« Mode avion » de Mickaël PARISI

Informations :

Titre : mode avion

Auteur : Mickaël Parisi

Éditeur : auto édition

Nombre de pages : 126 pages

Format  et prix : broché 9,99 € / numérique 3,99 €

Date de publication : 10 juillet 2019

Genre : inclassable

Résumé :

Depuis que cette drôle de femme – dont le visage est recouvert de balafres – me suit constamment en plein Japon, je me retrouve à prendre des bains de mygales, à faire des publicités pour un parfum que je n’ai jamais essayé, à parler couramment Slovène avec des personnes intitulées Arrogance ou Culpabilité, à tenir la main de gens mourants pour me sentir mieux…
Était-il possible que je devienne un prophète ou avais-je un peu trop abusé des boissons alcoolisées locales ?

Mon avis :

Encore un roman inclassable ! Atypique, différent de tout ce que j’ai pu lire jusqu’à présent.

Notre narrateur est un français expatrié au Japon. Il a la fâcheuse habitude de boire de l’alcool plus que de raison. Cela expliquerait-il la femme qui lui apparaît régulièrement, entièrement vêtue de noir et au visage balafré ? Il en est persuadé, jusqu’au jour où ladite femme l’aborde. Elle se nomme Izanami. Dans la mythologie japonaise, Izanami est la déesse de la création et de la mort. Drôle d’idée de donner ce prénom à quelqu’un…mais d’ailleurs, qui est Izanami ?

Notre personnage principal (dont nous ignorons le prénom), va plonger dans un voyage initiatique. Avec l’aide d’Izanami, il va découvrir à la fois le pays qui l’accueille, mais il va également faire des rencontres lourdes de sens. Arrogance, Mépris, Fierté vont croiser sa route. La personnification des démons du narrateur (et des nôtres également !) fait mouche, faisant ressortir le caractère omniprésent, insidieux, presque même inconscient du mal.

« Mode avion » nous embarque dans un monde différent, peuplé des légendes japonaises, de la culture nippone, et d’une sérieuse remise en question. On navigue entre recueil philosophique, récit fantastique et road trip dans notre inconscient.

La plume de l’auteur est fluide, assez poétique, avec une touche d’humour, et une certaine âpreté lorsque le besoin s’en fait sentir. Une lecture perturbante à bien des égards. Mickaël nous transmet sa passion pour le Japon, et il insuffle dans l’esprit du lecteur des vérités et des remises en question judicieuses sur notre société et nos comportements. Des thématiques importantes, développées avec beaucoup de justesse.

J’ai apprécié cette lecture, elle m’a apporté beaucoup de réflexions, sur la vie, sur la mort, sur l’après. Un roman qui se lit d’une traite, bien calé dans un fauteuil confortable. N’oubliez pas d’activer le mode avion de votre téléphone, ce n’est pas le moment d’être dérangé par une notification FB ou un appel !!

« La bonté, l’empathie et la compassion. Il ne faut rien de plus pour sauver ce monde… Mon travail, c’est la satisfaction du cœur. »

Je remercie Mickaël pour sa confiance et cette lecture.

#MickaëlParisi   #ModeAvion

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : le résumé. Il a allumé une petite lumière dans ma tête, j’avais envie de découvrir l’angle d’attaque de l’auteur !! Et j’apprécie tout ce qui touche de près ou de loin à la philosophie.

Auteur connu : « Mode avion » est le 3ème roman de Michaël Parisi. Je le découvre et c’est une belle surprise.

Émotions ressenties lors de la lecture : beaucoup de surprise et d’étonnement au début, de la curiosité, de l’effroi, une certaine angoisse mise devant les faits narrés, une certaine forme d’espoir également.

Ce que j’ai moins aimé : un peu trop court, j’aurai apprécié rester un peu plus longtemps avec notre narrateur, pour lequel je me suis attachée.

Les plus : l’immersion dans la culture japonaise, intéressante, la personnification des démons, la réflexion qui découle du cheminement du narrateur, la fin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s