« Un autre bleu que le tien » de Marjorie TIXIER

Informations :

Titre : un autre bleu que le tien

Auteur : Marjorie Tixier

Éditeur : Fleuve Éditions

Nombre de pages : 336 pages

Format  et prix : broché 18.90 € / numérique 13.99 €

Date de publication : 19 août 2021

Genre : littérature générale

Résumé :

« Je ne raconte ce rêve à personne alors il reviendra.
Ainsi vont les songes qui ne se laissent pas découdre. »

Restée mutique suite à un traumatisme dont elle n’a aucun souvenir, Rosanie vit à l’abri du monde depuis vingt ans, enfermée dans son univers feutré, protégée par son sauveur devenu son mari. Un jour, attirée par les thermes de la ville — elle qui craint pourtant l’eau — elle rencontre Félice, une femme sportive et volontaire, brisée par un tragique accident. Fascinée par sa force de caractère, Rosanie se résout à abattre le mur de silence derrière lequel elle s’est terrée pendant si longtemps.

Porté par un style poétique et envoûtant, Un autre bleu que le tien dresse le portrait, entre forces et fêlures, d’une femme qui se bat contre son propre silence pour retrouver sa vérité.

Mon avis :

Trois destins. Trois femmes hors du commun.

Rosanie, muette suite à un traumatisme dont elle n’a aucun souvenir et une tentative de suicide 23 ans plus tôt, Félice amputée des jambes, ancienne grande sportive, adepte des treks en montagne, et Estelle, jeune mère célibataire un peu dépassée par le comportement atypique de son fils, Solen.

Rosalie vit seule avec Antonin, son mari, et sort très peu. Son travail de correctrice l’occupe bien, et elle meuble son temps libre en s’adonnant à la broderie. Un jour, elle décide de se rendre aux Thermes. Allez savoir pourquoi…Lorsqu’on souffre d’aquaphobie, c’est surprenant…J’ai un peu tiqué sur ce point. J’ai le vertige, et je peux vous dire que ce n’est pas demain la veille que j’irai faire spontanément du saut à l’élastique… Là, je me suis dit « oups, ça ne va pas le faire ». Et puis, finalement, je me suis laissée porter par le récit, et j’ai bien fait !

Aux Thermes, Rosalie remarque Félice, en plein programme de rééducation. Son objectif : pouvoir supporter des prothèses afin de se tenir debout, enfin, et affronter la vie et ses problèmes, qu’elle garde bien dissimulés. Une amitié forte va se mettre en place très vite. Les deux femmes ont beaucoup d’affinités, finalement, l’air de rien. Une amitié qui va agir sur les bleus de l’âme et sur les bleus du corps.

Et puis il y a Estelle, que les deux femmes croisent dans le parc avec son petit garçon.

Le lecteur va s’immiscer dans ces existences ballottées par la vie, chaque page lui permettant d’en découvrir un peu plus.

La plume est limpide, très addictive, nette, fluide et très poétique. Un enchantement pour les yeux !! Les personnages sont très bien creusés, j’ai ressenti énormément d’empathie pour Rosalie, un peu moins pour Félice, même si sa force de caractère et sa détermination m’ont beaucoup touchée. Je n’ai eu de cesse de découvrir le passé de Rosalie. Être autant désespéré que l’on n’aspire qu’à en finir avec la vie, c’est quelque chose qui me bouleverse profondément. J’avais envie de la prendre dans mes bras et de la consoler.  Je suis passée du rire aux larmes.

L’eau est omniprésente, elle se conjugue au passé comme au présent, représentant le lien entre les deux, et permettant la renaissance de ces trois femmes exceptionnelles. « Un autre bleu que le tien » est un roman d’une grande sensibilité, d’une belle profondeur, et traitant de sujets tels que le rejet, le handicap, la peur, l’acceptation de soi, et surtout, la résilience.

Une magnifique découverte de cette rentrée littéraire.

« Chacun souffre à sa manière, chacun se bat, mais dans tous les cas, partout où l’on jette un regard, c’est du bleu que l’on voit. Au corps, à l’âme. L’un ne va sans l’autre. Et qu’importe que ce soit un autre bleu que le tiens, c’est toujours une blessure profonde et définitive qui éloigne ou réunit sans se justifier. »

#unautrebleuqueletien   #MarjorieTixier   #FleuveÉditions

un autre bleu que le tien3505389680060543072..jpg

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : la couverture ! Absolument magnifique, j’avais envie de découvrir ce qui se cachait derrière. Le titre également. Le bleu étant ma couleur préférée, je ne pouvait qu’aimer ce roman 🙂!

Auteur connu : ce roman est le second de Marjorie. Je la découvre avec « Un autre bleu que le tien », et je vais la suivre de près dorénavant !

Émotions ressenties lors de la lecture : pitié, tristesse, émoi, colère, admiration, espoir, joie. Pas de doutes, les émotions ont été au rendez-vous.

Ce que j’ai moins aimé : RAS

Les plus : la plume, indéniablement ! Les personnages. L’émotion se dégageant des pages.

Une réflexion sur “« Un autre bleu que le tien » de Marjorie TIXIER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s