« Nécrologie » de Paul CLEAVE

sans-titre.png

Résumé :

À la suite d’un drame personnel, Theodore Tate, un ancien flic, s’’est reconverti en détective privé. Alors que la police est occupée à chasser le fameux Boucher de Christchurch, le serial killer qui terrorise la ville, c’’est lui qu’’on mandate pour s’’occuper d’’une banale exhumation, celle du corps d’’un directeur de banque dont la veuve est suspectée d’’homicide. Là, un glissement de terrain accidentel révèle la présence de trois cadavres immergés dans le lac qui borde le cimetière. S’’agit-il de victimes du Boucher, ou bien un autre tueur en série est-il à l’œ’œuvre ? Lorsqu’’en plus on découvre dans le cercueil, à la place du corps de l’’honorable banquier, celui d’’une jeune inconnue, c’’est le début d’’un engrenage infernal pour Theodore qui va devoir découvrir seul la vérité sur cette affaire. Avant que la police ne découvre la vérité sur lui… et sur ses terribles secrets.

Mon avis :

J’ai découvert par hasard Paul Cleave en 2016 aux Quais du Polar. Bon, OK, j’avoue, c’est sa belle gueule qui m’a interpellée au premier abord. Le new zélandais est du genre beau gosse….

J’ai commencé à lires ses livres dans leur ordre de parution, comme j’aime le faire, mais aussi car le second est la suite du premier.

Et ce fut un enchantement. J’ai adoré son style, son humour, sa façon de nous faire aimer le meurtrier, sa construction de l’intrigue.

C’est donc avec beaucoup de bonheur que je me suis plongée dans « Nécrologie », m’en délectant d’avance….et…..énorme déception…..

Le début était prometteur. Quand Théodore glisse dans un lac et se retrouve nez à nez avec un corps en décomposition, je me suis dit « chouette ca commence fort ». La suite, eh bien, je n’ai pas adhéré du tout. Théodore m’a énervée, je n’ai eu aucune empathie pour lui, malgré le fait que sa personnalité était bien développée, et suffisamment noire pour faire un excellent personnage principal.

J’ai trouvé l’histoire brouillonne, le lien avec l’enquête en cours un peu tiré par les cheveux. Le rythme est plat, je me suis ennuyée. L’auteur a tenté de mettre l’accent sur la psychologie, et je ne l’ai pas trouvé convaincant.

La fin est surprenante, mais cela ne suffit pas à remonter mon opinion.

Je n’ai pas réussi à entrer dans le livre, mais je continuerai à lire cet auteur. Ce n’était peut être pas le bon moment pour moi…

 

2 réflexions sur “« Nécrologie » de Paul CLEAVE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s