« L’arrangement » de Sarah DUNN

Informations :

Titre : l’arrangement

Auteur : Sarah Dunn

Éditeur : Cherche Midi

Nombre de pages : 400 pages

Format  et prix : broché 22 € / numérique 13,99 €

Date de publication : 19 septembre 2019

Genre : roman étranger

Résumé :

Le mariage de Lucy et Owen est en danger. Après quelques années de vie commune, les doutes et les tensions s’accumulent. Chacun a besoin de respirer. Aussi, même si cela n’est guère dans leurs mœurs, ils décident de prendre modèle sur un couple de leurs amis sexuellement libérés et de vivre pendant six mois des expériences chacun de son côté. Les règles sont simples : on ne couche pas avec des connaissances communes, on ne tombe pas amoureux, on n’en parle pas, on n’espionne pas et on ne change rien à la vie quotidienne. En théorie, tout cela a l’air formidable. En théorie, seulement…

Mon avis :

Owen et Lucy forment un couple banal. Mariés depuis quelques années, ils ont quitté New York pour vivre à la campagne, dans une petite ville tranquille. Leur fils, Wyatt, 5 ans, est autiste, rendant leur quotidien lourd et compliqué. Lorsqu’un couple d’amis leur parle de « L’arrangement », sorte de pacte aux règles bien établies permettant d’avoir des relations sexuelles avec d’autres personnes durant 6 mois, sans conséquence aucune sur le couple, mis à part lui redonner une bouffée d’oxygène, Owen et Lucy sont scandalisés. Puis, l’idée faisant son chemin, ils décident de tenter ce « Rumspringa » conjugal. Une fois les règles adoptées, les voilà partis en chasse, chacun de leur côté.

Outre l’interprétation raffinée, amusante et très divertissante des relations modernes et de la parentalité, Sarah nous propose une vision très particulière des relations de couple, en disséquant tous ceux qui passent à sa portée.

Dans un cadre de vie chic et banlieusard me faisant irrémédiablement penser au Wisteria Lane de « Desperate Housewifes », nous suivons les péripéties des personnages secondaires, et croyez-moi, cela vaut le coup d’œil ! Vous pouvez tourner la tête de tous côtés, je vous mets au défi de trouver quelqu’un de normal dans ce quartier !!

Alors, je dois bien l’admettre, le sujet est d’une simplicité folle, les personnages un brin caricaturés, mais le talent de l’auteur en fait un roman drôle, rafraichissant qui pose les bases d’une réflexion sur le couple, le mariage et le paradoxe de l’amour.

L’écriture est précise, rythmée, et diablement crédible. En effet, qui n’a pas rêvé de trouver LA solution miracle au quotidien, faire durer son couple comme au premier jour, ne pas se perdre de vue entre les tâches ménagères et le travail ? L’histoire de Lucy et Owen demeure convaincante jusqu’à la dernière page du roman, que le lecteur soit d’accord ou non avec leurs décisions extraconjugales.

L’auteur dépouille ses personnages, révélant ainsi un enchevêtrement de désespoir, de frustration et de tendresse, donnant ainsi au roman une belle profondeur. La parentalité a également une belle place au fils des chapitres, entre Lucy qui tente de gérer au mieux les crises de Wyatt, espérant lui offrir une vie normale, et les autres mères du quartier, tout autant débordées par leurs têtes blondes.

Une lecture addictive, choquante mais tellement agréable à lire ! Je me suis régalée, tout simplement. Je ne peux que vous le conseiller, ce livre est une petite pépite.

Je remercie les Éditions du Cherche Midi et NetGalley pour cette lecture.

#NetGalleyFrance #Larrangement

l arrangement1558800443..jpg

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : la couverture m’a interpellée, le résumé m’a happée.

Auteur connu : je ne connaissais pas Sarah, pourtant « L’arrangement » n’est pas son premier roman. Je note, et il est évident que je vais guetter sa prochaine sortie plus attentivement.

Émotions ressenties lors de la lecture : un brin de folie m’a secouée lors du premier chapitre, lorsque nous découvrons la conversation de notre couple avec leurs amis, parlant de l’arrangement. Puis, la curiosité m’a envahit, j’ai ressenti une sorte d’apaisement au cours de la lecture, j’ai souris à plusieurs reprises, je n’ai jamais été choquée par la différence clamée par quelques personnages, bien au contraire, j’ai même été admirative.

Ce que j’ai moins aimé : RAS

Les plus : le style de l’auteur, l’histoire peu banale, le volet concernant la parentalité, ainsi bien entendu que toutes les réflexions autour de l’amour et du couple. J’ai trouvé cela très instructif.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s