Dix choses que vous ignorez sur moi #3

Coucou les mordus de bouquins ! J’espère que vous allez tous bien. Ce soir, je vous propose un nouvel article qui, je l’espère, vous plaira.

 

livres

1. Le livre qui m’a fait passer une nuit blanche

Cela ne m’arrive pas très souvent, je l’avoue. Il faut vraiment que le livre soit excellent, car j’ai besoin de pas mal de sommeil. Lire m’aide à m’endormir en plus, cela fait partie de mon rituel du soir. De là à ce qu’il me fasse passer une nuit blanche….il y a un gouffre ! Et pourtant, cela s’est bel et bien produit en 2018, et à deux reprises, je vous prie !

« Je t’aime » de Barbara Abel.

je t aime barbara abel621116499..jpg

 

« Sauf » d’Hervé Commère.

20180327_083034

Ou comment un livre s’insinue en vous de telle façon qu’il en devient impossible à lâcher. Les chapitres ont défilés les uns après les autres. C’est comme quand vous avez un paquet de bonbons et hop, vous les boulotez  jusqu’à ce que le paquet se retrouve vide. Sans vous en apercevoir.

 

2. Café ou thé ?

CAFE !!!! Avant 2009, je ne buvais que du thé, vert de préférence. Le café me donnait mal à l’estomac et je n’aimais pas ça. J’en buvais de temps en temps à 18h00 lorsque je me préparais à aller faire la fête pour tenir jusqu’au bout de la nuit, et cela s’avérait efficace, d’autant que du coup, le mal à l’estomac me coupait l’appétit. Nickel pour ne pas se jeter sur les biscuits apéro !

2009, reprise du taff après mon congé parental, Maëlys avait 2 ans. Le soucis (et non des moindres…), elle ne faisait toujours pas ses nuits….Et je me levais à 5h30 du matin pour aller au bureau, avec le trajet en train qui va avec. Premier jour, j’étais au bout de ma vie à 8h30 du mat’, un oreiller et une couette bien moelleuse dansaient devant mes yeux. Deuxième jour, le treuil pour me sortir du lit, j’ai failli aller bosser en pyjama, par manque d’énergie pour m’habiller. Troisième jour, j’ai cédé à la tentation de la machine à café, et oh miracle, j’ai tenu jusqu’à midi ! Hop, un second café après le déjeuner, j’ai terminé ma journée, sur les rotules, certes, mais éveillée ! Et depuis, le café et moi, nous vivons une grande histoire d’amour !

20190104_105048-609x10841124477450.jpg

 

J’ai acheté une machine a expresso qui mout les grains de café, elle m’a couté une blinde, je choisis du café bio, j’ai tenté l’Éthiopie, l’Amérique du Sud, ou la Colombie, et rien de tel que le moment magique où j’appuie sur le bouton et où le précieux breuvage coule en embaumant ma cuisine. Droguée ? Oui, je pense !!

 

 

 

 

3. Chat ou chien ?

Chat. J’avais un chat quand j’étais petite, je l’adorais. On a déménagé, et mes parents m’ont dit qu’ils n’avaient pas trouvé le chat…Je les soupçonne de l’avoir laissé en plan sur place car ils n’avaient pas envie de s’embêter avec un animal en appart’. Cela fait partie des griefs qui subsistent envers mes parents.

Ça fait plusieurs années que j’ai toujours un (voire deux) chats à la maison. J’adore ces boules de poils, elles ont un caractère qui me correspond bien. En effet, les chats sont indépendants, ils n’ont besoin de personne, ils sont également un peu (beaucoup…) caractériels, tout comme moi !! Miaou !

 

 

 

4. La boulimique fume-t-elle ?

Je n’ai jamais fumé de ma vie, ça c’est une de mes plus grande fierté ! En effet, à quoi ça sert de fumer, à part se bousiller la santé et amaigrir son porte monnaie ? Pourtant, mon père fumait comme un pompier, j’aurai facilement pu avoir accès à ses cigarettes. Je me rappelle qu’il fumait la pipe les soirs dans la cuisine, en lisant son journal. Lorsqu’on entrait dans la pièce, elle était remplie de fumée, on se serait cru dans le brouillard !! Et l’odeur ! Berk !!! Je crois qu’il m’a dégoutée à vie !

Et aujourd’hui, c’est vrai que j’évite de rester à côté de gens qui fument. Parmi mes amis,  la majorité sont non fumeurs.

 

5. Connectée ou pas ? 

Ultra connectée !! La geek dans toute sa splendeur. Mon téléphone est vraiment une extension de ma main. Je ne le quitte pour ainsi dire jamais. Il est vrai que j’utilise toutes ses fonctionnalités (réveil, agenda, musique, lecture, applis transports, santé,…).

Et que dire des réseaux ? Que je suis partout, ou presque. FB, Insta, Pinterest et les autres n’ont plus de secrets pour moi. Le seul réseau où je ne suis pas, c’est Twitter. Et mon préféré, celui qui m’est le plus chronophage, c’est Facebook. Il est vrai que je béni ce réseau sur les autels de tous les Dieux existants, car c’est lui qui m’a permis de tisser mon réseau littéraire. Tous mes contacts auteurs, éditeurs, lecteurs se sont fait par son biais, ou presque. Et puis, FB m’a permis aussi de retrouver des copines de lycée, et ça c’est pratique ! Étant donné que j’ai quitté ma région depuis pas mal d’années, je trouve que c’est précieux de pouvoir garder contact avec d’anciennes copines.

Certains dénigrent les réseaux et ces bijoux de technologie que sont les smartphones, chacun ses goûts. Perso, je vis avec mon temps, et pouvoir se balader avec un ordinateur qui tient dans une poche, c’est tout simplement génial.

Bref, vous l’aurez compris, mon téléphone et moi, c’est une grande histoire d’amour. Il faut qu’il soit performant niveau internet et photos, avec un écran suffisamment grand pour me permettre de lire sans m’arracher les yeux. Et le prochain, s’il pouvait être étanche, ça serait pas mal….J’aurai apprécié cette option le jour où il a fait gloup gloup dans la cuvette des toilettes. Il n’a d’ailleurs pas survécu à ce fâcheux incident, inutile de vous préciser que j’étais au bout de ma vie ce jour-là !

wifi

Ça marche sur moi aussi mdr !

 

6. Le défaut le plus invalidant ?

J’ai autant de patience qu’un kangourou hyperactif.

C’est chiant, ça, à chaque fois que je commence quelque chose, il faut que ce soit terminé dans la seconde. Et encore, je trouve, que comme le bon vin, je me bonifie avec l’âge. Non mais sérieusement, je me suis améliorée ! Pas le choix, vous me direz, sinon je serais déjà morte d’impatience !!

En parlant d’hyperactif, les seuls moments où je me pose, c’est quand je lis. Honnêtement, si je n’avais pas la lecture, je serais toujours en train de m’agiter dans tous les sens !!

 

7. Mon plus gros challenge : j’ai perdu 15 kg en 3 ans

Voilà bientôt 4 ans que je me suis reprise en main. Je ne pouvais plus me voir en peinture. Les kilos de mes grossesses s’accrochant désespérément à moi, et étant hyper ultra gourmande, j’ai décidé d’attaquer le sport. Je passais des heures sur un court de tennis, avant. « Avant », voilà le problème…

Du coup, hop, je me suis acheté un vélo elliptique, j’y ai sué sang et eau, tous les jours au départ. Et puis, je me suis mise à la course à pied. 2 fois par semaine.

footing

Et aujourd’hui, je cours 3 fois par semaine, peu importe le temps (sauf s’il neige, pas folle non plus la guêpe). Et j’adore. Non seulement, ça m’aide à maintenir la forme (et mes formes retrouvées !!), mais également cela me vide la tête et me déstresse. Et aussi, je succombe à la tentation de la gourmandise avec moins de remords et sans culpabilité !!

 

8. Privée de livres, je deviens … ?

Si je ne peux plus lire, je pense que je finis soit à l’asile psychiatrique ligotée à un lit et bourrée d’anxiolytiques, soit j’ai tué tout le monde dans un accès de folie avec dédoublement de personnalité (« psychopathe sanguinaire, sors de ce corps »).

Non, plus sérieusement, je me sentirais vraiment mal. Il me manquerait un truc. J’ai besoin de plusieurs choses qui sont essentielles à mon équilibre, et la lecture en fait partie. Elle me permet de m’évader du quotidien, d’oublier pour un temps mes soucis, de vivre plein d’autres vies, de rêver, et d’apprendre une tonne de choses !

 

9. Corne ou marque-page ?

Marque-page ! Je suis totalement maniaque avec mes livres, c’est pathologique je pense ! J’en suis limite à les couvrir sitôt après l’achat. Si j’avais le temps, c’est ce que je ferais ! J’ai confectionné une housse en tissu pour les protéger lorsque je les trimballe avec moi. Dans le sac à mains ils sont pas mal ballottés et cela les abîme vite. Et quoi de plus vilain qu’un livre à la couverture plissée ?? C’est un livre qui a du vécu, me direz-vous, et ce n’est pas faux. Mais je suis très soigneuse avec mes livres papiers, parce que, bien souvent, ils sont dédicacés. Ils ont une valeur inestimable pour moi.

housse de livre 898483401..jpg

 

10. Rencontrer les auteurs, kiff ou pas kiff ?

Surkiff !!!! Pouvoir rencontrer des auteurs que j’apprécie, qui m’ont fait voyager et permis de passer de belles heures d’évasion, c’est pour moi la cerise sur le gâteau. Un enrichissement supplémentaire. Faire 3 ou 4 heures d’attente pour passer un moment avec un auteur qui me plait ne me fait pas peur. Et c’est là, le paradoxe de ma vie. Je suis un kangourou hyperactif (voir point 6), et pourtant, sur un salon du livre, je patiente des heures durant, debout, sans rien à manger ou presque, et en restant zen. Vous y croyez ?

 

Vous retrouvez-vous dans certains de ces points ? Pitié, dites moi que je ne suis pas la seule starbi de la planète livres !!

 

12 réflexions sur “Dix choses que vous ignorez sur moi #3

  1. Merci pour cette présentation ! Je suis tellement raccord sur les marques-pages 😉 Et de mon côté le livre qui m’a fait passer une nuit blanche est Claustria de Régis Jauffret. Mais parce que ce livre est ultra traumatisant et que je ne pouvais pas le lire avant de dormir !

    Aimé par 1 personne

  2. J’adore ton article ! Il m’a bien fait rire. Et moi aussi je suis devenue adepte du café…même si au bout de trois cafés je me mets à trembler comme un mouton (gros moment de solitude au boulot) pour 🤣. Je tiens trop à mes heures de sommeil pour passer une nuit blanche a lire, mais qui sait, personne n’est à l’abris d’un coup de foudre 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Aïe pour l’effet kiss cool du café sur toi, ma pauvre ! Pour moi aussi, le sommeil est sacré, mais c’est vrai que je n’ai pas pu lâcher ces 2 livres. « Je t’aime », je me rappelle que je cherchais désespérément un moment un peu moins intense et un chapitre qui se finirait trankilou pour arrêter ma lecture. Jamais trouvé lol. J’étais en formation à Rennes à ce moment-là, la journée avait été dure !

      J'aime

  3. Oh non tu n’es pas la seule, je suis aussi acro au café (et au thé), j’adore les salons littéraires, sans les livres je suis perdue, je suis ultra connectée jusqu’avec mon robot de cuisine ….il me reste a prendre mon courage a deux mains et me mettre a la courses a pieds…. pas gagné

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai bien rigolé et je me retrouve dans certains points, par contre j’ai été cafetière (attention au cœur) et je suis devenue thé à fond avec la Spécial T et tout en tas de thé de toutes les couleurs et tisanes, le sport j’avoue que je te félicite j’en suis incapable. J’ai bien aimé cet article tu nous donnes le sourire.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s