« Autopsies – Chroniques d’un médecin légiste » de Michel SAPANET

Informations :

Titre : autopsies – chroniques d’un médecin légiste

Auteur : Michel Sapanet

Éditeur : Plon

Nombre de pages : 325 pages

Format  et prix : broché 20 € / numérique 13.99 €

Date de publication : 24 février 2022

Genre : témoignage

Résumé :

Scènes de crime, opérations médico-légales, reconstitutions criminelles, procès d’Assises, le docteur Sapanet entraîne le lecteur sur le long chemin qui mène du crime obscur à la vérité judiciaire.

Pour son cinquième opus, le Dr Sapanet revient sur une trentaine d’affaires criminelles passées sous son bistouri. Fusil de chasse, couteau de cuisine, sabre japonais, strangulation, chaque méthode a laissé sur les corps des victimes une signature que l’autopsie se fait fort d’authentifier.

Parmi ces affaires, l’histoire du petit Nino, 9 mois. Sans la perspicacité de son équipe, ce dernier aurait rejoint la liste des bébés victimes de la  » mort subite du nourrisson « . Mais l’autopsie confirmera de nombreux sévices dans les semaines précédant le décès et un secouage aussi violent que mortel. Quant à Marie-Lucie, 75 ans, elle aurait été inhumée après un décès qualifié de  » naturel « . Tout était prêt, le cercueil sur le point d’être refermé, lorsqu’un doute a suspendu les funérailles. L’autopsie ordonnée in extremis a révélé l’ultime calvaire de la vieille dame, passée à tabac et étranglée.

Scènes de crime, opérations médico-légales, reconstitutions criminelles, procès d’assises, Michel Sapanet entraîne le lecteur, avec humour et pédagogie, sur le long chemin qui mène du crime obscur à la vérité judiciaire.

Mon avis :

Quel bouquin ! Un vrai régal !! J’apprécie les thrillers se déroulant dans le monde médical ou scientifique, les scènes d’autopsies me font kiffer, donc, vous pensez bien que je ne pouvais pas passer à côté de cet ouvrage. Bien m’en a pris.

Michel Sapanet est médecin légiste depuis plus de 35 ans et il nous ouvre les portes de l’Institut Médico Légal où il travaille. Le lecteur va partager son quotidien. Le récit est composé de plusieurs chapitres/chroniques relatant chacun une affaire différente.

Rassurez-vous, il n’y a pas que des scènes d’autopsies. Si, il y en a une, géniale, détaillant la procédure point par point avec moult détails techniques. Je l’ai lu avec avidité, devant mon petit déjeuner, et j’ai failli prendre des notes. Ce n’est qu’après coup que je me suis aperçue que lire cela tout en mangeant ne m’avait pas gênée….C’est normal docteur ?

Bref. Ce fameux chapitre où les tripailles sont à l’air est « Servie sur canapé » et est la première chronique après le prologue, de quoi entrer directement dans le vif du sujet.

Cet ouvrage est passionnant car il balaye toutes les thématiques présentes dans la médecin légale. Nous suivons Michel sur les premières constatations d’une scène de crime, au tribunal pour apporter ses conclusions, ses rapports avec les différents acteurs de l’enquête (police scientifique, procureur, préfet). Le légiste a un rôle essentiel dans la procédure, il est le pilier sur lequel tout le monde se repose, et cela, on n’en a pas toujours conscience.

Il nous explique les différents moyens et procédés dont il dispose pour faire la lumière sur une mort suspecte. La virtopsie est l’avenir de la discipline. En effet, l’autopsie peut débuter par un scanner ou une IRM, permettant de reconstituer le trajet d’une balle, ou de visualiser les blessures par arme blanche ou les traumatismes provoqués par une strangulation. Qui a dit que les morts n’avaient rien à dire ? Il suffit de savoir décrypter les indices qu’ils nous laissent.

Michel utilise des termes simples, le lecteur n’est pas noyé dans les techniques, c’est tout à fait abordable aux novices. Il réussi, grâce à l’humour, a aider le lecteur à garder une bonne distance. J’ai aimé les titres des chroniques, surtout « Parricide la sortie ».

« -Non, pas de ketchup. Il n’a pas la même viscosité que le sang, cela ne va pas s’étaler pareil, vos résultats ne voudront strictement rien dire. Trouvez du sang.

-Il y a bien mon oncle qui fait du boudin, mais il va râler si je le prive de sa matière première. »

A travers ces chroniques, on sent toute la passion qui l’habite pour son métier. Et cela est indispensable, je pense. Car c’est un métier qui est loin d’être facile, vous en conviendrez.

Un ouvrage que je vous conseille, attention toutefois aux âmes sensibles, je pense que certaines scènes peuvent perturber.

« Si la mort a eu lieu entre le repas et le départ de Paul, l’autopsie doit retrouver l’essentiel des aliments encore peu digérés. Or le légiste qui a examiné le contenu gastrique a noté la présence d’une petite quantité de liquide brun, épais, contenant des particules non digérées de peau de tomate. Plus de traces du salami ni du fromage. Vu l’horaire du repas, le décès a eu lieu bien après le départ de Paul. Et pour une fois, le dernier repas a servi à quelque chose. »

#autopsieschroniquesdunmédecinlégiste   #MichelSapanet   #Plon

chroniques d un medecin legiste2428402102243857381.

 

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : le sujet, comme je le disais au début de ma chronique

Auteur connu : Michel est responsable de l’IML de Poitiers depuis 2011, et il a déjà écrit quatre ouvrages sur le même thème.

Émotions ressenties lors de la lecture : de la passion, de l’intérêt, de l’étonnement. Que de bonnes émotions, là où le sujet aurait pu légitimement provoquer du dégoût.

Ce que j’ai moins aimé : RAS

Les plus : la plume, l’humour, les sujets, les détails, le côté instructif.

2 réflexions sur “« Autopsies – Chroniques d’un médecin légiste » de Michel SAPANET

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s