« L’inconnu de la forêt » d’Harlan COBEN

Informations :

Titre : l’inconnu de la forêt

Auteur : Harlan Coben

Éditeur : Belfond

Nombre de pages : 432 pages

Format  et prix : broché 21.90 € / numérique 14.99 €

Date de publication : 15 octobre 2020

Genre : polar

Résumé :

Vous ne savez rien de lui, il est pourtant votre seul espoir.

Le maître incontesté du thriller vous emmène en balade sur le chemin d’une nouvelle insomnie… Prenez garde à ne pas vous perdre. 

WILDE.

SON NOM EST UNE ÉNIGME, TOUT COMME SON PASSÉ.

Il a grandi dans les bois. Seul.

Aujourd’hui, c’est un enquêteur aux méthodes très spéciales.

VOUS IGNOREZ TOUT DE LUI.

Il est pourtant le seul à pouvoir retrouver votre fille et cet autre lycéen disparu.

Le seul à pouvoir les délivrer d’un chantage cruel. D’un piège aux ramifications inimaginables.

Mais ne le perdez pas de vue.

CAR, DANS LA FORÊT, NOMBREUX SONT LES DANGERS ET RARES SONT LES CHEMINS QUI RAMÈNENT À LA MAISON.

Mon avis :

Un auteur que j’affectionne particulièrement, une belle couverture et un résumé alléchant. Persuadée de passer un excellent moment de lecture, je me suis jetée sur « L’inconnu de la forêt ».

Le prologue nous emmène en 1986, où un enfant sauvage vivant seul dans la forêt vient d’être découvert.

La suite se passe en avril 2020 (bon, on passera sur la crise sanitaire qui n’existe pas dans le roman, évidement, puisqu’il est sorti bien avant ! Et heureusement, car je ne suis pas du tout prête à lire un roman se déroulant masqué et « gel hydroalcoolisé » !). Naomi Pune, 16 ans, est le souffre douleur de sa classe. Un jour, elle disparaît et personne n’a l’air de s’en soucier, mis à part Matthew, un camarade de classe qui l’apprécie un peu. Il va demander de l’aide à Hester, sa grand-mère, avocate pénaliste  dénouant des affaires sur une émission télé. On sait que les américains sont friands de ce genre de programme !

Nous retrouvons également Wilde, l’enfant sauvage, qui va participer à l’enquête. Je vous laisse le soin de découvrir le lien qu’il a avec tout ce beau monde, car croyez-moi, c’est un vrai sac de nœuds !

La première partie m’a passionnée, je n’ai pas pu lâcher le roman, je me régalais. Et ensuite, patatra, Harlan m’a perdue dès le début de la seconde partie. Tout s’est enchevêtré encore plus, une seconde enquête démarrait, et j’ai trouvé le récit « too much« . Trop d’intervenants, trop de liens entre tout le monde, trop d’infos, trop de mystères. Une intrigue bancale, j’ai failli abandonner à plusieurs reprises. Je me suis accrochée, et la fin m’a encore plus laissée sur le bord du chemin.

Peut-être parce qu’en attaquant ce roman, je partais directement pour découvrir d’où venait Wilde, pourquoi il s’est retrouvé en forêt, perdu, seul, abandonné. Je me suis fourvoyée moi-même et j’ai été déçue. Une suite est prévue, je la lirai c’est sûr, j’ai envie de connaître le passé de Wilde, car beaucoup d’interrogations sont restées en suspens.

J’ai adoré le personnage de Wilde, son caractère, sa façon de vivre. Un mec vraiment intéressant et riche. Je pense néanmoins qu’il tente de minimiser l’impact de son abandon, et il serait fascinant de gratter sous ce vernis.

La plume d’Harlan est toujours aussi fluide et agréable. La construction tient la route, même si elle est trop linéaire pour moi. Par contre, le thème du harcèlement scolaire n’a été que survolé et c’est dommage. J’en attendais plus du maître du suspense !! L’ensemble s’est révélé brouillon. Oui j’ose le dire : Harlan Coben, votre roman est brouillon ! Vous avez le droit de me lyncher, chers lecteurs, mais je vous livre mon ressenti. A vous de le lire et de vous faire votre propre opinion.

Je remercie les Éditions Belfond et NetGalley pour cette lecture.

#linconnudelaforêt  #HarlanCoben  #EditionsBelfond  #NetGalleyFrance

l inconnu de la foret2007479597..jpg

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : l’auteur, le résumé.

Auteur connu : Harlan Coben est l’un de mes auteurs préférés. Il m’ offert des heures de lecture passionnées et passionnantes.

Émotions ressenties lors de la lecture : beaucoup de curiosité et d’avidité au départ, qui sont retombés après la première partie, pour laisser place au scepticisme, à l’ennui et à un certain agacement.

Ce que j’ai moins aimé : le milieu politique, cela ne m’intéresse pas du tout, et encore moins aux États-Unis, l’intrigue qui partait dans tous les sens, les liens trop nombreux entre tous les personnages.

Les plus : la plume, la perspective d’une suite, le personnage de Wilde.

Une réflexion sur “« L’inconnu de la forêt » d’Harlan COBEN

  1. Moi qui suis une ultra fan d’Harlan Coben, je ne pense pas que tu mérites le lynchage, au contraire ! Mentir sur ton ressenti serait bien plus grave ! Et même si j’ai aimé celui-ci pour tous les ingrédients qui font qu’on retrouve sa marque de fabrique, je conviens que ce n’est pas son meilleur. Parfois j’ai l’impression que quand il écrit en dehors de Myron et Win, il a du mal à donner à ses personnages autant de charisme et on finit toujours par leur trouver des caractéristiques qui collent aussi à notre duo préféré. Ça, parfois, ça me fait tiquer.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s