« La fenêtre de Dieu » de Cédric BLONDELOT

 

sans-titre.png

Résumé :

De l’autre côté de l’Atlantique, à Chicago, une femme meurt dans l’incendie de son appartement.
Deux ans plus tard, le 31 Juillet 1979, rue de Tolbiac, en plein Paris, un nouveau-né est abandonné dans un kiosque à Journaux. Alors qu’il chiait sur Le Monde et pissait sur L’humanité, un couple le trouva et l’adopta.
Il fut appelé : Tolbiac Juillet.
Adulte, Tolbiac devient magicien. Ne lui demandez jamais de tour avec des colombes, il les déteste. Quant à son lapin, il n’en a plus. Il l’a bouffé la veille. Mais Tolbiac n’est pas seulement doué pour la prestidigitation, il est aussi un pickpocket de génie.
Sa vie bascule tandis qu’il fume une cigarette dans les toilettes d’une piscine. Il n’en sortira jamais.
Aspiré par la cuvette. Oui, aspiré !
L’impensable se produit alors. Dans le monde où il émerge, Tolbiac découvre la vie qu’il aurait eue s’il n’avait pas été abandonné.

Mon avis :

Une découverte étrange, un style novateur, une belle surprise.

Je me suis lancée au vu des commentaires nombreux sur les réseaux sociaux. Et puis, découvrir un nouvel auteur, c’est important aussi. Et le résultat est plus que positif.

On plonge dans l’histoire, on veut en savoir plus sur ce personnage au nom bizarre (Tolbiac Juillet), à la personnalité touchante. On est propulsé dans l’étrange, dans la magie, dans le surnaturel, dans la douceur aussi. C’est un véritable bol d’air !

Pas du tout le genre de livre que je dévore, mais pourtant, je l’ai avalé avec le même plaisir, sinon plus ! Un voyage détonnant, déroutant, on ne s’y attend pas du tout ! L’écriture est bonne, nette, sans fioritures, l’auteur sait trouver les mots justes pour nous toucher, nous intriguer.

Un livre à découvrir, une bouffée d’oxygène, ça ne se refuse pas !

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s