« Rose et Alessandro : les confréries secrètes » de M.M. GEORGES

Informations :

Titre : Rose et Alessandro : les confréries secrètes

Auteur : M.M. Georges

Editeur : auto édition

Nombre de pages : 353 pages

Format  et prix : broché  16,99 € / numérique   4,99 €

Date de publication : 8 juillet 2018

Genre : fantasy

Résumé :

Alors que Rose partage sa vie entre son travail de guide touristique à Venise et son amour pour Alessandro, trois membres de l’une des plus anciennes confréries secrètes de la ville prétendent vouloir les protéger d’un terrible danger.
Alessandro apprend alors la vérité à son sujet : il est le descendant de l’actuel dirigeant de la confrérie Retoni, fondée en 1778 à Venise. Il n’était en réalité qu’un bébé lorsque la grande guerre s’est déclarée et qu’il a perdu ses parents, vingt six ans plus tôt.
Éloigné du pouvoir pour garantir sa protection, il doit maintenant reprendre cette confrérie et éviter une nouvelle guerre, prête à éclater à tout instant.
Aidés des griffons, farfadets et autres créatures fantastiques, Rose et Alessandro devront faire confiance à leurs nouveaux alliés pour combattre des forces obscures et créer de nouvelles alliances à travers le monde.

Mon avis :

J’avoue que la fantasy et moi, on a peu d’atomes crochus. Je suis assez difficile en la matière, je me régale avec les Terry Prachett, je lis un auteur que je connais via d’autres styles et qui écrit de la fantasy, mais cela s’arrête là. Je sors donc totalement de ma zone de confort en attaquant l’histoire de Rose et Alessandro. Il faut dire qu’un petit voyage à Venise est tentant, même s’il est peuplé de farfadets et de créatures fantastiques….

J’ai été agréablement surprise par le monde décrit par l’auteur. Une touche de réalité, une dose de fantastique, un soupçon de magie, et nous voilà embarqué dans une aventure haute en couleurs et en rebondissements. Entre complots, secrets, trahisons, dangers, alliances et émotions fortes, on n’a pas le temps de s’ennuyer.

Alessandro va être confronté à son destin et va devoir mener un combat sans pitié afin de tenter d’épargner Venise, en proie à une guerre éclatant suite à la conspiration d’une confrérie adverse.

L’écriture est fluide, prenante, même si elle reste un peu maladroite (mais c’est un premier roman, donc ça se pardonne très facilement !). On sent que l’auteur a pris beaucoup de plaisir à écrire cette histoire.

La dernière partie se déroulant entre autre dans une forêt magique est un joli clin d’œil à Alice au pays de merveilles. On y trouve en effet quelques lapins bizarres et cette forêt recèle elle aussi beaucoup de mystères.

La fin nous laisse présager un bon début de tome 2.

Je remercie l’auteur pour sa confiance.

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s