« Je connais ton secret » de S.K. TREMAYNE

Informations :

Titre : je connais ton secret

Auteur : SK Tremayne

Éditeur : Presses de la Cité

Nombre de pages : 358 pages

Format  et prix : broché 21 € / numérique 14.99 €

Date de publication : 14 janvier 2021

Genre : thriller psychologique

Résumé :

« Et là, dans le silence assourdissant, Electra s’adresse soudain à moi :

– Je sais ce que tu as fait. »

Récemment divorcée et financièrement aux abois, Jo Ferguson, journaliste indépendante, trouve refuge dans l’appartement de sa meilleure amie à Londres. L’endroit, luxueux, est à la pointe en matière de domotique : des équipements ultramodernes permettent d’y contrôler l’éclairage, le chauffage, les serrures, et sont même capables de faire la conversation aux plus solitaires. Bien qu’elle déplore l’impact de ces accessoires, Jo s’amuse à leur parler. Jusqu’à ce qu’un de ces assistants virtuels – Electra – menace de révéler à la police un terrible secret enfoui dans son passé.

Paniquée, la jeune femme tente alors de découvrir qui se cache derrière son maître-chanteur. L’intelligence artificielle a-t-elle pris vie ou Jo est-elle en train de sombrer dans la folie, comme son père avant elle ?

Un thriller psychologique oppressant, qui brosse le portrait d’une société de plus en plus dépendante aux objets connectés. S’ils nous facilitent la vie, ils pourraient aussi en faire un cauchemar…

Mon avis :

Tremayne fait partie de mes auteurs préférés. Je me suis jetée sur ce nouveau roman sans même en lire le résumé. Une lecture totalement en aveugle.

Bon, simple précaution d’ami : si votre logement est équipé d’un assistant domotique, débranchez-le avant d’attaquer votre lecture, ça sera plus prudent….

Nous sommes à Londres, aujourd’hui. Depuis son divorce, Jo, en grosses difficultés financières, vit en colocation avec sa meilleure amie, Tabitha. Cette dernière, riche comme Crésus, a notamment équipé son appartement de toute la domotique intelligente disponible sur le marché. Vous connaissez Alexa d’Amazon et tous ses gadgets visant à nous faciliter la vie ? Ici, l’assistant se nomme Electra, elle donne la météo, règle le chauffage, les lumières, fait défiler une playlist, etc…Tabitha voyageant tout le temps, Jo apprécie Electra, elle lui tient compagnie (faire la conversation à un robot parce que l’on s’ennuie, comment en est-on arrivés là ?). Jusqu’au jour où Electra lui balance une phrase qui va glacer le sang de Jo : « Je sais ce que tu as fait ».

Le roman commence doucement, on suit Jo dans son appartement, ses contacts avec Electra. La structure narrative évite la monotonie, puisque l’histoire est écrite à la première personne, du point de vue de Jo, mais elle comporte également plusieurs chapitres qui suivent les perspectives d’autres personnages, et ceux-ci sont écrits à la troisième personne. Nous sommes dans un thriller psychologique, le rythme n’est pas effréné.  Puis il s’accélère, la psychologie de l’intrigue prend tout son sens, je me suis beaucoup questionnée sur la santé mentale de Jo. Etait-elle folle ou manipulée ? Par qui ? Pourquoi ? Il est important de souligner que dès le début, l’auteur livre une information capitale pour mieux perdre le lecteur dans ses doutes : le père de Jo souffrait de schizophrénie tardive et ses symptômes étaient remarquablement similaires à ce qu’elle ressent aujourd’hui.

Le sujet est passionnant et fait vraiment réfléchir sur l’essor de la technologie dans notre monde et où tout cela peut nous mener. Je ne possède pas Alexa, et croyez-moi, après cette lecture, je ne suis pas prête de vouloir m’en équiper !! Intrigant, effrayant et imprévisible, ce roman balaye une belle palette de nos peurs et de nos vices, allant de notre dépendance à la technologie, à une histoire sur les problèmes de santé mentale, le tout saupoudré d’une bonne vengeance à l’ancienne. C’est une histoire sombre, anxiogène au cours de laquelle le lecteur se sent constamment épié et écouté. Electra est un personnage à part entière, et au fil de la lecture, elle devient de plus en plus menaçante et sinistre, c’est le moins que l’on puisse dire !

La plume est brillante, maîtrisée, manipulant à la perfection la tension et le suspense. La fin m’a scotchée, je ne l’ai pas vue venir. J’avais fait pas mal de suppositions mais pas celle-ci. Croyez-moi, cela va encore vous rajouter une angoisse supplémentaire !!

Une belle lecture que je conseille aux amateurs de thrillers psychologiques.

Je remercie les Éditions Presses de la Cité et NetGalley pour cette lecture.

#jeconnaistonsecret   #SKTremayne   #PressesdelaCité

je connais ton secret2824617074134991592..jpg

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : l’auteur tout simplement.

Auteur connu : il fait partie de mes auteurs préférés. Retrouvez mes chronique de   « La menace » et de  « Juste avant de mourir ».

Émotions ressenties lors de la lecture : quelle angoisse ! Le doute, la peur, et même l’effroi m’ont accompagnés pendant toute la lecture.

Ce que j’ai moins aimé : RAS

Les plus : la plume, le côté psychologique, le personnage de Jo, le suspense.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s