« La librairie des rêves suspendus » d’Emily BLAINE

Informations :

Titre : la librairie des rêves suspendus

Auteur : Emily Blaine

Éditeur : Harlequin

Nombre de pages : 324 pages

Format  et prix : broché 15.90 € / numérique 9.99  €

Date de publication : 5 juin 2019

Genre : romance

Résumé :

Sarah, libraire dans un petit village de Charente, peine à joindre les deux bouts. Entre la plomberie capricieuse de l’immeuble, les murs décrépis et son incapacité notoire à résister à l’envie d’acheter tous les livres d’occasion qui lui tombent sous la main, ses finances sont au plus mal. Alors, quand un ami lui propose un arrangement pour le moins surprenant mais très rémunérateur, elle hésite à peine avant d’accepter. C’est entendu : elle hébergera Maxime Maréchal, acteur aussi célèbre pour ses rôles de bad boy que pour ses incartades avec la justice, afin qu’il effectue en toute discrétion ses travaux d’intérêt général dans la librairie. Si l’acteur peut survivre à un exil en province et des missions de bricolage, elle devrait être capable d’accueillir un être vivant dans son monde d’encre et de papier… Une rencontre émouvante entre deux êtres que tout oppose mais unis par un même désir : celui de vivre leurs rêves.

 

Mon avis :

Voilà une romance pleine de fraicheur et d’amour !

Je suis entrée dans cette histoire dès le départ. Normal, notre héroïne, Sarah, est libraire et vit pour ses livres qu’elle chérit comme des enfants. Passionnée, jamais sans un livre, des livres partout dans sa librairie, jusque chez elle, Sarah qui court les brocantes et les vide maisons pour récupérer ses précieux ouvrages, une espèce de superwoman littéraire, qui vole au secours des livres et les sauve du pilon.

Quand Maxime s’installe chez elle, Sarah y voit une opportunité de sauver sa librairie, en difficulté financière. Au bord de la fermeture, ce deal va lui enlever une épine du pied. Même si la cohabitation ne va pas s’avérer facile, vous vous en doutez.

Car Maxime, acteur à la moralité plus que douteuse et aux innombrables frasques, a été condamné après un énième épisode violent. Il hésite entre une peine de prison et 2 mois dans une librairie à Château Renard…

Ce qui peut se rapprocher le plus d’une lecture insouciante ne l’est pas tant que ça finalement, car un sujet grave et très peu souvent abordé nous est soumis avec beaucoup de sensibilité. Je ne m’attendais pas à cela, je l’avoue.

Les personnages sont adorables, même si au départ Maxime était une vraie tête à claques, j’ai changé d’avis au fil des chapitres…Sarah m’a beaucoup émue, défendant bec et ongles sa librairie et ses romans.

On retrouve tous les codes de la romance, une lecture qui fait du bien, qui nous plonge dans une parenthèse bienfaitrice et nous fait oublier nos soucis. L’écriture est simple, la construction du roman linéaire fait que l’on ne se pose pas de question, c’est fluide, on se laisse porter par la lecture.

J’ai passé un super moment de détente, je vous le conseille !

blog litteraire-1714x1003492598132..jpg

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : le titre ! Un roman feel good mettant en scène une libraire, que pouvais-je rêver de mieux ?

Auteur connu : j’ai lu « Coloc » il y a quelques temps, j’avais bien adhéré à la plume d’Emily et j’ai eu la chance de la rencontrer à Vannes l’an dernier.

Emily Blaine 2

Émotions ressenties lors de la lecture : beaucoup de bonheur !!

Ce que j’ai moins aimé : le côté irréaliste de la peine de prison transformée en bonne action chez une libraire. Les personnages un peu trop survolés.

Les plus : la légèreté, l’évasion, la plongée dans le monde de cette librairie, le personnage de Sarah, si passionnée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s