« Un peu de nuit en plein jour » d’Erik L’HOMME

Informations :

Titre : un peu de nuit en plein jour

Auteur : Erik L’Homme

Éditeur : Calmann-Lévy

Nombre de pages : 170 pages

Format  et prix : broché 17 € / numérique 11.99 €

Date de publication : 14 août 2019

Genre : littérature générale

Résumé :

images

Mon avis :

Un livre dont le résumé et la couverture m’ont plu d’emblée.

L’auteur nous propose de le suivre dans un Paris totalement différent de celui que nous connaissons, où les instincts les plus primaires des hommes ont pris le pas sur le reste dans une obscurité oppressante. C’est dans cette nouvelle société que vivent Féral, 45 ans, loup solitaire roi de la cogne, respecté par ses pairs dans l’arène, et Livie, 20 ans, combattante insouciante, passionnée de danse. Entre eux, le coup de foudre sera immédiat, il dévastera tout sur son passage.

Autour d’eux gravitent Lucie et Louis, amis fidèles de Féral, les seuls à lui avoir offert une seconde chance à la mort de son père, ou encore l’étrange Clarisse, professeur de peinture gay, qui souhaite peindre et danser pour se remettre à vivre.

Féral est un adjectif qui signifie un animal domestique qui est redevenu sauvage. C’est exactement l’impression que m’a laissé ce personnage peu banal et fascinant.

Sur fond de Mazurka, de Bach, Mozart ou encore Dubussy, nos personnages n’auront de cesse de vivre, retrouver une certaine humilité et la simplicité. Mais dans leur vie obscure, leur existence brûle trop vite, leur cœur reste un brasier qui se consume. Féral et Livie, malgré tout ce qui les oppose, ont signé un pacte, ils s’appartiennent tout entier, peu importe la peur de l’inconnu.

On sait bien peu de choses de Féral et de Livie. Quelques informations transpirent à propos du passé de Féral mais c’est tout. L’imagination du lecteur se met en marche pour ne plus jamais s’arrêter. Les chapitres en italique disséminés au fil de la lecture nous pousse à dévorer avidement cette histoire ténébreuse, page après page, pour en connaître la fin.

Ce roman est formidablement bien écrit, court, trop court à mon goût, bien entendu, mais cela imprime le rythme et retranscrit l’urgence de vivre de nos protagonistes. L’ambiance nous happe, nous irradie, je n’ai pas pu lâcher ce roman. La plume est tout simplement merveilleuse et magique, la douceur des mots nourrit le lecteur, qui se délecte.

Quand tu fais un choix, tu t’offres de l’espoir, mais tu dois aussi accepter l’incertitude qui va avec.

Ce roman est un livre sublime, une ode à la vie tout simplement. Peu importe son destin. C’est également une mise en garde sur les dérives de notre société, beaucoup de messages sous-jacents transparaissent au fil de cette lecture enchanteresse. A lire absolument !

Je remercie chaleureusement les Éditions Calmann-Levy et NetGalley pour cette lecture.

#UnPeuDeNuitEnPleinJour #CalmannLevy

#NetGalleyFrance #rentreelitteraire2019

images

En résumé :

Auteur connu : non, mais je vais le suivre désormais !

Émotions ressenties lors de la lecture : avidité d’en savoir plus, oppression, fascination, tendresse

Ce que j’ai moins aimé : trop court !

Les plus : couverture magnifique, rythme, mystère entourant les personnages, écriture.

un peu de nuit en plein jour1438084803..jpg

4 réflexions sur “« Un peu de nuit en plein jour » d’Erik L’HOMME

  1. joie de voir une si belle chronique pour ce livre ! j’enchaine les avis négatifs à propos de ce roman, alors je trainais savates de désespoir de trouver enfin quelqu’un qui l’aurait apprécié.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s