi ???

  1. Oh mon Dieu! Une coupable de plus, pour tous ces « méfaits ». Pour diminuer le budget livres, j’ai comme stratégie d’aller à la bibliothèque communale : cela a le triple avantage d’être sacrément plus économique, d’occuper bien moins de place à la maison et de tempérer les coups de tête en lecture; par contre, on se sent plus libre d’emprunter vraiment beaucoup de livres et on peut en découvrir davantage – mais il faut alors les lire dans un laps de temps déterminé… avant de les rendre! Je n’achète alors que ceux qui m’ont vraiment plu. Aucune solution n’est idéale mais l’idéal, c’est de lire! 😉 Bonne lecture à tous!

    Aimé par 1 personne

    1. Oui en effet, l important, c est de lire ! J habite un petit village, pas de mediatheque donc, mais dans un sens cela m evite de me sentir coupable, car je ne pense pas en frequenter une….j ai un gros probleme de possession de livres. J aime trop les voir trôner dans ma bibliotheque.
      Merci de ton passage par ici et bonne lecture egalement !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s