« La pilleuse » de Corinne MARTEL

Informations :

Titre : la pilleuse

Auteur : Corinne Martel

Éditeur : Évidence Éditions

Nombre de pages : 460 pages

Format  et prix : broché 19 € / numérique 7.99 €

Date de publication : 15 octobre 2021

Genre : thriller

Résumé :

Tu pensais pouvoir impunément continuer à voler des pans entiers de la vie de tes lecteurs ?
Tu croyais pouvoir continuer à piller leurs existences, comme tu as pillé la mienne ?
Tu t’es prise pour Dieu ! Tu n’as ni morale, ni respect, ni empathie.
Tu n’es que trahisons, complots, manipulations.
Toi qui as l’imagination aussi aride qu’un désert, tu voudrais écrire un best-seller ? Regarde-toi !
Oui, tu as fait de moi un pantin, comme tu l’as fait avec eux.
Oui, tu tires les ficelles, enfin du moins… tu le crois.
Tu veux que je sois le salaud de l’histoire, que je te nourrisse de mes exactions.
Tu sais que, par haine, j’ai tué ma mère à l’âge de quatorze ans, alors, imagine ce que je vais faire de toi !
Toi qui ne m’inspires que du dégoût.
Tu crois pouvoir fixer les règles du jeu, mais jusqu’où es-tu prête à aller pour avoir de quoi écrire ton roman ?
Tu te crois maligne, tu te crois supérieure.
Fais bien attention ! Tu pourrais te faire prendre à ton propre jeu… et… compter bien plus de morts à ton actif.

Mon avis :

« La pilleuse » vient de sortir chez Évidence Éditions. Vous pouvez vous le procurer directement sur le site de l’éditeur, dont voici le lien : https://evidence-boutique.com/clair-obscur/la-pilleuse.

Nos personnages principaux sont Dorian et Margaux. Ils sont sur le point de se marier. Margaux est un auteur à succès dans le style New Romance. La vie de Margaux a été bouleversée lorsqu’elle était enfant, en effet, ses parents et son frère sont décédés dans des circonstances tragiques. Des passages en italique mettent en avant un certain Max. Il est un personnage des romans de Margaux et il va « sortir » du livre pour faire part au lecteur de ses ressentis et lui confier des secrets sur sa « vie ».

L’histoire, les personnages, le style… Tout est original et totalement atypique. La frontière entre le réel et la fiction disparait totalement. « La pilleuse » oscille entre deux intrigues policières, l’une réelle, l’autre totalement imaginaire. A travers les personnages de Margaux et de Max, le lecteur se perd. Car si Max est un tueur sur papier, Margaux n’est pas innocente non plus, et au fil des pages, le lecteur découvre ce qui est arrivé à son petit frère. Margaux et Max sont émouvants et on apprend à les connaitre doucement, avec juste ce qu’il faut comme révélations pour qu’on soit accro au bouquin. Celui-ci se lit très vite et le suspense est assez bien construit. Le ressenti de Max, accusant Margaux de « lui avoir volé sa vie en la couchant sur papier » fait frémir. Que va-t-il se passer ? Comment tout cela va-t-il se finir ?

Les thématiques abordées sont assez graves, Corinne nous parle du darkweb et de ses dérives, de viol, d’addictions.

La plume est fluide, machiavélique, Corinne manipule son lecteur du début à la fin. Dénouement qui est à la hauteur du reste, spectaculaire et tout à fait unique.

J’ai adoré les petits clins d’œil à des « têtes connues » du monde littéraire, je pense en particulier à notre Pépita nationale !

Ce livre est donc un petit mystère, un récit vraiment agréable qu’il vaut mieux découvrir par soi-même. Une lecture surprenante qui m’a changé de mes lectures habituelles ! Je pense que je ne lirai plus un thriller de la même manière, je ne pourrai pas m’empêcher de penser à Max lorsque je serai confrontée à mon prochain serial killer.

Si vous êtes à la recherche d’un roman qui sort de l’ordinaire et qui change de ce que l’on trouve habituellement en rayon, n’hésitez pas : « La pilleuse » est fait pour vous !

« Apprendre à dédramatiser, dépersonnaliser, mettre en perspective. C’était pour elles comme mettre de l’Hémoclar sur les ecchymoses de leur vie. Impossible. »

Je remercie les Éditions Évidence pour cette lecture.

#lapilleuse   #CorinneMartel   #ÉvidenceÉditions

la pilleuse7842851872601767739..jpg

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : le résumé m’a intriguée. Il est assez vague et n’en dit pas beaucoup.

Auteur connu : je suis Corinne sur les réseaux, je n’avais pas encore eu l’occasion de découvrir son univers, je ne regrette pas du tout de m’être laissée tenter !

Émotions ressenties lors de la lecture : quelle angoisse ! Les émotions relatives à la peur étaient bien là, elle se sont immiscées en moi dès le départ.

Ce que j’ai moins aimé : RAS

Les plus : la construction, la plume, l’originalité du récit, la fin.

2 réflexions sur “« La pilleuse » de Corinne MARTEL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s