« La résilience du phœnix » de Virginie BARDOT

Informations :

Titre : la résilience du phœnix

Auteur : Virginie Bardot

Éditeur : auto édition

Nombre de pages : 452 pages

Format  et prix : broché 24 € / numérique 2,99 €

Date de publication : 6 juin 2020

Genre : psychologie

Résumé :

Un nouveau défi s’offre à Jessica lorsque sa candidature est retenue pour travailler dans un institut spécialisé dans le traitement des traumatismes psychiques. La psychiatre y rencontre David et Audrey, deux jeunes patients écorchés par la vie. Entre rage, frustration et désespoir, le parcours de thérapie est loin d’être un long fleuve tranquille. D’autant que son collègue, le fameux Docteur Joshua Bayne ne lui facilite pas la tâche pour s’intégrer. Leurs approches thérapeutiques novatrices sauront-elles se rencontrer afin d’accompagner leurs patients sur le chemin de la résilience?

Mon avis :

Un ouvrage dédié à la psychothérapie, à la résilience, une porte ouverte visant à faire découvrir le parcours de soin des traumatismes psychiques de l’enfance.

Nous allons faire un bon bout de chemin avec Jessica Lestrie, qui commence un nouveau travail en tant que psychiatre dans un institut psychothérapeutique spécialisé dans la prise en charge des adolescents et jeunes adultes.

Elle fait connaissance de l’équipe soignante, le docteur Ly-Tchi, Marc et Thomas, les infirmiers, Kilian, le kiné, et Joshua Bayne, le fondateur du centre. Très vite plongée dans le bain, d’autant que son métier la passionne, elle se voit confier plusieurs patients : Audrey, 24 ans, anorexique, boulimique, hypersportive ;  David, 25 ans, addict aux écrans, victime de plusieurs épisodes psychotiques aigus. Jessica animera également un groupe thérapeutique, complémentaire à la prise en charge individuelle, et visant à libérer la parole et gagner en estime de soi.

Des patients complexes, une psy passionnée et dévouée, ces ingrédients vont donner naissance à un récit dans lequel je me suis immergée avec bonheur. Je précise toutefois qu’il faut une certaine appétence pour le domaine, sinon, gare à l’ennui. Sachez également (et c’est important d’en avoir connaissance), qu’il n’est pas nécessaire d’avoir des bases en psychologie ou autre. Tout est très accessible pour le lecteur et chaque point technique est expliqué de manière à la fois simple et précise. La plume est simple, limpide, avec une belle pointe d’exigence dans les détails.

L’impact des traumatismes psychiques sur le corps est très bien démontré par Kilian, ainsi que les différentes approches de soin, notamment la réalité virtuelle. Jessica, quant à elle, utilise beaucoup l’HTSMA (Hypnose Thérapie Stratégique et Mouvements Alternatifs) dans la prise en charge traumatique. Ou encore la théorie Onno Van der Hart relative à la dissociation structurelle. Une mine d’infirmations ! A travers les séances que Jessica va mener avec Audrey et David, le lecteur suit la progression des patients sur le chemin, non pas de la guérison totale, mais de la gestion des émotions et de l’affect, ce qui leur permettra peut-être, à moyen terme, de quitter l’institut pour vivre une vie quasi normale.

Si, comme moi, le sujet vous intéresse, vous allez vous régaler. Et si vous souhaitez avoir une première approche, allez-y aussi, vous ne le regretterez pas, vous y trouverez votre compte.

Une lecture très instructive, qui m’a beaucoup apportée sur le plan intellectuel. Et qui permet de comprendre pas mal de choses sur notre façon de réagir, que ce soit face à un traumatisme ou encore face aux autres.

Une très belle lecture que je recommande. Un régal !

Je remercie Virginie pour cette lecture enrichissante.

#larésilienceduphœnix   #VirginieBardot

la resilience du phoenix1267885681645341351..jpg

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : l’attrait que j’ai pour tout ce qui touche à la psychologie n’est plus à démontrer.

Auteur connu : Virginie est docteur en psychiatrie. « La résilience du phœnix » est son premier ouvrage.

Émotions ressenties lors de la lecture : une passion et une soif d’en savoir toujours plus ! J’attaquais chaque chapitre avec une impatience difficilement contenue, buvant chaque phrase tel un nectar précieux.

Ce que j’ai moins aimé : les chapitres un peu longs. Enfin, tout est relatif. Je me suis trop habituée aux chapitres de 5 ou 10 pages des thrillers que je lis.

Les plus : la simplicité de l’écriture, le fait que malgré le sujet, la lecture soit abordable, mais malgré cela assez pointue. Le juste milieu ! Quant au sujet, il est tout simplement fascinant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s