« Juste avant de disparaître » de Théo LEMATTRE

Informations :

Titre : juste avant de disparaître

Auteur : Théo Lemattre

Editeur : autoédition

Nombre de pages : 244 pages

Format  et prix : numérique  2.99 €

Date de publication : 1er mai 2019

Genre : policier

Résumé :

Chaque nuit, Sÿdan fait cet horrible cauchemar…

Depuis sa greffe de cœur, la jeune écrivaine est à bout. Elle ne trouve pas le sommeil. Tout son être est en constante évolution.

Ces rêves, ces flashs qui lui viennent spontanément en tête…

Sÿdan en est presque certaine, cette greffe de cœur la relie à un meurtre commis dans les années soixante-dix.

Armée de courage, elle décide de mener de front cette enquête qui la conduira aux portes de son existence en retraçant l’incroyable vie de son donneur.

Entre vérités, mensonges et petites trahisons, Sÿdan sera remuée dans ses souvenirs les plus profonds et mise à rude épreuve. Dans cette course contre le faux et ses démons, elle comprend vite que seules deux issues sont possibles : l’ombre ou la lumière.

Et si la vérité était tout près d’elle, depuis le début ?

 

images

Mon avis :

1973. Nous faisons connaissance avec Sarah, petite fille attachante de 7 ans. Pourtant, elle n’a pas l’air heureuse. On ne peut pas dire que ses parents, Gwen et Victor, s’aiment du vrai amour ! Les disputes sont leur lot quotidien. Tout cela devient pesant pour la petite Sarah, qui a bien souvent songé à fuguer. Jusqu’au jour où Gwen, à bout, tue Victor. Sarah voit sa vie basculer, et est transbahutée dans une famille d’accueil, où l’amour qu’elle recevra ne suffira pas pourtant à raccommoder son cœur et son mauvais départ dans la vie.

Aujourd’hui. Sÿdan, tente de gérer ses émotions exacerbées, soutenue par Eric, son mari, Lou et Anne, ses deux fillettes. Elle a beaucoup de mal à se remettre de sa greffe de cœur et à accepter ce nouvel organe, étranger, certes, mais qui lui permet de vivre. Mais les cauchemars revenant inlassablement hanter toutes ses nuits commencent à la troubler au plus profond d’elle même. Qui est cette petite fille dont elle à l’impression de vivre la vie dès que le soleil se couche ? Et qui lui envoie ces mystérieux paquets en lien avec cette petite fille justement ?

Beaucoup de questionnement à travers ce livre. On suit les deux histoires avec envie et impatience. Notre Saint Graal : trouver le lien qui les unis. Même si je l’ai soupçonné assez tôt dans le roman, le reste de l’histoire m’a scotchée. La fin est une grande claque !

On s’accroche aux personnages, on a vraiment l’impression de les connaître, j’ai eu envie de les aider. Le destin de Sarah m’a profondément émue. Combien d’enfants et d’adolescents ont le même parcours, malheureusement ? Il est vrai que tout se joue dans l’enfance. Les enfants sont des victimes collatérales des drames d’adultes, mais quelles victimes ! Comment se relever et ne pas mal tourner après cela ?

J’ai trouvé le dévouement d’Eric envers sa femme extrêmement touchant. Le parallèle entre une personne entourée d’amour (Sÿdan) et une autre en étant privé (Sarah) est criant de vérité. La plume de Théo est juste, sensible, émouvante, elle emporte le lecteur dans l’histoire, le met dans une bulle et le fait rêver, même si c’est loin d’être un conte de fée !!

Un petit mot sur la couverture, que j’ai trouvé très belle et attirante. Bravo !

Une lecture qui change, agréable, que je vous conseille. Que diriez-vous de la mettre dans votre valise pour les vacances ?

 

Je remercie Théo pour sa confiance sans limites !

juste avant de disparaitre814929931..jpg

 

3 réflexions sur “« Juste avant de disparaître » de Théo LEMATTRE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s