« Phobius » de Pauline MAILLARD

Informations :

Titre : phobius

Auteur : Pauline Maillard

Éditeur : Revoir

Nombre de pages : 216 pages

Format et prix : broché 17 € 

Date de publication : 10 juillet 2021

Genre : thriller

Résumé :

Lucille et Thomas mènent une existence tranquille, seule l’arachnophobie de la jeune femme les empêche de vivre sereinement. Ils découvrent Phobius, entreprise qui conçoit des programmes pour aider les phobiques à affronter leur peur. Intrigué, le couple se lance. Survoltés par l’adrénaline, asphyxiés par l’angoisse, ils se retrouvent alors plongés dans un jeu de piste grandeur nature, une folle course contre la montre qui les conduit des entrailles lyonnaises jusqu’au fin fond de l’Allemagne.

Mon avis :

Souffrez-vous de phobie, cher lecteur ? Oui ? Cette lecture est faite pour vous…ou pas 😀 ! Accrochez-vous ! Car dès le prologue, le ton est donné.

Thomas et Lucille forment un couple heureux et uni, même s’ils n’arrivent pas à avoir d’enfant. Thomas a obtenu un nouveau poste à responsabilité au sein d’une entreprise dans le sud de la France et Lucille est graphiste. Seul hic, et non des moindres : Lucille souffre d’arachnophobie, la peur des araignées. La dernière fois qu’elle en a croisé une, elle a passé deux mois dans le plâtre et un mois en psychiatrie, c’est peu dire…Thomas, lors d’une discussion à ce propos avec l’un de ses collègues, trouve peut-être la solution à ce problème devenant bien trop envahissant : une société, Phobius, gère les cas de phobie extrême, et propose un programme révolutionnaire, et surtout, vanté comme d’une efficacité redoutable. En quatre semaines, Phobius vous déleste de 1500 euros ET de votre phobie. Seul hic, une fois que l’on s’engage dans le programme, il n’y a plus aucun moyen de l’arrêter, il faut aller jusqu’au bout.

Vous le sentez venir, le coup fourré ? Thomas et Lucille l’ont senti aussi, mais, acculés, ils ont décidés de tenter le tout pour le tout. Après tout, quatre semaines, ce n’est pas la mort, si ? Lucille souhaite tellement se débarrasser de cette phobie qui lui bouffe littéralement l’existence.

« La peur est naturelle. Elle nous permet de réagir vite et bien face au danger. C’est lorsqu’elle devient disproportionnée que l’on parle de phobie. Or, c’est l’appréhension de la situation qui provoque la panique. En créant un jeu sur mesure de confrontation des peurs, nous déprogrammons des habitudes ancrées dans le cerveau. »

Thomas, et surtout Lucille, vont devenir les pions malheureux et impuissants d’un jeu qui va bouleverser leur vie. Le rythme est tel qu’ils n’auront pas le temps de regretter ce choix, et le lecteur non plus ! Ce dernier est pris dans un tourbillon, où chaque chapitre est tellement savamment terminé qu’il n’a pas d’autre choix que d’attaquer le suivant. Ça se lit vite, très vite, trop vite. J’ai bouffé les 210 pages en quelques heures, d’une traite. Immersion totale. Bon, j’avoue qu’à plusieurs reprises, j’ai frissonné et vérifié que je n’avais pas une araignée velue et aux longues pattes qui cavalait sur moi ou qui menaçait de me tomber sur la tête, pendue à son fil de soie…

La plume de Pauline est fluide, riche et agréable.  L’auteure nous fait voyager…au-delà de nos peur. A Lyon, tout d’abord, où j’ai retrouvé avec plaisir « les arrêtes de poisson », ces souterrains mystérieux du quartier de la Croix-Rousse, puis en Allemagne. Thomas va tenter de découvrir qui se cache derrière Phobius, et quels sont les tenants et aboutissants de cette mystérieuse entreprise. Il ne va pas être au bout de ses surprises. Car Pauline nous propose une intrigue captivante sur le thème central de la peur. Le point d’accroche de l’arachnophobie de Lucille permet toute une réflexion sur le circuit de la peur, les réactions qu’elle induit, et jusqu’aux neurosciences. Tout simplement passionnant !

Pour un premier roman, je trouve que « Phobius » tient toutes ses promesses et bien plus ! Il est abouti, sans faux pas, à la construction rigoureusement impeccable, tout y est pour passer un excellent moment de lecture. Je vous le conseille, il est à découvrir !

Phobiquement vôtre 🕷🕸 !

« On cherche souvent ailleurs un bonheur qu’on possède déjà. Sonder l’inconscient et pénétrer l’âme sont des actes dangereux. Je ne peux que vous conseiller de vous éloigner de ceux qui transgressent les règles de la vie humaine. »

#Phobius #PaulineMaillard #Revoir

phobius2774644011715236469.jpeg

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : ma fille a une peur panique des araignées. On est à la limite de la phobie. J’étais curieuse de voir la solution proposée par l’auteur pour en venir à bout (bon, inutile de vous préciser que je ne tenterai pas cela sur ma fille 😀 !)

Auteur connu : « Phobius » est le premier roman de Pauline, j’espère qu’il y en aura d’autres !!! Elle a participé à la dernière édition des Boënnales, nous avons été ravis de l’accueillir.

Pauline Maillard

Émotions ressenties lors de la lecture : peur, angoisse, et même terreur par rapport à une certaine scène très visuelle qui restera gravée dans mon esprit pendant un bon moment….

Ce que j’ai moins aimé : RAS

Les plus : le thème, peu mis en avant dans les thriller, alors qu’il y aurait de quoi faire ! Le rythme, la construction, la plume.

2 réflexions sur “« Phobius » de Pauline MAILLARD

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s