« Le héros de la RD 311 » de Jean DUCREUX

Informations :

Titre : le héros de la RD 311

Auteur : Jean Ducreux

Éditeur : auto édition

Nombre de pages : 220 pages

Format  et prix : broché  14.99 € / numérique 3.99 €

Date de publication : 4 décembre 2017

Genre : policier

Résumé :

Un homme taciturne est pris pour le sauveur de celui qu’il vient d’assassiner. Loubna Ammasri, jeune journaliste à la Tribune – Le Progrès dresse un portrait très flatteur de ce héros malgré lui. Et, pour tous, il devient le Héros de la Route Départementale 311, celui qui a risqué sa vie pour tenter de secourir un chirurgien réputé, dans une voiture en feu. Mais deux gendarmes de Saint-Symphorien-sur-Coise commencent à avoir des doutes, pour des raisons pas forcément liées à leur enquête. Ils vont s’intéresser aux secrets du pseudo-héros, et à la véritable personnalité de la victime. Une histoire d’amour et de mort située dans les Monts du Lyonnais et la Plaine du Forez.

Mon avis :

Tome 1 de la série « Des crimes et des routes », mettant en scène Loubna Ammasri, journaliste au Progrès, Colette Slivovitz, rédactrice en chef, Tad et Ben, notre duo d’enquêteurs de St Symphorien sur Coise.

Ce roman commence très fort dès le premier chapitre avec la mort atroce de Jean-Marie Probst, chirurgien cardiaque réputé. Prisonnier de sa voiture en flammes après une embardée, Luc Carvalet, présent sur les lieux au moment du drame tente en vain de le sauver, au péril de sa vie. Les journalistes s’emparent de l’affaire, Luc devient un héros. Sauf que nous, lecteur, on sait. Que Luc a délibérément coincé Jean-Marie dans son cercueil de feu. Reste à savoir pourquoi ?

Dans cette affaire où tout le monde met son grain de sel, le lecteur n’est pas en reste ! On mène l’enquête, nous aussi. Le décor est planté dans la Loire où je vis, et honnêtement, cela fait bizarre de découvrir les lieux que je connais comme cadre d’un roman. Mais attention, car un séjour au Maroc nous attend également ! La vérité ne se situe pas chez notre voisin de palier !

La plume est fluide, simple, le rythme est marqué, les rebondissements et révélations arrivent à point nommé. Les personnages sont travaillés, ils ont tous un caractère bien particulier, je me suis prise d’affection, à la fois pour Loubna, sa ténacité, sa curiosité, son vécu et sa condition d’immigrée, mais aussi pour Luc, ténébreux et mystérieux à souhait.

La construction du roman est intéressante, puisque le meurtrier nous est dévoilé d’entrée de jeu. C’est compliqué ensuite de tenir le lecteur en éveil. Le risque que le récit retombe comme un soufflé est grand. Jean a pris ce risque et il a bien fait ! Car ça matche. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde lors de cette lecture.

Quant à la fin, après avoir brouillé les pistes dans les règles de l’art, elle nous est enfin dévoilée et elle m’a étonnée ! Car j’en avais établis des suppositions, mais pas celle-ci ! L’épilogue nous donne une bouffée d’oxygène, nous en avions besoin ! Histoire de terminer cette lecture sur une note positive, et d’avoir une belle mise en bouche pour le second tome !

Une enquête policière bien comme il faut, que je vous conseille.

Merci Jean pour cette lecture. Ton univers m’a conquise.

le heros de la rd 3111608190367..jpg

 

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : c’est le résumé qui m’a attirée. La première phrase même : « Un homme taciturne est pris pour le sauveur de celui qu’il vient d’assassiner. » Avouez que vous ne pouvez pas résister, si ?

Auteur connu : Jean a participé aux Boënnales du livre que j’organise. Il est d’une gentillesse à toute épreuve, sa bonne humeur était communicative. Je n’avais jamais eu l’occasion de le lire. Voilà chose faite et j’ai été agréablement surprise !

Jean Ducreux

Émotions ressenties lors de la lecture : beaucoup d’empathie pour certains personnages, de l’effroi lors du dénouement final, pas mal d’amusement car l’humour est présent. Beaucoup de curiosité et d’avidité quant à découvrir le pourquoi du comment.

Ce que j’ai moins aimé : réfléchissons….c’est le premier roman de Jean, et franchement, je n’ai pas noté d’incohérences ni de maladresse d’écriture. Ce qui est prometteur pour les suivants !

Les plus : les personnages, la construction du roman, et j’ai apprécié aussi que l’intrigue se déroule vers chez moi.

2 réflexions sur “« Le héros de la RD 311 » de Jean DUCREUX

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s