« Prendre un enfant par la main » de François-Xavier DILLARD

Informations :

Titre : prendre un enfant par la main

Auteur : François-Xavier Dillard

Éditeur : Belfond

Nombre de pages : 336 pages

Format  et prix : broché 19 € / numérique 11.99 €

Date de publication : 1er octobre 2020

Genre : thriller

Résumé :

Lorsque vous lâchez la main de votre enfant, êtes-vous certain de pouvoir la serrer de nouveau un jour ?

Quatre ans après la disparition de leur fille Clémentine dans le naufrage d’un voilier, Sarah et Marc sont rongés par la culpabilité et la tristesse.

Jusqu’à ce que de nouvelles voisines emménagent sur le même palier avec leur enfant, Gabrielle, dont la ressemblance avec Clémentine est troublante. Au contact de cette adolescente vive et enjouée, Sarah reprend peu à peu goût à la vie.

Mais lorsque le destin de Gabrielle bascule dans l’indicible, les démons que Sarah avait cru pouvoir retenir se déchaînent une seconde fois.

Prends ma main, mon cœur. Ne la lâche pas, quoi qu’il arrive. Serre-la fort !

Mon avis :

Avis mitigé pour ce roman. Sarah et Marc ont perdu tragiquement leur fille Clémentine, 10 ans, lors d’une sortie en bateau. Ils tentent de se reconstruire, projetant leur amour sur le petit frère de Clémentine, Gaspard, 8 ans au moment du drame, et sur la petite Louise, née deux ans plus tard.

Nous sommes quatre ans après le drame, Sarah et Marc habitent un appartement et de nouvelles voisines emménagent dans l’immeuble : Hélène et Leila, couple homoparental (très belle initiative de l’auteur ! Il y en a assez des convenances !!), et leur fille Gabrielle. Cette dernière a le même âge qu’aurait eu Clémentine, et Sarah lui trouve de troublantes ressemblances.

Pendant que Marc se noie dans l’alcool, le jeu et ses maitresses, Sarah développe une obsession malsaine pour Gabrielle. Certains passages m’ont perdue d’emblée, lorsque vient s’intégrer au récit la vie de Suzanne et Mathilde, dans l’ex-RDA des années 80. Je suis restée dans le flou jusqu’à l’explication finale.

Le douloureux sujet de la perte d’un enfant est traité par l’auteur de manière riche et sensible, ne laissant pas le lecteur impassible. Le hic pour moi a été que je n’ai pas du tout réussi à m’imprégner des personnages. Je n’ai ressenti aucune empathie pour Sarah, elle ne m’a pas marquée, bien au contraire. Marc m’a profondément agacée, comme tous les mecs, dès qu’il y a un problème, alcool, jeu, femmes, le trio gagnant. Pathétique ! Je me suis attachée à Gabrielle par contre, sa maturité m’a bluffée. Même si j’avoue qu’une adolescente de ce type ne court pas les rues, loin de là. Je parle en connaissance de cause !

Pourtant, la plume de FX est saisissante et vive. Rien à redire sur la construction non plus. Quant à la fin, elle a remonté tout le roman dans mon estime ! Heureusement que je n’ai pas abandonné ma lecture en cours de route, car j’aurai manqué ce final époustouflant. Là, je dis bravo et respect !

C’est juste que la mayonnaise n’a pas pris entre les personnages et moi. Ce n’est que mon ressenti personnel, je vous incite à découvrir ce roman qui a eu, de surcroît, de très belles critiques depuis sa sortie.

#Prendreunenfantparlamain #NetGalleyFrance #FrançoisXavierDillard #Belfond

prendre un enfant par la main1392112488..jpg

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : simplement l’auteur. J’avais tellement apprécié ma précédente lecture, que j’étais impatiente de retrouver sa plume.

Auteur connu : j’ai eu la chance de rencontrer François-Xavier, et de le découvrir dans « Réveille-toi ! » .

Émotions ressenties lors de la lecture : de l’agacement vis-à-vis des personnages et des clichés, beaucoup de tristesse et de compassion face à ces parents confrontés à ce qu’il y a de plus horrible : la perte d’un enfant.

Ce que j’ai moins aimé : le titre ! Qui a eu cette idée ??? J’ai eu cette chanson dans la tête tout le long de ma lecture, et on ne peut pas dire qu’elle soit dans mon top 10 de mes préférées ! Les personnages, trop caricaturés selon moi.

Les plus : la fin !! Et la plume de François-Xavier.

Une réflexion sur “« Prendre un enfant par la main » de François-Xavier DILLARD

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s