« Summit » de Mo MALO

sonia boulimique des livres

Titre : Summit

Auteur : Mo Malø

Éditeur : La Martinière

Nombre de pages : 400 pages

Format  et prix : broché 20.90 € / numérique 14.99 €

Date de publication : 3 juin 2022

Genre : thriller

blog littéraire

À Nuuk, capitale du Groenland, Qaanaaq Adriensen, le chef de la police locale, mi-Inuit mi-Danois, est chargé d’organiser la première réunion de la Scandinavian Police Association. Les plus grands flics islandais, danois, norvégiens et finlandais se retrouvent à Kangerlussaq, à l’ouest du grand pays blanc, pour sauver le Danemark d’une guerre des gangs qui menace sa stabilité. Mais tout se complique quand l’un d’entre eux disparaît…

Malgré la situation, le groupe doit partir en expédition dans l’Inlandsis – une nappe de glace recouvrant la terre ferme et qui peut atteindre plusieurs milliers de mètres d’épaisseur. Mais pendant le voyage, des événements de plus en plus inquiétants se produisent : leurs balises de repérages sont désactivées, ils évitent un accident de justesse, deux autres participants disparaissent à leur tour… Et si quelqu’un cherchait délibérément à provoquer leur perte ? Dans cette atmosphère angoissante, Qaanaaq doit affronter une blessure ancienne, liée à un secret de famille qui vient de refaire surface. Au milieu du blizzard et des blocs de glaces, tous sont désormais coupés du monde : si la faim et le froid n’ont pas raison d’eux, ce pourrait bien être la folie polaire…

chroniques littéraires

Quatrième volet des aventures de Qaanaaq Andriesen, chef de la brigade criminelle de Nuuk, au Groenland. Si l’enquête est totalement indépendante, je pense qu’il vaut mieux avoir lu les précédents romans avant de se lancer dans « Summit ». En effet, les références aux autres tomes sont nombreuses et peuvent perturber un lecteur qui débarque ! Même si j’ai squizzé le numéro trois, noyé dans ma PAL depuis sa sortie l’an dernier (je sais j’ai honte…), je connais l’univers de Qaanaaq et cela ne m’a pas dérangé plus que ça, j’ai réussi à recoller les wagons.

Cette fois-ci, notre Qaanaak national est chargé d’organiser un séminaire regroupant les plus imminents criminologues norvégiens, finlandais, suédois, islandais et danois. Avec un pourcentage de perte, bien entendu ! Tiens, d’ailleurs, le collègue islandais disparaît manu militari…Qu’à cela ne tienne, l’expédition part malgré tout dans l’Inlandsis…

Forcément, rien ne va se passer comme prévu. Sortez vos doudounes, bonnet, moufles et kit de survie. Un trek par -50°C, entouré de rien d’autre que de la glace, ça vous tente ? Avec une bonne probabilité de croiser un ours affamé….

Si vous souhaitez changer d’air et découvrir une histoire totalement hors norme, « Summit » est pour vous. Le dépaysement est garanti, l’immersion totale. Les descriptions de ce monde hostile à l’humain, mais pourtant si magnifique sont splendides. 

Avec « Summit », le lecteur s’immerge encore un peu plus dans la culture inuite, qui est passionnante. J’ai adoré les passages relatifs au tatouage traditionnel, la tatouage cousu dans la peau avec une aiguille en os et du tendon de caribou imbibé d’huile de phoque ou de suie. Bon, ne vous emballez pas, je ne vais pas aller me faire tatouer, mon seuil de tolérance à la douleur est largement en-dessous de zéro😀

Mo nous propose un huis-clos glacé où rien ne pourra venir sauver nos personnages en difficulté.

J’ai pris plaisir à retrouver les compères gravitant autour de Qaanaaq : Appu, le bras droit et ami de Qaanaaq, Massaq, la femme de Qaanaaq, Lotte, la légiste, Camilla, auteure, Arne Jacobsen le big boss pas sympa du tout, et les chiens de traineau bien sûr ! Ils sont tous attachants, et ont une saveur bien particulière, car ce sont des personnages totalement différents de ce qu’on a déjà pu lire par ailleurs, dans la sphère « polardesque ».

Qaanaaq nous réserve des surprises, ce volet nous permet d’en apprendre plus sur son passé, sans toutefois tout révéler. Il reste bien du mystère, prometteur d’une suite (enfin, j’espère, parce qu’on ne peut pas quitter Qaanaaq avec autant de questions sans réponses !).

J’ai trouvé ce volet moins axé sur l’enquête policière, l’attention étant bien plus centrée sur les traditions, la découverte de l’inlandsis et les relations humaines. Il faut dire que Mo nous a habitué à mettre l’accent sur un thème précis à chaque volet. Situation politique et énergétique dans « Qaanaaq », environnement qui se dégrade dans « Diskø », chamanes et traditions dans « Nuuk », choisissez votre domaine d’appétence ! On retrouve dans « Summit » l’ambiance du premier. Le lecteur est happé par les paysages, le froid et la glace, perdant tous ses repères au milieu de l’immensité blanche. Mo continue d’explorer ce territoire très peu (voire pas du tout) représenté dans les polars : le Groenland, mais dans sa version authentique. Au-delà de la banquise et du froid, Mo nous explique des choses bien plus profondes que les habituels clichés, tels la culture inuite ou encore la situation culturelle et économique du pays. Des thématiques qui résonnent dans le cœur du lecteur.

« La station Summit ! Le fin fond du trou du cul de l’inlandsis. Le sommet du Groenland. Et l’un des spots les plus inhospitaliers de la planète. Pour ainsi dire inaccessible sans ailes ou sans rotor. »

L’écriture de Mo est tranchante, brute, diablement photographique. L’auteur s’est rendu sur place, cela s’en ressent bien entendu dans ses descriptions, qui sont au poil…d’ours polaire. Son sens du détail mérite le respect. A travers ses mots, il réussi à nous transmettre sa passion pour le grand froid. Les têtes de chapitre font référence à des photos, j’aurai apprécié un roman regroupant toutes ces photos, puisque Mo en a fait des milliers lors de son voyage. Une édition collector avec les photos en prime, cela intéresse du monde ?? 

J’ai moins accroché sur l’intrigue, il est vrai que les pages que j’ai boulotté le plus avidement étaient celles où l’expédition s’est retrouvée perdue au milieu de nulle part. J’en ai même totalement zappé la disparition du pauvre flic islandais ! 

J’ai lu ce roman avant sa sortie, grâce au Challenge NetGalley, et j’ai passé un excellent moment. Le « rouge sang Mo Malø » se marie très bien avec le blanc de l’inlandsis. Un très bon polar nordique…écrit par un français ! A découvrir, si ce n’est déjà fait.

« Tout ceux qui s’aventurent un jour sur l’inlandsis connaissent cette leçon. L’ennemi n’est pas tant le froid ; l’ennemi, le seul qu’il faut craindre, c’est l’immobilité. Celle qui tétanise et vous renvoie à cette vérité élémentaire : vous n’êtes rien d’autre qu’un morceau de chair voué tôt ou tard à la congélation, puis à la consommation par un prédateur plus résistant que vous. »

Je remercie les Éditions La Martinière et NetGalley pour cette lecture.

#Summit #NetGalleyFrance #ChallengeNetGalley #MoMalø   #LaMartinière

summit1618303242223052692

signature_4

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : l’auteur ! Et puis, avouez que cet ours sur la couverture fait très bien son travail de racolage !

Auteur connu : j’ai découvert Mo avec son excellent « Qaanaaq« , j’avais enchaîné avec « Diskø » . J’ai rencontré Mo à plusieurs reprise sur les salons, ci-dessous aux Quais du Polar 2019 :

Mo Malo

Émotions ressenties lors de la lecture : beaucoup d’émerveillement à imaginer ces paysages, quelques moments angoissants, notamment lorsqu’apparaît notre gentille affamée petite grosse bêbête à poil blanc. Impressionnée et passionnée par la mine d’informations que contient le texte sur ce pays.

Ce que j’ai moins aimé : l’enquête en elle-même, qui ne pas branchée plus que ça.

Les plus : les paysages à couper le souffle, l’ambiance, le froid qui s’insinue en nous même s’il fait 40 degrés en France…La plume, les personnages. 

2 réflexions sur “« Summit » de Mo MALO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s