« D’une vie à l’autre » d’Alexandra STOECKLIN

Informations :

Titre : d’une vie à l’autre

Auteur : Alexandra Stoecklin

Editeur : auto édition

Nombre de pages : 290 pages

Format  et prix : broché  16.88 € / numérique  2.99 €

Date de publication : 15 septembre 2018

Genre : romance fantastique

Résumé :

Sommes-nous entièrement libres de nos choix ? Nos rencontres sont-elles fortuites ? Des événements pourtant éloignés dans le temps et l’espace peuvent-ils avoir un rapport l’un avec l’autre ?

Hermine n’a que seize ans quand elle prend l’une des plus grandes décisions de sa vie : partir étudier dans le Sud de la France. Commence alors une vie faite de rencontres, de choix, d’échecs et de victoires. Les expériences aidant, Hermine apprend à être moins impulsive, à pardonner et à faire de ses erreurs des atouts pour poursuivre sa vie et être heureuse.

Trouvera-t-elle enfin l’endroit où elle se sentira bien afin d’y vivre et fonder une famille ? Rencontrera-t-elle seulement l’homme qu’elle attend depuis si longtemps ? Et si tous les chemins empruntés convergeaient vers une seule et même destinée ?

Mon avis :

Tome 1 de la série « Les éclaireurs », qui est une trilogie.

J’ai plongé dans ce roman sans vraiment savoir où je mettais les pieds. Et ce fut un voyage détonnant et surprenant. Le premier chapitre prend aux tripes, c’est un drame incommensurable qui ne laisse personne insensible. Le second chapitre nous emmène tout à fait ailleurs, et longtemps, au fil de ma lecture, j’ai repensé à ce premier point, attendant le lien, l’explication…

Nous suivons Hermine dans ses choix de jeune adulte, puis de femme. Sous une légèreté toute apparente, nous nous posons des tas de questions à propos de la vie, du destin. Ce n’est pas évident de mener sa barque. Tout comme Hermine, j’ai douté des décisions que j’ai pu prendre dans ma vie. Étaient-elles les bonnes ? Et si j’avais décidé autre chose, comment aurait été mon existence ? Tous ces questionnements font que l’on s’identifie totalement à Hermine. De plus, elle évolue au fil des chapitres, et j’apprécie lorsqu’un auteur fait progresser son personnage, le façonne selon son parcours de vie. Les amis d’Hermine qui gravitent autour d’elle apportent de la complicité mais représentent également la fuite du temps et son tumulte. Petit bémol, j’aurai aimé en apprendre plus sur le personnage de Manou, qui est très important dans ce roman, mais malheureusement, trop « survolé ». A voir  dans les tomes suivants…Je mets peut être la charrue avant les bœufs.

L’histoire est assez linéaire, c’est une lecture que j’ai trouvé calme et reposante. Mais attention ! Cela ne veut absolument pas dire que je me suis ennuyée ou que le récit était plat ! Non, bien au contraire ! Je me suis laissée porter par les expériences d’Hermine, par l’écriture pertinente et sensible d’Alexandra.

J’ai trouvé la couverture très belle, normal, elle est l’œuvre de Mathieu Biasotto.

J’ai aimé le petit clin d’œil en fin de roman, la signification des prénoms des différents personnages, judicieux et amusant !

Je remercie Alexandra pour cette lecture. Je me laisserai tenter par les 2 autres tomes, car j’ai envie d’en savoir plus !!!

20180930_132309919045550.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s