Focus sur le livre audio

Bonjour la compagnie littéraire ! Je viens de terminer mon premier livre audio, l’occasion idéale pour creuser un peu la question de cette tendance qui prend de plus en plus d’ampleur.

La lecture audio en chiffres

En 2017 le Centre National du Livre a publié une étude sur les français et les livres audio. Bon, le rapport date un peu, mais il est intéressant pour quelqu’un qui commence tout juste à s’intéresser au phénomène (oui, je sais, j’ai toujours un train de retard).

Le livre audio est un objet hybride, à la fois disque et livre. Ses nombreux atouts en font un objet de choix et d’avenir dans nos bibliothèques. C’est un mode nomade, grâce aux smartphone, on peut écouter son livre partout, permettant de s’isoler de l’agressivité des bruits de la ville.

Le genre littéraire privilégié par les lecteurs papier et / ou numérique ne change pas lorsqu’ils passent à l’audio.

J’ai été surprise de constater que 64 % des lecteurs audio lisent chez eux. Alors, bon, la lecture en voiture, je trouve cela plutôt moyen, mais j’aurai pensé que plus de lecteurs privilégieraient ce mode de lecture dans les transports en commun, dans le trajet quotidien pour se rendre au travail par exemple.

La lecture audio intéresse, les français se montrent curieux et avides de tenter l’expérience. De plus, en désacralisant le rapport au texte, le livre audio peut constituer une solution pour inciter les publics réticents à venir à la lecture.

Le profil type du lecteur audio est une femme, 44 ans, mère de famille, de catégorie socio-professionnelle plutôt élevée, dynamique, consommatrice de musique et de podcast, et grande lectrice de livres. Bon, je coche toutes les cases sur ce coup-là, le livre audio est fait pour moi !

L’audio livre est intéressant pour les personnes qui ne peuvent pas lire (aveugles, malvoyants, dyslexiques, analphabètes, …). Tout comme la liseuse est un formidable outil, permettant de régler la taille des caractères, la luminosité, etc. Elle apporte un confort de lecture indéniable. La lecture audio se révèle tout aussi intéressante.

Pour moi, l’atout indéniable de l’audio est de se reposer les yeux des écrans. En effet, je lis beaucoup en numérique, je suis une accro des réseaux sociaux, et pour couronner le tout, je travaille scotchée devant un ordi avec un double écran….Je n’ose pas comptabiliser le nombre d’heures quotidienne que je passe devant un écran. Cela doit frôler l’indécence !!

Le choix du livre audio se fait selon plusieurs critères, et bien évidemment, la voix de l’interprète pèse lourd dans la balance. Imaginez écouter un récit conté par quelqu’un ayant une voix de crécelle ? Impossible, on est bien d’accord ! D’ailleurs, je me pencherai sur la question du choix du narrateur dans un prochain article.

«Le timbre de la voix nourrit l’imagination. La voix, c’est le début de l’intimité, on habille mieux l’image qu’on s’est fabriquée.»

Tahar Ben Jelloun

Les non initiés gardent quelques préjugés face à cette pratique. J’en étais de ceux qui pensaient que le livre audio était réservé aux personnes en situation de handicap. Ce raisonnement est induit par l’étrangeté d’un objet de pleine oralité dans un monde consacré à l’écrit.

Et mon expérience perso ?

Ce fût une belle expérience. L’impression d’être dans une bulle, immergée dans le livre.

J’avoue que j’ai été assez déstabilisée, surtout au début. De lecteur actif, je suis passé à oreille passive. J’ai bien tenté de faire le ménage tout en écoutant mon livre, me disant « chouette, je vais pouvoir faire une corvée tout en avançant dans ma lecture ». Que nenni ! Je perdais le fil, me rendant vite compte que je ne savais plus de qui on parlait, ni ce qui se passait. Il faut dire que ma mémoire est très visuelle, ce nouveau mode de lecture m’a donc demandé plus de concentration et d’effort qu’une lecture classique. La fonction « retour en arrière » m’a été très utile pendant ce temps d’adaptation !

Ma lecture audio s’est donc déroulée vautrée sur le canapé, ou dans le train. Là, par contre, c’était le pied. Je pense réitérer ce type de lecture dans mes trajets en train pour aller au bureau. Assise, regarder le paysage, et écouter une histoire qui m’entraine loin. Nickel !

Une lecture différente, complémentaire aux autre supports, une corde de plus à mon arc de boulimique de livres !

Et vous, avez-vous tenté le livre audio ? Qu’en avez-vous pensé ? A bientôt !!

9 réflexions sur “Focus sur le livre audio

  1. J’ai écouté mon premier livre audio et pour ma part, ça n’a pas été une franche réussite… comme toi, je suis très visuelle. J’imprime plus en lisant. Du coup, j’ai souvent été perdue dans l’histoire…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s