« Le théorème de la licorne » de Gina DIMITRI

Informations :

Titre : le théorème de la licorne

Auteur : Gina Dimitri

Éditeur : auto édition

Nombre de pages : 304 pages

Format  et prix : numérique 0.99 € (offre de lancement)

Date de publication : 20 janvier 2020

Genre : romance feel good

Résumé :

Selon le théorème de la licorne, ce n’est pas parce que personne n’a jamais vu de licorne que les licornes ne peuvent pas exister.

Selon moi, le Prince Charmant est une licorne comme les autres. Je ne dis pas qu’il est un mythe. Je dis seulement que je ne l’ai pas croisé…

Jusqu’au jour où je fais la rencontre d’Aristarkh Lvov. Ou, pour être exacte, de sa Majesté Impériale Aristarkh Vassili Aleksandr Lvov.

Il est roi, je n’ai rien dune princesse. Une histoire comme la nôtre, cela ne s’est jamais vu. Néanmoins, si on se fie au théorème de la licorne…

Mon avis :

Même si mon genre de prédilection est le thriller, j’aime varier. Et les romances apportant la légèreté dont j’ai souvent besoin, je me laisse tenter avec bonheur ! N’oubliez pas non plus que dans ma tête, quelquefois, le mental est bien loin d’être celui d’une quadra !!! Alors, vous pensez bien que je me suis jetée sur cette histoire qui, en plus, parlait de licorne !!

Crépine Davos (bonjour le prénom, déjà je mdr😀…), la trentaine, est célibataire depuis 3 ans, 8 mois et 7 jours (précision d’horloger😉), puisqu’Alex, son mec depuis cinq ans, a souhaité « faire une pause » (la belle excuse !). Heureusement que Crépine peut compter sur le soutien de sa grand-mère, surnommée affectueusement « Mamie Crêpe ». Cette dernière a la passion des licornes, et elle a transmis cela à Crépine, évidement.

Nous sommes en Vaasie, un empire royal, où les superstitions accompagnent les sujets de sa Majesté. Crépine en fait les frais chaque jour. En effet, elle est née atteinte d’un affection rare, qui se traduit par des yeux et des cheveux violets. Les habitants la prennent pour une sorcière, et se touchent le genou gauche dès qu’ils la voient, pour l’empêcher de leur jeter un sort😀.

Notre pauvre Crépine travaille comme femme de chambre dans un château. Ce château est celui de son Altesse Lristarkh Vassili Aleksandr Lvov (à vos souhaits, rassurez-vous, je ne l’écrirai qu’une seule fois. La personne sus mentionné sera désignée par  « le prince » dans le reste de l’article). Crépine rencontre donc le prince sur son lieu de travail, dans une posture qui ne lui est pas avantageuse, on peut le souligner, puisqu’elle a craqué son pantalon en arrivant. C’est ballot !

Ce roman est une petite bulle de magie et de rêve de laquelle on ne veut plus sortir. Crépine est notre narratrice, cela permet de s’identifier à elle facilement, car nous, les filles, on adore les licornes et on rêve toutes du prince charmant ! Crépine est vraiment attachante, truculente et drôle. Son côté déjanté et maladroit en fait un personnage que j’ai apprécié suivre. Quant à l’histoire, elle est tout autant drôle ! J’ai ris, mais alors que ça fait du bien !!

Le Prince, charmant, cela va de soi, même si de premier abord il est assez froid et directif, va faire une proposition à notre Crépine qui risque bien de changer sa vie. Que va-t-elle faire ? Va-t-elle succomber au prince. D’ailleurs, qui est-il vraiment, celui-là ? Avec son air comploteur et mystérieux, y a-t-il anguille sous roche ?

L’écriture de Gina est légère, énergique, désopilante. Elle surfe sur le thème de la licorne, très tendance depuis plusieurs années, représentant à la fois l’enfance pure et insouciante, mais également la féminité et la sexualité assumée. Tout ce qui représente notre Crépine. Son animal totem lui convient pile poil ! Les moments s’alternent entre petits bonheurs, instants plus touchants, d’autres croustillants, rendant la lecture agréable et entraînante.

La couverture très girly attire l’œil et donne le ton de ce que le lecteur va trouver à l’intérieur.

« Fais en sorte de trouver l’homme qui soit l’arc-en-ciel sur lequel galope ta licorne intérieure. »

Une lecture « bouffée d’air » que je vous conseille si votre soupape est prête à exploser. Vous y trouverez l’humour, la légèreté et l’évasion dont nous avons tous bigrement besoin en ce moment !!

Je remercie Gina pour cette lecture qui fait du bien au moral !

#lethéorèmedelalicorne   #GinaDimitri

le theoreme de la licorne2641498435452097202..jpg

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : l’envie de lire un roman léger.

Auteur connu : je connais Gina depuis plusieurs années maintenant, j’ai lu  « Une ex » , « Givrées » et « Un alibi flou » . Ici, elle change totalement de registre, et le résultat est vraiment top !

Émotions ressenties lors de la lecture : du bonheur, de la joie, de la curiosité, la palette d’émotions positives était bien colorée !!

Ce que j’ai moins aimé : RAS

Les plus : le récit, l’humour, le côté « conte de fée revisité », la plume, le personnage de Crépine.

2 réflexions sur “« Le théorème de la licorne » de Gina DIMITRI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s