« Sextoys et bulles de savon » de Milly BLACK

sex

Résumé :

Fanny a tout plaqué pour ouvrir cette boutique. Tout, c’est sa vie, son job d’ingénieur dans une entreprise de cosmétique, et le salaire qui va avec. Pourquoi ? Pour vendre des produits de beauté bio et… des sextoys. Drôle d’idée, lui dira-t-on, surtout dans un petit village qui compte en tout et pour tout trois commerces. Mais l’idée va plus loin que ça. Fanny veut aider les femmes à se sentir mieux dans leur peau, par tous les moyens, pour elle-même surmonter les traumatismes de son adolescence. Alors quand elle fait la rencontre de Jenny, une jeune femme qui montre des signes de maltraitance, elle ne peut rester insensible.

Face aux détracteurs offusqués par ses produits, la jeune femme va devoir faire preuve de persévérance et d’humour. Deux qualités qui lui seront également utiles pour résister au charme d’Édouard, le policier du village qui lui donne du fil à retordre. Elle, qui a pourtant pour règle de ne s’attacher à personne….

Mon avis :

J’avais envie d’une pause entre deux thrillers. Un truc drôle, rafraichissant, romantique. J’ai été servie !

Interpellée par le titre, au vu du résumé, je m’attendais à une comédie romantique rigolote. Et ce fût le cas.

Fanny, qui n’a pas froid aux yeux, ouvre sa boutique de produits de beauté et de sextoys, dans un petit village, avec des animations toutes les plus loufoques les unes que les autres. Ses rétracteurs lui en font voir de toutes les couleurs, et le moins que l’on puisse dire, c’est que Fanny a du répondant ! A la question de la vieille sournoise du village « vous faites quoi pour le réveillon de Noel ? », elle répond « rien de spécial, j’avais l’intention d’essayer tout mon stock de sextoys », j’étais morte de rire.

Après, il y a la romance entre Fanny et le plus beau mec du village (forcément…), bon, là, c’était un peu rasoir, je dois l’avouer. Bourré de clichés, bref, le truc bien « cucul la praline ».

Ce que j’ai trouvé pas mal par contre, c’est le sujet bien abordé des femmes battues par leur conjoint. Cela a apporté une note de réflexion, et soulevé un point sensible.

Une lecture agréable, malgré le fait que je me sois un peu ennuyée lors de certains passages.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s