« Minuthé » d’Elline BAUDRY

Informations :

Titre : minuthé

Auteur : Elline Baudry

Editeur : Librinova

Nombre de pages : 313 pages

Format  et prix : numérique 1.99  €

Date de publication : 4 juin 2019

Genre : romance

Résumé :

Prenez un séduisant boulanger-pâtissier rencontrant la ravissante propriétaire d’un salon de thé. Ajoutez-y un éclat de coup de foudre, un bouquet d’émotions inédites pulvérisé par un navrant malentendu. Remuez doucement. Incorporez à la préparation une mesure de concurrence et un zeste d’orgueil. Additionnez d’une vieille rancune de voisinage. Tournez délicatement, puis parsemez de quelques pépites de provocations impertinentes. Saupoudrez d’une pincée de compétition, d’un soupçon d’audace et délayez avec une âme canine espiègle et un petit village pittoresque vendéen à la population truculente.Épicez de quelques traits d’humour et d’amour à volonté. Mélangez tous les ingrédients jusqu’à obtenir une petite comédie romantique, divertissante et gourmande qui ne mange pas d’pain !

 

Mon avis :

Me voilà de passage à Montsablé, petit village de Vendée. J’ai été conquise par le salon de thé d’Amély Savarin, judicieusement nommé « Vent D Thé ». Alexis Meunier, le jeune boulanger nouvellement installé dans le village, remplace Monsieur Pinsec. Melba, sa chienne est hyper affectueuse. Si Alexis vit au dessus de sa boulangerie, Amély, elle, a posé ses valises dans le village voisin de Pimperdu.

C’est bon, vous sentez l’ambiance ? Lorsque vous apprendrez que les grands mères de ces jeunes professionnels du goût se prénomment Madeleine et Charlotte, vous partirez directement à la recherche d’une sucrerie traînant dans vos placards. Sinon, il vous reste la solution de confectionner un gâteau minute des plus moelleux (vous comprendrez à la lecture du roman !).

J’ai particulièrement apprécié Amély, voilà une jeune femme indépendante qui croit en ses rêves, fait tout pour les réaliser, et sa détermination est sans faille. Alexis ne pourra que tomber sous le charme de cette tornade, parce qu’Amély, il faut bien le dire, ne fait pas dans la demi-mesure ! Le pauvre en a d’ailleurs fait les frais.

La plume est légère, fine et attrayante. Je l’ai trouvée charmante et poétique, les descriptions étant très imagées, on a l’impression d’être propulsé à l’intérieur des pages, de se retrouver assise dans le salon de thé, à déguster une boisson chaude et réconfortante. L’ambiance ainsi créée était agréable et rassurante, un cocon qui sentait bon les effluves de pâtisseries gourmandes et de pain frais.

Au niveau de la construction du roman, j’ai aimé les chapitres sous divers point de vue, en fonction du narrateur.  L’animosité sous-jacente entre Madeleine et Charlotte, se répercutant sur la relation entre Amély et Alexis était intéressante. Voilà un petit conflit intergénérationnel qu’il va falloir désamorcer. J’aurai aimé un premier quart du roman un peu plus fouillé, en effet, la relation entre nos deux tourtereaux s’engage un peu (trop) vite. Cela enlève du charme et surtout du réalisme au récit. D’autant qu’au vu du caractère bien trempé d’Amély, je suis étonnée qu’elle ai pu céder à Alexis aussi facilement.

Mis à part ce tout petit bémol, cette lecture romanesque regorge de rebondissements et de personnages attachants. Le rythme est paisible, apaisant. C’est une véritable lecture anti-stress ! Je vous recommande cette pause gourmande et romantique !!

Je remercie Elline pour cette lecture !

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : le résumé ! Un roman se déroulant dans le monde de la pâtisserie est assez peu commun pour mériter que l’on s’y attarde. Oui, je suis très gourmande, j’avoue ! Et mes papilles se sont régalées durant cette lecture. J’ai salivé plus d’une fois !

Auteur connu : du tout ! Pourtant c’est le quatrième roman d’Elline. Nul doute que je vais me plonger dans les précédents !

Émotions ressenties lors de la lecture : gaieté, enchantement, amusement, impatience.

Ce que j’ai moins aimé : le début de la relation entre Amély et Alexis. La couverture.

Les plus : l’humour, la plongée dans ce petit village, l’ambiance qui découle du récit.

blog chroniques litteraires1126457684..jpg

3 réflexions sur “« Minuthé » d’Elline BAUDRY

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s