« Noël inattendu à New York » de Khloé LAURENS

 

sonia boulimique des livres

Titre : Noël inattendu à New York

Auteur : Khloé Laurens

Éditeur : auto-édition

Nombre de pages : 307 pages

Formats et prix : broché 13,50 € / numérique 4.99 €

Date de publication : 20 novembre 2022

Genre : romance de Noël

 

blog littéraire

Parfois la magie de Noël est nécessaire pour que deux inconnus se rencontrent dans une grande ville comme New York…
Cette année, Noël s’annonce mal pour Anjali. Son ex a réclamé de passer les vacances de fin d’année avec leur fille de l’autre côté de l’Atlantique. Elle se retrouve donc seule à New York. Enfin seule… C’était sans compter sur les manigances de ses amies…
Elles ont décidé de prendre à la lettre ses paroles un peu trop avinées de leur dernière soirée: trouver l’homme idéal, comme sorti de ses romances préférées ! Pour cela, elles embauchent un comédien. Mais attention, il est hors de questions qu’il joue les gigolos. Elles souhaitent seulement qu’il rappelle à Anjali qu’en plus d’être une mère, elle est aussi une femme !
Anthony a du mal à se remettre de l’échec de son mariage et préfère rester tranquillement chez lui quand il ne travaille pas. Mais lorsque son meilleur ami le supplie de le remplacer pour un entretien, il cède. Il ne s’attendait pas à ce genre de mission et compte bien faire comprendre aux jeunes femmes que ce plan est complètement déplacé. Enfin, c’est ce qu’il avait prévu de faire…
Entre découverte de New York, soirées Netflix et chiots mignons, comment Anjali et Anthony parviendront-ils à s’ouvrir leur cœur ?

chroniques littéraires

 

Anjali vit à New York depuis son divorce, deux ans auparavant. Maman de l’adorable petite Priya, neuf ans, elle peut compter sur le soutien de ses parents pour l’aider à affronter le quotidien. Elle est garagiste et a passé toute son enfance dans le quartier de Jackson Heights, dans le Queens. Sa famille est originaire d’Inde, et les traditions sont bien présentes au sein du foyer parental. Le melting-pot new yorkais dans toute sa splendeur. Anjali, née en Amérique, essaye d’équilibrer sa vie entre traditions indoues et américaines. La preuve à l’approche de Noël, où le sapin décoré trône au milieu des lampes diya, qui sont des lampes à huile traditionnelles utilisées pendant Diwali, la fête des Lumières, qui est la fête hindoue la plus importante. Le lecteur s’immerge dans cette culture et j’ai beaucoup apprécié cela. J’avoue ne pas connaître grand-chose de l’Inde et cette parenthèse épicée parsemant tout le récit s’est avérée être super agréable.

Cette année, Noël sera particulier pour Anjali, puisque Priya va partir en vacances chez son père, Vikram, qui vit désormais à Londres. Notre maman poule hyper protectrice doit prendre sur soi pour laisser (abandonner ?) sa fille (son bébé).

« Je dois admettre que si je le pouvais, je la garderais à portée de vue à longueur de temps. Cependant, j’ai conscience que cela ne serait pas l’aider à grandir. Alors, je prends sur moi pour qu’elle vive ses propres expériences. »

Anjali a un mode éducatif particulier, aux petits soins pour Priya, certes, mais elle ne laisse pas non plus sa vie de femme de côté. OK, elle est toujours célibataire et ne compte pas s’encombrer d’un mec, mais elle confie régulièrement sa fille à sa mère pour s’accorder une soirée avec ses amies d’enfance, Noura, Juliette et Adama.

Anthony, quant à lui, s’est fait embauché par les amies d’Anjali pour distraire la jeune femme pendant l’absence de Priya. Plan foireux, me direz-vous ? Je confirme ! D’autant qu’Anthony, cœur brisé, n’est là que pour dépanner son copain et colocataire, Ethan. C’est Ethan le comédien qui accepte ce genre de « contrat », Anthony n’est « que » vétérinaire. Mais il s’est pris au jeu en faisant connaissance d’Anjali, et l’engrenage est amorcé…

La construction du roman navigue entre les chapitres relatifs à Anjali et ceux consacrés à Anthony. Chacun employant le « Je », les deux personnages n’ont bientôt plus de secrets pour le lecteur. La plume est fluide, agréable.

L’humour est présent tout le long du récit. Ne serait-ce que par rapport aux injures employées. Je devrais d’ailleurs en prendre de la graine, lol.

« Quand Priya devait avoir trois ans, elle a commencé à répéter les injures qui échappaient parfois à son père et à moi. Nous avons donc décidé de remplacer certains mots par d’autres (…). Ainsi, « Par Thor ! » à remplacé « Putain ! »; « Marvel ! », « Mince ! Merde ! »; « Batman ! », « Fais chier »; « Nom d’une panthère noire ! », « Nom d’un chien ! ». »

Le rythme est calme, le lecteur se laissant porter par l’histoire et les péripéties de nos deux personnages. Anjali et Anthony ont beaucoup de points communs, ils sont tous les deux brisés par une union malheureuse et éprouvent beaucoup de difficultés à retrouver confiance en eux et en la vie. Ils sont tous deux très touchants. J’ai été curieuse de voir comment ils allaient s’apprivoiser, et surtout, comment Anthony allait se sortir de ce mauvais pas par rapport au contrat. Car si leur rencontre était bien loin d’être fortuite, les évènements lui ont totalement échappé et les sentiments naissants le laissent bien désœuvré.

La période de Noël est l’occasion également de déambuler dans un New York ayant revêtu ses plus beaux atours. Moi qui adore cette ville, j’ai pris énormément de plaisir à suivre les personnages entre les différents quartiers, allant de Dyker Heights et ses maisons habillées pour Noël à cette chère Morgan Library que j’ai découvert sous un autre angle, lol. J’ai noté la librairie Albertine. D’ailleurs, j’ai du passer devant à plusieurs reprises durant mon séjour sans y prêter attention, Batman !, j’ai envie de me gifler !

La maternité, l’amour, les familles mono-parentales, le poids des traditions et de la famille, l’amour de la lecture sont autant de thèmes abordés et apportant une belle épaisseur au récit, rendant cette romance de Noël à la fois divertissante et permettant également de s’interroger sur ce que nous sommes et sur nos rêves.

« Noël inattendu à New York » est une histoire qui comblera vos attentes, si vous êtes avides d’amour, d’amitié, de Noël et…encore plus si vous êtes, comme moi, amoureux fous de New York ! Marvel ! Ne passez pas à côté !

« J’ignore encore à quel jeu je joue avec elle, mais force est de constater que cette femme m’attire comme un aimant. A tel point que je me trouve même des excuses à mon comportement déviant. Pour aujourd’hui, je me justifie en prenant le prétexte de ma cousine qui habite ce quartier de Brooklyn. »

#NoëlinattenduàNewYork   #KhloéLaurens

khloe laurens5433273466072962974.

signature_4

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : New York bien entendu ! L’envie de m’évader là-bas pour une romance de Noël était très alléchante. Le résumé a terminé de me convaincre.

Auteur connu : je ne connaissais pas Khloé, pourtant elle a déjà écrit pas moins d’une dizaine de romans.

Émotions ressenties lors de la lecture : énormément d’émotions positives m’ont traversées. Un vrai bonheur ! 

Ce que j’ai moins aimé : RAS

Les plus : la plume, le lieux, les traditions indoues, l’amitié, l’amour, les personnages.  

Si je suis une âme sensible : RAS

signature_2

5 réflexions sur “« Noël inattendu à New York » de Khloé LAURENS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s