Interview d’Erik L’HOMME

Présentation de l’auteur

Erik a passé son enfance à Dieulefit dans la Drôme provençale, proche de la nature et des livres. La passion de la nature ne le quittera d’ailleurs jamais, et après avoir passé une maîtrise d’histoire à l’Université de Lyon, il part à la découverte du monde pendant de nombreuses années, accompagné de l’un de ses frères, photographe, dans des voyages qui les conduiront du Pakistan à la Malaisie en passant par l’Afghanistan, les Philippines, le Liban, le Maroc et la Thaïlande.

De retour en France, il écrit son premier ouvrage, « Parlons khowar : langue et culture de l’ancien royaume de Chitral au Pakistan » (1999), consacré au royaume de Chitrâl où son frère et lui ont séjourné pendant deux ans, et à sa langue qu’ils y ont apprise.

Après sa rencontre avec Jean-Philippe Arrou-Vignod, auteur et directeur littéraire chez Gallimard, il se lance dans l’écriture de romans jeunesse avec la publication en 2001 de « Qadehar le sorcier », premier tome de la trilogie « Le Livre des étoiles ». Une première publication qui recevra dès sa sortie le prix Jeunesse du Festival international de géographie de Saint-Dié-des-Vosges.

Récemment, il s’essaie à la littérature adulte avec « Déchirer les ombres » en 2018 et « Un peu de nuit en plein jour » en 2019, deux romans parus chez Calmann-Lévy.

A l’été 2019, il a vendu en France 1.250.000 exemplaires de ses vingt sept titres.

 

L_lhomme-erik

Crédit photo : ©PascaleLourmand

 

Bibliographie

Résultat de recherche d'images pour "parlons khowar"

Trilogie « Le Livre des Étoiles » :

Le Livre des Étoiles (Tome 1) - Qadehar le Sorcier par [L'Homme, Erik]   Le Livre des Étoiles (Tome 2) - Le Seigneur Sha par [L'Homme, Erik]  Le Livre des Étoiles (Tome 3) - Le Visage de l'Ombre par [L'Homme, Erik]

Résultat de recherche d'images pour "contes d'un royaume perdu erik l'homme"

Trilogie « Les Maîtres des Brisants » :

Résultat de recherche d'images pour "Les Maîtres des Brisants erik l'homme"   Résultat de recherche d'images pour "Les Maîtres des Brisants erik l'homme"   Résultat de recherche d'images pour "Les Maîtres des Brisants erik l'homme"

Trilogie « Phaenomen » :

Phaenomen par L'Homme   Phaenomen, Tome 2 : Plus près du secret par L'Homme  Phaenomen, Tome 3 : En des lieux obscurs par L'Homme

 

Résultat de recherche d'images pour "cochon rouge erik l'homme"

Série « A comme Association » :

Résultat de recherche d'images pour "A comme Association erik l'homme"

 

 

Le regard des princes à minuit par L'Homme

Des pas dans la neige (aventures au Pakistan) Tome33 par L'Homme

Trilogie « Terre dragon » :

Résultat de recherche d'images pour "Trilogie "Terre dragon" erik l'homme"   Résultat de recherche d'images pour "Trilogie "Terre dragon" erik l'homme"  Résultat de recherche d'images pour "Trilogie "Terre dragon" erik l'homme"

 

 

Image associée

 

Résultat de recherche d'images pour "Nouvelle Sparte"

Déchirer les ombres

Résultat de recherche d'images pour "Un peu de nuit en plein jour"

 

MASCA : L'Homme, Erik

Je remercie Erik d’avoir accepté cette interview.

Erik, vous avez une palette de livres jeunesse bien fournie, vous vous êtes fait un nom dans cet univers. La trilogie « Le livre des étoiles », par exemple, s’est vendue à 680 000 exemplaires et a été traduite en 26 langues. Votre dernier roman « Un peu de nuit en plein jour » est réservé aux adultes. Une envie de changement ?

L’envie de me remettre en question, de savoir si j’étais capable de faire autre chose. Sortir de sa zone de confort est une manière de se sentir plus vivant. Avant il y a eu « Déchirer les ombres », un premier roman adulte incongru, écrit tout en dialogue, un road-trip sur le modèle d’une tragédie grecque. « Un peu de nuit en plein jour » est une dystopie pleine de noirceur mais aussi de poésie – et d’amour. Je n’essaye pas d’aller vers le facile.

Avez-vous rencontré des difficultés à écrire « Un peu de nuit en plein jour » ? Comment les avez-vous surmontées ?

Oui, pas mal de difficultés. D’abord parce qu’il s’agit d’un second roman adulte, et que tous les seconds romans sont difficiles à écrire ! Ensuite parce que j’ai voulu donner un véritable écho dans la forme à ce qui se passait dans le fond. Rythmer les phrases et choisir les mots en fonction des affrontements sur le ring ou des froissements sur la piste de danse. En réalité, ce livre mérite d’être lu à voix haute.

Quel a été le déclic qui vous a poussé à écrire ?

Les livres que j’ai toujours dévorés. Et mes premières rédactions en classe de Sixième.

Avez-vous des influenceurs ? Des références dans le milieu littéraire ?

Chaque bon livre est une référence, chaque bonne histoire une influence. Mais je ne veux pas me dérober, alors disons Jack Vance pour le foisonnement, Rimbaud pour la fulgurance, Tolkien pour la profondeur, Hugo Pratt pour la magie et Marguerite Yourcenar pour la lumière.

Être écrivain, selon vous, c’est plus un métier ou une passion ?

Ça peut être l’un sans l’autre. Dans mon cas, c’est une passion qui est devenue un métier, et un métier qui essaye de rester une passion.

Quel est votre plus beau souvenir d’auteur ?

Toutes les fois où de jeunes adultes viennent me dire qu’ils sont entrés dans la lecture avec mes livres. Je me dis alors que j’aurais quand même servi à quelque chose.

Lorsqu’un nouveau projet prend forme dans votre esprit, comment fonctionnez-vous ? Où trouvez-vous l’inspiration ? Avez-vous un plan précis de votre histoire ou cela vient-il au fur et à mesure ?

Chez moi, ça commence par une idée qui devient obsession, puis film dans mon crâne, plan détaillé enfin, et écriture, tendue vers un objectif, gardant le cap au milieu des tempêtes de mon imagination grâce au fil rouge de la trame (bon, d’accord, à l’arrivée, je n’ai conservé que la moitié de ce qui était prévu au départ !).

Avez-vous des projets en cours ? Pouvez-vous nous en parler ?

Deux projets occupent en ce moment mon esprit à temps plein : un roman jeunesse sur Jeanne d’Arc et un roman adulte déjanté et picaresque. Je ne peux pas en dire davantage.

 

Quelques questions plus légères pour mieux vous connaître :

Un auteur (mort ou vivant) que vous souhaiteriez rencontrer ?

Antoine de Saint-Exupéry

Le livre que vous offririez à un parfait inconnu ?

« Les évangiles du lac » d’Olivier Maulin

Votre dernier coup de cœur littéraire ?

« Au delà des frontières » d’Andréi Makine

Si vous deviez vous réincarner dans l’un de vos personnages, ça serait lequel et pourquoi ?

Valère, le héros de « Nouvelle Sparte ». Pour pouvoir vivre en Baïkalie. Et être aimé d’Alexia.

Votre recette de cuisine pour écrire :

De la pâte d’amande.

Le mot de la fin est pour vous :

Lire rend libre.

Je remercie de nouveau Erik pour sa disponibilité et sa gentillesse.

Je vous propose de découvrir ma chronique de « Un peu de nuit en plein jour« .

Erik L Homme 2

Fête du livre de St Etienne – octobre 2019

5 réflexions sur “Interview d’Erik L’HOMME

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s