« Addictions » de Jac BARRON

 

51p+Q2AaunL._SY346_

Résumé :

Paris. Les cadavres s’amoncellent dans une mise en scène macabre. Pour les enquêteurs Dylan Loiseau et Salim Alaoui, spécialistes des cold case – les affaires classées – cela ne fait aucun doute : un serial killer a décidé de déchaîner les enfers, de semer la terreur, en punissant ses victimes perverties par toutes sortes d’addictions. De scènes de morts en scènes de crimes en série, Loiseau et Alaoui s’accrochent à un seul maigre indice : à côté de chacune des victimes, la présence de frelons.
« Le plus difficile n’est pas de mourir. Le plus difficile, c’est de vivre. Bien que je ne sois concerné ni par l’un ni par l’autre, je suis néanmoins convaincu de la pertinence de mon analyse. La mort intéresse chacun puisque nous mourrons tous, un jour ou l’autre. La combattre est donc généralement inutile. Mais la vie est bien autre chose… »

Mon avis :

J’ai découvert cet auteur avec la trilogie des Pulsions (je vais vous en parler rapidement), et depuis, il fait partie de mes auteurs préférés. J’attendais donc cette ré-édition avec une impatience difficilement contenue ! Commandé dès sa sortie, je me suis littéralement jetée dessus. Et il attend sagement une dédicace !

J’ai dévoré ce pavé à la vitesse grand V. Une fois la dernière page tournée, j’ai eu un gros  pincement au cœur. Ça a été dur de lire autre chose tout de suite !
Quelle claque ! On retrouve le style particulier de Jac, avec les chapitres vu par un personnage différent à chaque fois. Cela nous laissent présager de la tournure du chapitre et on en tremble à l’avance !
On est happé dès le départ par l’intrigue, on entre de suite dans le vif du sujet, et on ne peut tout simplement plus lâcher le livre.
Tout est creusé, décortiqué, analysé, on fait corps avec les méandres du Mal et des addictions, et on s’enfonce toujours plus dans la noirceur, comme dans cette péniche maudite ! C’est trash mais on adore et on en redemande ! Jac ne ménage ni ses personnages, ni ses lecteurs. Il joue avec nos nerfs, et le résultat est grandiose.
Le dernier tiers est terrifiant, mais on adore ! La fin, sublime.
C’est un livre dont je me souviendrais longtemps !
Si les thrillers « psychiques » vous intéressent, allez y, c’est de la bombe ! Par contre, âmes sensibles, abstenez vous !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s