« Le tourbillon de la vie » d’Aurélie Valognes

Informations :

Titre : le tourbillon de la vie

Auteur : Aurélie Valognes

Éditeur : Fayard

Nombre de pages : 288 pages

Format  et prix : broché 18,90 € / numérique 9,99 € / audio 18,95 €

Date de publication : 19 mai 2021

Genre : littérature générale

Résumé :

Mon point sur la narration :

Lu par : François Berland

Durée d’écoute : 5 heures 11 minutes

François Berland a la voix parfaite pour ce roman. J’ai passé 5 heures dans une bulle (j’aime cette sensation décuplée grâce à l’audio). Je ne lisais pas un roman, j’écoutais Arthur raconter son été avec Louis. François a une voix chaleureuse et pénétrante qui se prête vraiment bien pour endosser le rôle d’Arthur. Une voix qui a de la bouteille ! Il a insufflé l’émotion et le rythme là où il le fallait, retranscrivant idéalement les dialogues entre le grand-père et son petit-fils, changeant d’intonation lorsque Louis devisait.

Le flux est parfait, on « visualise » très bien les changements de chapitre, ou encore de paragraphe, grâce, notamment, à des effets sonores.

François Berland prête sa voix dans de nombreuses publicités, lorsque vous attaquerez « Le tourbillon de la vie », vous vous rendrez vite compte que cette voix ne vous est pas inconnue.

Une belle expérience en audio, que je ne regrette pas d’avoir tenté !

Mon avis sur le roman :

Dans « Le tourbillon e la vie », Aurélie nous propose un roman qui remue, bourré d’émotions. Un appel à savourer la vie, chaque seconde, sans regret, à vivre ses rêves.

C’est l’été, Arthur, qui affiche presque 80 ans au compteur, garde son petit-fils, Louis, 8 ans, pour les vacances. Entre eux deux, le courant passe, ils vont vivre de très beau moments ensemble. Louis va découvrir plein de choses grâce à son grand-père, entre la pêche, la chasse aux papillons, les cours de théâtre, la vie, tout simplement. Les leçons de choses s’enchainent. Arthur est un ancien comédien, il va parler de son métier à son petit-fils, lui raconter les répétitions, les costumes, l’ambiance sur scène, les représentations.

Louis va très vite se rendre compte qu’Arthur a un comportement un peu bizarre, il va tout faire pour l’aider, le soutenir, sans pour autant le mettre mal à l’aise. Louis est pourvu d’une maturité pour son âge qui m’a un peu dérangée. Il possède à la fois l’insouciance de l’enfance, avec des questions bien rigolotes sur l’existence en général, et une conscience de la fragilité de la vie. Arthur, quant à lui, cache ses petits secrets, que nous découvrons peu à peu au fil de la lecture. Cela le rend attachant.

« Louis a 8 ans. À cet âge, le passé n’est qu’une virgule, le futur, des points de suspension, et le présent, des interrogations. »

La plume d’Aurélie est délicate, fluide, elle insuffle un rythme de croisière à notre lecture, à l’apparence calme et paisible, mais qui va se révéler bouleversante à plus d’un titre. Quelques pointes d’humour parsèment le tout, nous arrachant des sourires.

J’ai beaucoup aimé le côté transmission et partage intergénérationnel. Grâce à Louis, Arthur va mettre aux oubliettes les liens familiaux, la solitude, la vieillesse. Il va redevenir un gamin, vivre au jour le jour, sans penser aux lendemains qui déchantent. Quant à Louis, il va prendre conscience qu’il se doit de profiter de son grand-père au maximum avant qu’il ne soit trop diminué, que la vie n’est qu’une étoile filante, qu’elle file trop vite, justement, et qu’il ne faut pas la gâcher. Le lecteur replonge avec eux en enfance, j’ai retrouvé des sensations enfouies en moi, tels la glace du goûter, une institution de gosses, une habitude que l’on perd malheureusement en grandissant.

Même si mon cœur s’est serré à plusieurs reprises, j’ai pris une bouffé d’air avec Arthur et Louis. S’il faut avouer que la thématique est assez grave, elle est abordée avec une certaine légèreté, permettant au lecteur de ressentir de riches émotions sans pour autant plonger dans le mélodramatique. En outre, c’est une belle manière de parler de séparation, d’éloignement, du confinement (sans jamais le nommer, si vous êtes comme moi et fuyez comme la peste les livres parlant de covid, de pandémie et cie, n’ayez aucune crainte), avec une interview finale d’Aurélie, où elle se confie par rapport à cette actualité plutôt sombre.

Un petit bonbon émotionnel qui se lit vite, qui nous immerge dans ce tourbillon qu’est la vie, que doit être la vie, qui nous pousse à vivre à fond, à profiter de chaque bonheur. Une thématique grave abordée assez légèrement, tout compte fait, un petit côté feel-good ressort de ces lignes, qui fait du bien au moral !

« Ne fais jamais rien pour faire plaisir à quelqu’un. N’attends jamais l’autorisation d’être qui tu es. C’est toi et uniquement toi qui as ce pouvoir. »

Une belle lecture que je vous conseille.

Je remercie les Éditions Fayard, Audiolib et NetGalley pour cette lecture.

#LeTourbillonDeLaVie #AurélieValognes  #NetGalleyFrance  #Fayard

le tourbillon de la vie7242399646382326574..jpg

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : l’auteur ! J’aime beaucoup ses romans.

Auteur connu : j’ai eu la chance de voir Aurélie au salon de Vannes en 2018, j’ai lu presque tous ses romans, vous pouvez d’ailleurs retrouver les chroniques de : « La cerise sur le gâteau », « Minute papillon » , « En voiture Simone ! »

Aurélie Valognes

Aurélie Valognes 2

Émotions ressenties lors de la lecture : beaucoup d’émotions, de tristesse, de nostalgie mais aussi d’espoir. Une belle empathie pour les personnages. J’ai été touchée par le parcours de vie d’Arthur.

Ce que j’ai moins aimé : le choix des prénoms m’a perturbée ! J’avais l’impression que Louis était le grand-père et Arthur le petit-fils ! Une volonté de l’auteure, je suppose, mais qui m’a demandé un temps d’adaptation !

Les plus : les relations extrêmement riches entre Arthur et Louis, la prise de conscience que la vie n’est qu’un tourbillon, la plume, la fin.

3 réflexions sur “« Le tourbillon de la vie » d’Aurélie Valognes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s