« Un corps pour deux » de Kate OLIVER

Informations :

Titre : un corps pour deux

Auteur : Kate Oliver

Éditeur : Alter Real

Nombre de pages : 156 pages

Format  et prix : broché  15.90 € / numérique  5.99 €

Date de publication : 7 juin 2019

Genre : roman

Résumé :

Beau, riche et fiancé à une ancienne mannequin, Charles-Edouard sombre dans le coma suite à un accident de voiture. Le même jour, Marcel, un vieil homme au grand cœur, est renversé par un chauffard sur un passage clouté. Charles se réveille dans le corps de Marcel et découvre un monde qui lui est totalement étranger, voire qu’il exècre : pauvreté, vieillesse, promiscuité avec les enfants et les animaux, mais aussi avec une voisine envahissante et un peu trop colorée à son goût ! Un vrai châtiment divin pour lui qui croit que sa vie de jeune nanti était parfaite. Retrouvera-t-il un jour son apparence initiale ? Encore faudrait-il que Dieu entende ses prières…

 

Mon avis :

La superficialité versus la beauté de l’âme. Voilà ce qui pourrait résumé ce roman. A cause d’un accident de voiture, Charles-Edouard se réveille dans la peau de Marcel, un gentil vieillard qui vit seul avec sa petite pension de retraite. Pour Charles-Edouard, habitué au luxe et aux jolies voitures, inutile de vous dire que ça lui fait un choc ! Il va aller de surprise en rencontres.

Cette aventure va lui montrer le vrai visage de son entourage, déjà, c’est positif ! Ensuite, il va faire la connaissance de ses voisines (enfin, celles de Marcel), Fafa et sa fille Janet.

Ce roman, c’est un peu de magie entourée de guimauve. J’aime ces histoires qui vous font perdre le sens de la réalité, qui, avec une pointe de surnaturel au départ, proposent de faire évoluer un personnage, et nous avec par la même occasion.

Dans notre société actuelle accordant une place énorme au paraître, à la réussite sociale et amoureuse, nous avons oublié les vraies valeurs. Et Kate nous les rappelle à travers Charles-Edouard.

J’ai adoré les personnages, particulièrement Fafa et la petite Janet. Fafa, immigrée de couleur, doit se battre pour payer son loyer et nourrir sa puce, et tant pis si le travail qu’elle fait est loin d’être gratifiant. Janet est insouciante, fraîche. Toutes les deux prennent soin de Marcel, pour qui la vie n’est pas tendre non plus. Des âmes cabossées qui font front ensemble pour tenir le cap. Charles-Edouard m’a agacée au départ, cet espèce de nanti dont les poches débordent de billets, qui s’imagine être le roi du monde. Dieu merci il a évolué, remarquez, il n’avait pas vraiment le choix…Peu à peu, mon aversion envers lui s’est transformé en empathie puis en affection.

La plume de Kate est légère, fluide et délicate, mêlant humour et sujets graves, elle nous emporte avec elle et nous fait réfléchir sur notre façon de vivre, de ressentir, de s’ouvrir aux autres.

Un roman touchant, qui va bien plus loin qu’un simple moment de détente. Je vous le conseille !!

un corps pour deux-658x13531029938039..jpg

 

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : j’avais été contactée par Kate pour lire ses deux romans. Elle n’était pas éditée à l’époque, et je suis ravie du chemin parcouru depuis !

Auteur connu : Kate a déjà plusieurs romans à son actif, et j’espère qu’elle ne va pas en rester là, et qu’elle a « quelque chose sur le feu » !!

Émotions ressenties lors de la lecture : de l’agacement au départ par rapport au comportement de Charles-Edouard, empathie, affection, joie, compassion

Ce que j’ai moins aimé : « veuillez patienter, je réfléchis »….

Les plus : la couverture, sobre, mais qui attire, la plume de Kate, la pointe de fantastique, mais pas trop !, la progression de l’histoire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s