Dix choses que vous ignorez sur moi #2

Bonsoir à tous, ça gazouille en ce vendredi soir ?

Il y a quelques temps, j’avais publié un article où je me dévoilais. On continue ? Avec dix autres petites choses me concernant ?

 

La boulimique se dévoile…suite….

 

1. D’où me vient cette passion de dévorer tous les livres qui passent ?

L’amour de la lecture m’est venu à l’école primaire. Je devais avoir 7 ou 8 ans.

Depuis ma naissance on habitait à la campagne. J’avais mes copains et mes copines.

Et pouf, mes parents décident de déménager en ville. Changement d’école (en plein milieu d’année scolaire, sinon c’est moins drôle..), passage d’une maison à un appartement sans enfants parmi les voisins et  je m’ennuyais ferme les week ends, je n’avais personne avec qui jouer avec moi.le club des 5

J’avais un ou deux « Club des 5 » qui traînaient. J’en ai pris un, c’était « le club des 5 contre attaque ». Et j’ai adoré. Je me suis évadée à travers ce livre, je n’ai pas vu le temps passer. Il m’a fait rêver, je me suis imaginée à la place d’Annie ou Claude, ma chambre était devenu un repère secret connu de moi seule, ma peluche était Dagobert, je me suis inventée un monde, mon monde. Ça y était, j’étais tombée dans la magie des livres.

 

 

2. Le livre qui m’a le plus bouleversée :

Il s’agit de « Meurtres pour rédemption », de Karine Giebel. Un livre hallucinant ! J’en avais beaucoup entendu parler sur mes groupes de lectures, les critiques étaient excellentes. Je me suis donc lancée, histoire de me faire ma propre opinion. Ce livre était il aussi génial que tout le monde le prétendait ?

Eh bien oui ! Mon Dieu, quel baffe je me suis prise ! Je crois que je n’ai jamais ressenti autant d’émotions à la lecture d’un livre. Le personnage de Marianne m’a tellement touchée au plus profond de moi qu’il m’a hantée pendant des semaines une fois la lecture achevée et il revient encore quelquefois ! C’est inexplicable.

meurtres pour rédemption

J’ai eu la chance de rencontrer Karine Giebel, j’ai pu discuter avec elle de ce chef d’œuvre, et c’était magique. Pouvoir partager cela avec l’auteur c’est juste le pied !

« Marianne, vingt ans. Les miradors comme unique perspective, les barreaux pour seul horizon. Perpétuité pour cette meurtrière. Une vie entière à écouter les grilles s’ouvrir puis se refermer. »

 

 

 

3. Que fait la boulimique en cas de déprime ?

Je vous le donne en mille : elle lit ! La lecture me coupe du monde, je suis dans une bulle. Si j’ai un coup de blues, je me plonge dans ma lecture et j’oublie tous mes soucis.

 

4. Mon moment préféré pour lire :

Mon moment privilégié pour lire c’est le soir. Les enfants sont couchés, la maison est calme, il n’y a plus un bruit. Je sais que je ne serais pas dérangée en plein milieu d’une phrase par un « maman » tonitruant. La pénombre me met dans l’ambiance également, moi qui suis une adepte des thrillers.

 

5. Mes compagnons idéaux pour lire :

Pour que ma lecture se déroule au mieux, il me faut :

  • un café,
  • une petite douceur chocolatée,
  • un silence absolu ou bien un fond musical,
  • le chat sur mes genoux

manga lecture

6. Ma réaction en cas de spoil :

Si quelqu’un ose me spoiler ma lecture en cours, il a intérêt à courir plus vite que moi !!! Je lui arrache les yeux, le pend avec ses boyaux, et si c’est un mec, je lui écrase les roupettes avec un casse noix. Oui, je sais, je suis un monstre de gentillesse, de pacifisme et de calme 🙂.

enervé

7. La citation qui me correspond le mieux

Carpe diem (Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain)

carpe diem

J’essaie de savourer chaque instant de la vie, afin de pouvoir trouver l’apaisement. Lorsque je lis, je prends un tel plaisir que toutes les pensées négatives sont bannies de mon esprit, et j’arrive à ce moment-là à profiter pleinement de l’instant présent.

Du coup, cela m’aide dans ma vie quotidienne. J’ai le réflexe de profiter d’un rayon de soleil, d’une odeur de cannelle, d’une conversation avec une collègue et d’en tirer de l’énergie positive. Je fuis également les relations toxiques, les gens qui me « pompent » mon oxygène et mon énergie, ceux qui me vident de toute substance.

C’est devenu une véritable philosophie de vie.

 

8. Mon conte de fée préféré :

Ah là là, « Cendrillon » et moi, c’est toute une histoire ! Si l’on se penche un peu sur la psychanalyse de ce conte de fée, on se rend compte qu’il me correspond parfaitement : en effet, petite, j’ai été constamment confrontée à la rivalité fraternelle. Mes frères et sœurs faisaient tout mieux que moi, ils avaient réussis là où j’allais forcément échouer.

cendrillon

Mais ce conte m’a également appris qu’il ne faut jamais cesser de rêver et qu’à force de travail et d’y croire, nos rêves finissent bien par se réaliser.

Et vous, quel est votre conte de fée préféré ?

 

9. Ma plus belle rencontre littéraire :

Il s’agit de Johana Gustawson. Rencontrée pour la première fois aux Quais du Polar de Lyon en 2016. J’étais en train de finir son livre « Block 45 » ce week end là. Je l’ai vu le samedi, on a discuté, elle attendait impatiemment que je lui dise ce que j’avais pensé de son roman. Je suis revenue la voir le dimanche, j’avais terminé son livre et j’avais adoré. On en a bien discuté, elle était hyper sympa et abordable. On s’est retrouvée via facebook, et de nouveau aux Quais du Polar en 2017.

 

QDP 2016

 

 

QDP 2017

Et depuis, on s’envoie des messages régulièrement, ma puce de 10 ans demande de ses nouvelles, elle a flashé sur Johana en 2016, « elle est trop belle et trop gentille ». C’est ça la magie des salons !!!

 

10. Le nombre d’heures hebdo consacrée à la lecture

Outre le fait que je lise dès que j’ai 5 minutes devant moi, j’ai des moments de lecture immuables qui bornent ma semaine :

Lundi, mardi et jeudi : je prends le train pour aller bosser. 1h30 de trajet aller, 1h30 retour. Donc lecture.

Tous les soirs de la semaine avant de dormir : au moins 1h de lecture, sinon je n’arrive pas à trouver le sommeil.

Mercredi, samedi et dimanche : jours non travaillés, en général, 2h de lecture dans la journée.

TOTAL : 22 heures hebdo.

A cela, il faut rajouter les soirées lecture, lorsque ma moitié à des réunions, les week end lecture. Et quelquefois les pauses déjeuner lecture au bureau. Vous comprenez mieux pourquoi je dévore 2 ou 3 livres par semaine !

 

C’est tout pour ce soir, n’hésitez pas à commenter. Bon week end. On se retrouve bientôt pour de nouvelles aventures littéraires ?

6 réflexions sur “Dix choses que vous ignorez sur moi #2

  1. Ha « Marianne » quelle lecture, je ne l’oublierais jamais!!! j’aime aussi être tranquille pour lire et n’importe quel moment est le bon si j’ai 5 minutes ❤

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis sidérée par nos similitudes ! Mes parents m’ont fait le coup du déménagement en pleine année scolaire. Pour moi, c’était passage d’une cité pleine d’enfants à une chaussée sans le moindre copain de jeu à l’horizon ! Puis il y a aussi ce moment de la journée où tout est calme et sombre que j’adore, sauf que moi c’est le matin en we. Parce que j’ai depuis longtemps perdu la capacité à faire une grasse mat, j’optimise ce décalage avec ma smala pour lire ! Côté philosophie de vie, je suis une fervente du Carpe Diem aussi !! Hé bien tout s’explique ! Seule grosse différence, je ne peux consacrer que quelques heures par semaine à la lecture… beaucoup trop peu…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s