« Histoires criminelles » de Christophe HONDELATTE

Informations :

Titre : histoires criminelles

Auteur : Christophe Hondelatte

Editeur : JC Lattès

Nombre de pages : 288 pages

Format  et prix : broché  18.50  € / numérique 12.99 €

Date de publication : 23 janvier 2019

Genre : essai

Résumé :

Mon avis :

Christophe Hondelatte, c’est l’émission « Faites entrer l’accusé ». Le support est différent, mais ces 24 affaires criminelles qui nous sont présentées nous font tout autant froid dans le dos. Le ou les crimes, l’enquête policière, la découverte et la manière de confondre le meurtrier, son procès, tout est disséqué.

On est comme plongé dans un polar avec son suspense et ses rebondissements. On mène l’enquête. Il y a une énigme, voire un casse-tête à résoudre. Sauf que là, c’est la réalité. En soi c’est du voyeurisme pour le lecteur, titillant plus ou moins la part de sadisme présente en chacun de nous, mais je l’avoue, je me suis délectée de ces histoires. Je me suis passionnée et j’ai été fascinée par ces histoires pourtant sordides.

Avec le crime commis par des gens comme tout le monde, on rentre dans le dur, l’étourdissant. Comment se fait-il que quelqu’un puisse franchir cette barrière morale, commettre quelque chose d’irréparable, en pensant, en plus, qu’il ne sera pas démasqué ? C’est ce mystère qui intéresse le lecteur qui a simplement envie de comprendre, voire de sonder la part d’humanité qui peut bien exister derrière un acte barbare.

L’auteur nous entraîne dans les bas fonds de la société, nous décrit des crimes ignobles, sans filtre, crûment, allant à l’essentiel. En quelques dizaines de pages, Christophe arrive à nous brosser un portrait d’un tueur et d’une victime, il balaye une histoire criminelle avec ses tenants et des aboutissants, c’est un véritable condensé d’émotions. Un régal !

Parmi les histoires qui m’ont le plus touchée, « Le charcutier du marché St Martin ». Ou comment une simple gifle devient l’élément déclencheur d’une folie meurtrière. Et le questionnement qui en découle : comment une personne respectable peut-elle « disjoncter », perdre le contrôle, au point d’assassiner sauvagement plusieurs personnes ? En fait, cela peut arriver à n’importe qui finalement…« L’auberge rouge », affaire terrible qui a pris des proportions incroyables en vue du contexte politique de l’époque. Les tenanciers de l’établissement ont été reconnus coupables et guillotinés, alors qu’aucune preuve tangible ne les accusait réellement. A cette époque-là, on condamnait à mort aussi facilement que si l’on allait acheter du pain, ou presque !

Je remercie les Editions Lattès et NetGalley pour cette lecture.

#NetGalleyFrance #histoires criminelles

histoires criminelles-978x13041789369010..jpg

3 réflexions sur “« Histoires criminelles » de Christophe HONDELATTE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s