« Le sabotage amoureux » d’Amélie NOTHOMB

Résumé :

Saviez-vous qu’un pays communiste, c’est un pays où il y a des ventilateurs? Que de 1972 à 1975, une guerre mondiale a fait rage dans la cité-ghetto de San Li Tun, à Pékin ? Qu’un vélo est en réalité un cheval ? Que passé la puberté, tout le reste n’est qu’un épilogue? Vous l’apprendrez et bien d’autres choses encore dans ce roman inclassable, épique et drôle, fantastique et tragique, qui nous conte aussi une histoire d’amour authentique, absolu, celui qui peut naître dans un cœur de sept ans. Un sabotage amoureux : sabotage, comme sous les sabots d’un cheval qui est un vélo…

Mon avis :

Me voilà partie pour découvrir l’enfance d’Amélie. A 5 ans, elle quitte son Japon natal pour la Chine avec ses parents et ses frères et sœurs. Toute la petite famille, dont le père est ambassadeur, s’installe dans le ghetto de San Li Tun. Et Amélie, 7 ans, loin des soucis de la Chine communiste des années 70, va vivre son enfance, faisant la guerre avec ses camarades, les Alliés contre les Allemands, avec des idées bien saugrenues. C’est un récit d’enfant, mais avec des yeux d’adulte. Car Amélie va également aborder le point de l’homosexualité, avec l’arrivée d’Elena, ravissante fillette italienne de 6 ans, qui va briser le cœur d’Amélie.

Un livre qui se lit très vite, il a meublé l’une de mes soirées de vacances, ne me sentant pas le courage d’attaquer un pavé ou un thriller. L’écriture est fluide et magique, comme d’habitude. L’histoire en elle même n’est pas forcément passionnante, mais j’aime beaucoup l’écriture d’Amélie, fragile, naturelle et surtout atypique. Une bulle bienvenue dans laquelle je m’enferme régulièrement avec délectation.

3 réflexions sur “« Le sabotage amoureux » d’Amélie NOTHOMB

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s