« Le fil d’argent » de Rebecca GREENBERG

Informations :

Titre : le fil d’argent

Auteur : Rebecca Greenberg

Editeur : Terra Nova

Nombre de pages :  456 pages

Format  et prix : broché  18.90 € / numérique 3.99 €

Date de publication : 26 août 2017

Genre : fantastique et historique

Résumé :

Thomas Gordon, journaliste d’investigation au New-York Daily News, voit son existence basculer un jour de blizzard. Et rien ne l’avait préparé à ça.

Comment reprendre le cours de sa vie lorsque l’on se retrouve soudain doté de dons paranormaux ? Comment rester les pieds sur terre lorsque l’on peut désormais sortir de son corps et dépasser les limites de l’Espace et du Temps ?

Bientôt les coïncidences s’accumulent et un puzzle hallucinant prend forme… Pour ne pas devenir fou, Tom devra s’engager corps et âme dans l’enquête la plus incroyable de sa vie, où Passé et Présent se trouvent étroitement liés.

Et si rien n’était dû au hasard ?

Mon avis :

Nous suivons deux histoires qui n’ont, au premier abord, aucune relation.

La première est légère, enfin, si l’on peut dire, puisque Tom a eu un accident de voiture et se retrouve dans un coma prolongé. Il est soigné par une infirmière, Margaret, qui va l’aider sans le savoir. Et lorsqu’à son réveil, Tom se rend compte qu’il peut voyager dans le temps grâce au « fil d’argent », le récit prend une direction fantastique totalement passionnante. J’ai adoré ces expériences, j’ai rêvé pouvoir faire pareil. Mon imagination a été mise à contribution !

La seconde prend aux tripes puisque c’est le douloureux sujet de la déportation des juifs durant la seconde guerre mondiale qui est abordé et très bien documenté. La famille Lewendel va subir les rafles et la barbarie des nazis. Avec énormément de justesse et de sensibilité, Rebecca raconte, à travers ce que vit Simon, cet enfer quotidien. C’est tellement bien exposé qu’on a l’impression d’être une mouche et que l’on assiste en direct à tous ces moments historiques extrêmement forts.

Les deux histoires vont se dérouler côte à côte, pour finalement se croiser, se percuter, et scotcher le lecteur.

Un roman qui allie à la fois le documentaire historique, qui fait froid dans le dos et glace le sang, et à la fois le surnaturel, avec l’expérience de voyage astral par la décorporation et le voyage dans le temps. J’ai découvert la plume de Rebecca, précise, fluide, minutieuse, riche et touchante, elle nous donne la possibilité de découvrir des sentiments humains très forts, entre la solidarité et l’engagement de Simon dans la Résistance. Le travail d’écriture est conséquent, cela se ressent à la lecture. L’architecture du roman crée le rythme, je ne me suis jamais ennuyée, bien au contraire !

Ce genre de livre est primordial, pour ne jamais oublier de quoi l’homme est capable. En alliant la fiction, le surnaturel et l’Histoire, Rebecca arrivera, je pense, le tour de force d’intéresser la jeune génération, et, de ce fait, la sensibiliser sur ce sujet d’une gravité effroyable.

La fin est juste grandiose, je n’ai rien vu venir, j’ai été bluffée !

Quant à la couverture, signée Mathieu Biasotto, elle est tout simplement magnifique.

Je remercie Rebecca et les Editions Terra Nova pour cette lecture.

 

le fil d'argent

 

 

 

14 réflexions sur “« Le fil d’argent » de Rebecca GREENBERG

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s